• Cet essai transdisciplinaire se propose d'explorer la Main sous des facettes réflectives et complémentaires pour une vision holistique à travers les disciplines suivantes : Anthro-paléontologique, anatomique, artistique, médico-chirurgicale, médiatique, littéraire, scientifique, numérique. C'est une invitation au voyage dans le monde du fabuleux destin de la main, « l'instrument des instruments » écrivait Aristote, en éclairant votre regard sous un prisme global, illuminé par une amitié collégiale et passionnée.

    « Tout est politique », écrivait Napoléon. La Main est-elle politique ? La politique favorisera-t-elle le manuel ? Manipulera-t-elle la main ? La main éditera-t-elle un manuel pour le politique ? À l'heure de l'hégémonie du « digital », quel avenir peut-on imaginer pour la Main ? Va-t-elle résoudre l'énigme de son devenir en s'entrelaçant au génie numérique ? Ce manuscrit tentera ici, avec vous, d'accompagner les pérégrinations darwiniennes de la Main.

    Sur commande
  • Alors osons !

    Patrick Moureaux

    • Amalthee
    • 25 Octobre 2012

    Alors osons ! fait suite à l'Indignez-vous de Stéphane Hessel, sous la forme d'une lettre ouverte invitant le citoyen à s'impliquer dans son quotidien pluriel et à formuler des choix responsables. Dans une société mondialisée, uniformisée, surinformée, hyper-médiatisée, l'Homo-sapiens, sculpté à distance, taillé en pièces clonées, agit sous influence, guidé par le GPS médiatico-politique. Osons innover, agir et ne pas nous fossiliser prématurément. « Connais-toi toi-même » disait Socrate. Désormais l'essentiel est de connaître l'autre, le reconnaître, l'admettre. L'heure est à émettre et transmettre. Autour de quatre thèmes majeurs : la Politique, l'Ecole, la Santé et l'Environnement, ce texte exprime le voeu que la publication ne demeure pas la possession des « élites » uniquement, il se veut l'écho de la majorité silencieuse non écoutée et non entendue.

  • La peau nous invite à une douce et merveilleuse rêverie. Cet essai collégial vous propose un regard sous un prisme transdisciplinaire en réunissant des disciplines qui se rencontrent ici, le temps d'une parenthèse littéraire autour de ce joyau. La peau est organe, matière esthétique, interface, tissu de créativité artistique, observatoire sociologique. Elle conte, raconte, parle, échange, change, se forme, se déforme, se reforme.
    Elle est source d'interactivité et de communication sociologique, plastique, photographique. Elle est en quête infinie de ses qualités, à la recherche de ce qu'elle peut révéler ou cacher. Elle n'a pas fini de nous faire parler d'elle, sollicitant tour à tour la mémoire, les mémoires qui tentent d'en pénétrer toutes les aspérités et tous les plis.
    />

    Sur commande
  • Sur commande
  • Depuis les premiers pas de l'homme, le soleil fait partie intégrante de sa vie et même de sa survie. Mais cette relation vitale est aussi risquée, comme en témoigne l'augmentation exponentielle des cancers de la peau. De fait, malgré les messages d'alerte concernant sa santé, l'homme a bien des difficultés à se passer de cette relation qui lui procure également bien-être et plaisirs. Sans oublier les apparentes contradictions des discours médicaux qui préviennent des risques de maladie et tout à la fois vantent les qualités anticancéreuses de la vitamine D induite par le soleil.
    Comment se faire plaisir sans mettre sa vie en danger ? Comment bénéficier des effets positifs et éviter les effets négatifs du soleil ? Quelles stratégies préventives devons-nous privilégier pour conserver notre capital solaire ? Quels sont les différents paramètres à envisager pour déterminer pour soi le meilleur comportement solaire et reconsidérer sa propre consommation ?
    Ce livre pluridisciplinaire est né de la nécessité de proposer une nouvelle voie pédagogique pour inciter chacun à adopter un comportement solaire responsable et minimiser les risques sanitaires inhérents aux expositions solaires inadaptées. Il vous propose autour de cet organe méconnu qu'est la peau, reflet de nos origines, de notre affect, de notre bonheur, de nos tourments, de notre essence même, un voyage dans quatre dimensions :
    - l'astrophysique qui s'interroge sur les mutations de notre carte d'identité chimique depuis les premiers temps de notre univers ;
    - l'anthropologie, qui nous permet de comprendre comment l'Homme a coexisté au tout début avec le soleil, et comment dans son exil en Europe, il a dû s'adapter à la raréfaction des rayons ultraviolets nécessaires à la bonne marche de son métabolisme, et en conserve une véritable "faim" de lumière, au point que l'exposition solaire devient une véritable prescription ;
    - la dermatologie nécessaire pour établir les paramètres qui vous identifient en tant que candidat à risque ou non (âge, phototype, antécédents cancérologiques cutanés familiaux et personnels, profession, nombre de grains de beauté, comportement solaire.) ;
    - l'addictologie car le bronzage devient pathologique quand il est poursuivi et répété malgré la connaissance de l'augmentation de problèmes sociaux, psychologiques et physiques induits par cette pratique.
    Parler des risques de vieillissement de la peau ou de mélanome à des adolescents donne aussi peu de résultats que le discours antitabac. Il s'agit d'intervenir dès le début de l'adolescence en identifiant les pratiques à risque et en appliquant des stratégies de prévention mieux adaptées aux populations les plus jeunes.
    C'est à une nouvelle charte sanitaire qu'en appellent les auteurs : l'écologie médicale comportementale.

  • Nous entretenons une relation essentielle, intime, vitale avec le soleil.
    Mais notre lien devient artificiel et marchand, parfois jusqu'à l'addiction. On consomme aujourd'hui le soleil en oubliant qu'il nous consume. Pas de soleil, pas de vie. Trop de soleil, vie à risque !
    Comment en jouir sans se mettre en danger ?
    Inutile de se cloîtrer en culpabilisant. Pour profiter du soleil, il faut d'abord en comprendre le pouvoir.
    Entre science et littérature, anthropologie et médecine, histoire et géographie, le lecteur est invité, au fil de la bibliothérapie solaire que proposent les auteurs, à découvrir de nouvelles voies pour réapprendre à se délecter ardemment du soleil sans le consommer passivement.

    Sur commande
empty