Zulma

  • éloge de la masturbation

    Philippe Brenot

    • Zulma
    • 11 Février 1999

    Depuis plus de deux siècles sévit l'interdiction tacite de la masturbation, qui a permis de légitimer tant de persécutions mais aussi de confessions comme celles de Rousseau, Sade, Diderot, Proust ou Gide...
    Philippe Brenot lève ici ce tabou implicite en réhabilitant l'acte le plus intime de notre vie personnelle, mais à la fois le plus normal, le plus nécessaire à l'épanouissement de la sexualité.

  • Les medecins de l amour

    Philippe Brenot

    • Zulma
    • 12 Novembre 1998

    Ils se nomment Ovide, Léonard de Vinci, Ambroise Paré, Nicolas Venette, John Hunter, Freud, William Masters ou Virginia Johnson...
    Ces médecins de l'amour sont les pionniers de la sexualité humaine. Ils parlent ouvertement de notre sexualité et disent des vérités qui choquent encore, à la mesure de l'ignorance et de l'hypocrisie.
    Aujourd'hui, l'apparition des premiers médicaments sexo-actifs nous rappelle le lien fondamental qui existe entre le sexe et le pouvoir. Une véritable OPA sur le sexe est lancée, car il y a un marché : celui de la misère sexuelle qui hante comme un spectre menaçant nos sociétés fin de siècle.
    Mais les médecins de l'amour, héritiers d'une longue tradition, sont toujours là.
    Philippe Brenot s'inscrit dans cette perspective, qui veille au respect et à la liberté de " cette seule chose qui nous distingue des bêtes ".

  • De la lettre d amour

    Philippe Brenot

    • Zulma
    • 25 Mai 2000

    D'amour est devenue un véritable genre littéraire, occupant une place prépondérante dans les relations entre les hommes et les femmes. Témoignage d'un moment d'exception, elle se veut gage de fidélité, conjuration de l'absence, abolition de l'espace et du temps. Puisant ses exemples chez les plus grands épistoliers, l'auteur montre comment la lettre d'amour exprime la sexualité, le corps et les sentiments de l'être aimé.

empty