• Si la question du cannabis à l'adolescence est maintenant très présente, celle de l'alcool est quasiment un tabou.. Parce que la consommation de l'alcool par les ados est une question qu'il est culturellement difficile de soulever en France, il y a un grave décalage entre sa prise en compte et son importance (démontrée par les chiffres, qu'il s'agisse de la part de l'alcool dans les accidents de la route des jeunes, première cause de mortalité de cette tranche d'âge ou les chiffres des urgences hospitalières qui récupèrent des ados en état d'ivresse grave). Les ados, à la recherche de sensations fortes, consomment de l'alcool de plus en plus tôt, de préférence en bande, plutôt en association avec d'autres produits toxiques, et les garçons sont plus concernés que les filles.
    Patrice Huerre et François Marty organisent un nouveau colloque en mars 2007 sur ce thème neuf et crucial. Cet ouvrage appelé à faire référence en la matière, réunit un certain nombre de contributions, traitant ainsi de la spécificité de ce problème chez l'ado, de sa prévention et de ses soins.
    Un documentaire sera diffusé sur une chaîne nationale à une heure de grande écoute au moment du colloque.
    Et le forum de l'adolescent, beaucoup plus grand public que celui de Huerre et Marty, y consacrera une partie de ses débats et sera également largement couvert par les médias.

  • A force de faire rimer violence et adolescence, on finirait par croire qu'aujourd'hui tous les jeunes sont délinquants.
    C'est dire s'il est urgent de mettre à mal bon nombre d'idées reçues. Notre société de droits sans devoirs fonctionne dans l'immédiat, sans perspectives ni références. C'est une société qui condamne une violence qui la fascine et à l'égard de laquelle elle fait preuve de complaisance. Dans ce contexte, les jeunes, quand ils sont coupables, ne sont-ils pas aussi victimes ? En expliquant ses causes et ses origines, ce livre permet de comprendre que la violence actuelle apparaît comme une réaction de survie dans un monde ayant perdu le sens de la vie, et qui a peur d'une jeunesse qu'il pointe du doigt pour rendre plus discrètes les transgressions adultes.
    C'est pourtant bien aux adultes qu'il appartient de rassurer des adolescents fragiles, afin de réguler et pacifier une violence qui est aussi une énergie nécessaire à la vie.

    Sur commande
  • Jouer, un moteur pour la vie Nouv.

  • Comment l'enfant se construit et construit sa représentation du monde à travers le jeu.

    Ce livre souligne l'importance du jeu dans notre société : - Qu'est-ce que jouer oe- Qu'est ce qu'un jouet oe- Quelle est la place du jeu aujourd'hui dans notre société oe- Les vertus du jeu : apprendre en jouant, canaliser sa violence, exorciser ses peur, explorer ses émotions, consoler, guérir.- Les limites du jeu : l'addiction, jeux dangereux, l'absence de jeu. Avec, en complément, des textes de : - Michel Manson, historien, retrace l'histoire du jouet mise en perspective avec l'évolution du statut de l'enfant.- Marie Le Fourn, sociologue, traite du marketing du jouet et de son image dans notre société. - Suzanne Lallemand, ethnologue, évoque le jeu dans d'autres civilisations.

  • Questions d'autorite - a l'ecole, en famille, dans l'entreprise Nouv.

  • Sur commande

  • face au développement supposé de la violence des jeunes et aux réponses caricaturales proposées, un questionnement sur l'autorité s'impose aux éducateurs, parents et professionnels.
    qu'est-ce que l'autorité ? qui la détient dans un monde qui a changé aussi bien du côté de la famille que du côté des institutions accueillant et formant les enfants et les adolescents ? quelles sont les idéologies sous-jacentes ? comment articuler l'autorité avec la nécessité, pour les bébés, les enfants et les adolescents, de trouver dans leurs environnements, certes des limites, mais avant tout des contenants ? il a fallu des siècles pour renverser la tyrannie, puis la monarchie de droit divin.
    et voilà qu'aujourd'hui on a parfois l'impression d'assister à un curieux renversement de tendance quand les meilleurs esprits se posent la question de savoir comment l'etat peut retrouver une autorité et comment les institutions peuvent légitimer ce qui reste de la leur c'est que la cohabitation entre démocratie et autorité ne va pas de soi. les relations dans les familles, les rapports entre les adultes et les enfants subissent forcément les tensions et les soubresauts qui agitent ce couple impossible.
    les normes et les consensus ayant disparu, chaque famille mais aussi chaque professeur ou éducateur se trouve devant la terrible liberté d'inventer son autorité.

    Sur commande
  • À l'heure où le numérique occupe une place prépondérante dans la vie des adolescents, suscitant parfois des réticences chez les adultes quant à d'éventuels risques pour les adolescents, l'ouvrage montre comment les média numériques et notamment les jeux vidéo peuvent être intégrés dans une démarche de soins.

    Sur commande
  • Comme toutes les expériences extrêmes, les classes prépas peuvent casser ou pousser à sublimer. Certains exprimeront facilement leurs compétences et passeront sans gêne cette épreuve. D'autres au contraire auront plus de mal à trouver leurs repères dans cet univers particulier. Perte du sommeil, de l'appétit, moments de doute, questionnements, remise en cause - "je ne suis qu'un nul, je n'y arriverai jamais", "je n'ai rien à faire là" -, toute la vie semble se jouer alors. Et tout semble devenir compliqué, même en dehors des cours. Comment gérer la masse de travail, comment affronter le stress, la compétition ? Comment voir ses amis ? Comment appréhender les relations avec les professeurs, les parents ?Ce livre à quatre mains, propose d'accompagner l'étudiant, jour après jour, de sa décision à se lancer dans l'aventure de la prépa, au passage des concours. Des conseils, des explications, des exemples, pour faciliter autant que possible ces années préparatoires.

    Sur commande
  • Pourquoi est-il en France si long et si compliqué d'adopter un enfant ? Le « parcours du combattant », souvent décrié, est pourtant un processus indispensable à la fabrication d'une famille. À travers des exemples concrets, Pierre Lévy-Soussan rappelle le sens des étapes juridiques et psychologiques nécessaires et explique ce que l'on risque à ne pas les respecter. Un enfant « adoptable » ne l'est pas pour n'importe quel parent. Un couple qui veut adopter ne saura pas se transformer en famille pour n'importe quel enfant.Directeur de la première consultation pédopsychiatrique spécialisée en matière d'adoption nationale et internationale, l'auteur donne des clés pour éviter les principaux écueils et surmonter les crises liées à l'adoption.Dans cet ouvrage sans langue de bois, politiquement incorrect mais psychologiquement éclairant, l'enfant trouve enfin sa place au coeur de la famille adoptive.Pierre Lévy-Soussan est pédopsychiatre et psychanalyste, expert reconnu de l'adoption, et auteur chez Hachette Littératures de L'Éloge du secret (2006).

  • La France n'est pas cette vieille femme sénescente en route vers le déclin que l'on nous décrit si souvent. C'est une jeune et belle adolescente, pleine de potentiel, à qui l'on ne sait pas parler. La France, les Français, voient leur corps changer, regardent les autres avec méfiance, se demandent qui ils sont vraiment, doutent d'eux-mêmes, sont épuisés, ne veulent plus travailler, se referment sur eux-mêmes, refusent le dialogue, jouent les victimes, sont tentés par la révolte comme par l'immobilisme, écoutent leurs mauvaises fréquentations, s'adonnent aux sensations extrêmes et jouent à se faire peur. Si notre crise est une crise d'adolescence, réjouissons-nous ! Car on en sort ! Le psychiatre spécialiste de l'adolescence Patrice Huerre et l'essayiste et conseiller en stratégie Mathieu Laine posent leur diagnostic et livrent des remèdes à notre portée, emplis de bon sens, de justesse et d'optimisme.
    À l'opposé de l'assistance respiratoire et de l'acharnement thérapeutique qu'on nous inflige sans cesse. Un livre pour vivre mieux, qui fait sourire et espérer, et qui nous en apprend autant sur l'adolescence que sur notre époque et surtout, sur nous-mêmes !

    Sur commande
  • Pourquoi les jeunes prennent-ils leur indépendance de plus en plus tard ? Cette adolescence prolongée n'est-elle pas source de souffrance ? Comment expliquer l'augmentation des violences, des passages à l'acte, des dérives auto-initiatiques ? L'adolescence n'est qu'une création récente de notre société, un artifice pour signifier, autour de la puberté, le passage de l'enfance à l'âge adulte qui, lui, a toujours existé. Autrefois, ce passage était célébré, délimité, à travers des rituels. Aujourd'hui, cette transition se dilue dans le temps. Pis, ce sont les adultes qui, par refus de vieillir et par souci de supprimer tous les risques, excluent les jeunes du monde des grands. Attention, l'adolescence est bien un artifice, un mythe qui nous empêche d'aider nos enfants à devenir adultes. Psychiatre des hôpitaux, psychanalyste, Patrice Huerre est directeur médical de la clinique médico-universitaire Georges-Heuyer à Paris. Martine Pagan-Reymond est professeur, agrégée de lettres modernes et maître de conférences en langue et littérature françaises. Ancien chef de service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, Jean-Michel Reymond est directeur médical du Centre médico-psycho-pédagogique de Saint-Lô.

    Sur commande
  • Analyse psychologique et sociologique de la violence des jeunes filles, phénomène récent et de plus en plus médiatisé. L' évolution de ces comportements est liée aux sphères familiale et scolaire et révèle les dysfonctionnements et les fragilités de la société actuelle.

  • Sous forme d'abcdaire, toutes les rponses aux questions que se posent les parents quand arrive le cap difficile de l'adolescence : absentisme, accident, acn, fugue, secte, verlan, boulimie, drogue, inceste, homosexualit, contraception, conformisme, tlvision, tutoiement...

  • Loeabsentéisme scolaire noeest pas un phénomène nouveau, mais parce quoeil est devenu un phénomène de société il suscite désormais de loeintérêt, quand ce noeest pas de loeinquiétude, jusquoeà une mobilisation politique nationale.
    De loeadolescent qui sèche un cours occasionnellement pour soeinvestir parfois dans doeautres activités, à celui qui décroche totalement parce quoeil ne parvient plus à trouver la motivation nécessaire, ou est en proie à une phobie scolaire par exemple, en passant par le « présent absent » qui assiste aux cours mais sans jamais acquérir les savoirs fondamentaux, le terme doeabsentéisme recouvre des réalités très diverses. Ainsi peut-il apparaître, selon les cas, comme une transgression normale accompagnant le processus doeadolescence ou comme le symptôme doeune pathologie.
    Sociologues (François Dubetoe), pédagogues (Serge Boimare, Gilbert Longhi), psychiatres et psychologues (Annie Cordié, Patrick Delaroche, Daniel Marcelli) se penchent ici sur la question préoccupante de loeabsentéisme scolaire, pour essayer doeen déterminer les causes, toujours plurielles, et de proposer des solutions tenant compte des différents enjeux à l oeuvre.
    Un ouvrage qui contribuera sans doute à sensibiliser les pouvoirs publics et les professionnels concernés et qui aidera les parents à mieux comprendre une conduite adolescente devant laquelle ils sont trop souvent démunis.

  • À la recherche de sensations fortes, les ados boivent de plus en plus tôt, de préférence en bande, parfois en association avec d'autres produits toxiques.
    Mais parce que le problème de l'alcool est quasiment tabou en France, contrairement à celui de la drogue, on constate un grave décalage entre la prise en compte de ce phénomène et sa réalité, démontrée notamment par les chiffres. Et si l'on admet et dénonce la responsabilité de l'alcool dans les accidents de la route, on commence tout juste à parler de ses ravages dès le collège jusqu'aux grandes écoles.
    Il est grand temps d'affronter cette question, car l'alcoolisme de plus en plus précoce met en péril l'avenir des jeunes, inquiète à juste titre les professionnels de santé, les enseignants et les familles, et touche à des enjeux sociaux essentiels. Pour agir en connaissance de cause, les textes ici réunis proposent, en même temps qu'un état des lieux, une réflexion sur les racines profondes de ce mal-être.


    Avec les contributions de Patrick Alvin, Jean-Pascal Assailly, Amine Benyamina, Annie Birraux, Michel Botbol, Renaud Bouthier, Marie Choquet, Pierre G. Coslin, Maurice Corcos, Sarah Coscas, Anne Delaigue, Valérie Discour, Taïeb Ferradji, Emmanuelle Godeau, Serge Hefez, Patrice Huerre, Laurent Karila, Marie Le Fourn, Hélène Lida-Pulik, Viviane Mahler, François Marty, Eric Mathevet, Marie-Rose Moro, Félix Navarro, Élodie Passeri, Alexandre Peyre, Michel Reynaud, Elisabeth Rossé, Marjorie Tollec, Joséphine Truffaut, Tevkika Tunaboylu-Ikiz, Nicole Vacher-Neill, Marc Valleur.

    Sur commande
  • À l'école, dans les foyers socio-éducatifs, dans les lieux de soins, des adultes - individus sexués et sexualisés, - et des adolescents - filles et garçons accédant à une vie sexuelle - vivent ensemble. Il arrive que les situations soient difficiles à vivre, et même explosives. Les professionnels confrontés à ces questions rencontrent généralement le silence et se retrouvent le plus souvent seuls, sans référence. De tout ce non-dit, il fallait parler. Sur les dispositions légales et juridiques, il fallait être éclairé. Sur ce qui est à l'oeuvre, pas toujours de manière explicite, les images et les références des uns et des autres, les histoires personnelles, les représentations culturelles, les idéologies, etc., il fallait échanger.

    Indisponible
empty