• Les mythes, mensonges peut-être, mais mensonge indispensable ! Cette étude est destinée à montrer que si le mythe comporte un contenu qui peut faire l'objet d'interprétations, d'une part ce contenu n'est pas toujours sexuel, d'autre part le mythe est avant tout porteur d'une fonction pour une communauté humaine : une fonction de symbolisation. Avec des succès divers, le mythe aide les individus à assimiler les expériences difficiles et participe à la genèse et à l'équilibre des liens sociaux.

  • Que l'on soit touché de près ou de loin par le cannabis, cette réflexion offre des bases précieuses pour amorcer un débat en famille et, si nécessaire, solliciter l'aide d'un professionnel de l'écoute.
    Publié en 2000 dans la collection « Le métier de parents » d'Albin Michel (maintenant disparue), cet ouvrage a été entièrement revu et actualisé pour la version poche.
    Ni laxiste ni réactionnaire, légitimé par plus de vingt ans de pratique clinique dans une association de prévention et de soins aux usagers de drogues et à leurs proches, ce livre apporte des repères fiables, des conseils rassurants et des réponses précises aux nombreuses questions que se posent les adolescents qui fument des « joints », leurs parents et les professionnels (soignants, personnels de l'Éducation nationale et de la Justice, travailleurs sociaux, etc.) qui les rencontrent.
    Pourquoi les adolescents sont-ils si nombreux à consommer du cannabis ? Notre fils a un comportement bizarre, comment savoir s'il fume des « joints » ? Le cannabis peut-il créer une addiction ? Peut-on arrêter d'en consommer du jour au lendemain ? Quels retentissements cet usage peut-il avoir sur la vie affective, scolaire et sociale d'un jeune ? Ma fille dit fumer pour faire la fête, mais j'ai l'impression qu'elle se coupe des autres. Le dialogue est impossible avec mon fils sur ce sujet : dois-je attendre, interdire sans états d'âme ou faire appel à un psychologue ? Que se passe-t-il quand la justice s'en mêle ? Existe-t-il des médicaments contre la dépendance au cannabis ? Auprès de qui les parents peuvent-ils trouver des informations sérieuses et une aide réelle ? etc.
    L'auteur insiste sur les formes de soutien psychologique que peuvent recevoir les jeunes consommateurs de cannabis en proie à un mal-être, ainsi que leurs parents.

  • "Les attentats terroristes de Paris et Bruxelles ont placé la panique au premier rang de la scène publique. Ces meurtres de masse ont tétanisé le corps et désorganisé l esprit de maints rescapés et proches des victimes. Certains individus entretiennent un tout autre rapport avec la panique. Ils font des crises d angoisse paroxystique en l absence de toute expérience stressante ou catastrophique. De quels rouages inconscients ces foudroyants assauts de subjectivité sont-ils le fruit ? L expérience du divan peut-elle permettre de déconstruire l horreur panique ?"

  • Cet essai de psychanalyse allie des réflexions courtes à des fragments discursifs qui correspondent à des propos de patients. Ce petit livre s'inscrit dans la filiation des écrits psychanalytiques brefs que nous devons à Abraham, Pontalis et Racamier.

  • Depuis plus de deux siècle, la villa Palagonia, située près de Palerme, fascine, dégoûte et terrifie. Le parc de cette demeure est hérissé de statues monstrueuses dénuées de filiation culturelle, et la villa elle-même regorge de bizarreries inédites. Cet essai de psychanalyse est consacré aux réactions des premiers visiteurs de la villa Palagonia, notamment Goethe, à la fin du 18ème siècle. S'attachant moins au sens possible de la villa Palagonia qu'à l'activité psychique de ses visiteurs à l'âge classique, ce livre participe au renouvellement de l'intérêt que les psychanalystes portent aux oeuvres d'art.

  • Un quart des adolescents de 14-15 ans a déjà " essayé le joint ".
    La consommation de cannabis chez les jeunes connaît un développement spectaculaire. Et on fume de plus en plus tôt : 14 ans en moyenne pour le premier joint ! Quelles sont donc les raisons qui poussent de plus en plus d'adolescents et d'adultes à fumer du cannabis ? Loin des prises de position abruptes et manichéennes, cet ouvrage suggère une réalité nuancée. L'auteur nous fait partager sa pratique de psychologue.
    Professionnel de l'écoute, il donne longuement la parole aux fumeurs de joints, qui témoignent de leur expérience. A partir de ces histoires de vie, Pascal Hachet dresse un état des lieux de l'usage réel du cannabis. Il analyse ensuite les motivations des fumeurs et leurs représentations des risques associés. Il observe l'attitude des parents face à la consommation de leurs enfants et distingue les divers degrés d'attachement au cannabis : usage expérimental, occasionnel, régulier ou addictif.
    Il développe enfin les différents types de soutien et de prise en charge. Ce livre permet donc de comprendre de l'intérieur les multiples ressorts de la consommation de cannabis chez les jeunes (et les moins jeunes...) et apporte des réponses adaptées.

    Sur commande
  • L'auteur a choisi de contrer l'offensive cognitivo-comportementaliste de Catherine Meyer & Co au moyen d'un Livre blanc qui présente un panorama des travaux psychanalytiques récents (1990-2005). De nombreux psychanalystes continuent d'interroger les formes sans cesse renouvelées de la souffrance psychique. Les investigations sur les deuils pathologiques, les secrets de famille, les abus sexuels, ... réalisent de passionnantes avancées, à mettre au crédit d'une pensée et d'une pratique plus exigeantes et inventives que jamais. La psychanalyse n'est pas moribonde!

    Sur commande
  • La toxicomanie est devenue un problème politique et social, mais elle représente toujours, pour les professionnels du soin et les familles, un gigantesque défi thérapeutique. Ce livre, indispensable pour les professionnels de l'aide aux toxicomanes, témoigne d'une longue pratique psychothérapique. Il révèle que la toxicomanie, loin d'être un acte autodestructeur, est souvent une stratégie de survie psychique mise en oeuvre pour anesthésier l'impact insupportable d'expériences douloureuses ou honteuses, soit personnelles, soit liées à des secrets de famille.

  • Le psychologue Pascal Hachet s'est risqué à mettre Rahan sur le divan ! Car le « fils des âges farouches » oppose plus d'une énigme à ses lecteurs. Bien que sûr de lui, il traque avec une étrange obstination la « tanière » du soleil, et c'est au hasard qu'il confie son chemin, à l'aide de son coutelas d'ivoire. Mais il y a plus intrigant. Pourquoi ce héros erre-t-il sans cesse de clan en clan ? Pourquoi cet ennemi des superstitions craint-il les revenants ? Quels sont donc les secrets de l'âme du fils de Crao ?

  • Consommations effrénées d'alcool, jeux brutaux et vexatoires dans les cours de récréation, courses-poursuites en scooter, défis, balades interdites dans des lieux élevés ou souterrains...
    Mais aussi scarifications, troubles alimentaires ou encore relations sentimentales compliquées : les adolescents jouent les casse-cou dans de nombreux domaines !
    Le goût du risque est-il une banale conséquence de la crise d'adolescence ou le signe de difficultés psychologiques sévères ? Notre société, où la performance est reine, encouraget- elle ce phénomène ? Quels sont les signaux qui doivent alarmer l'entourage ? Comment intervenir pour qu'un jeune ne mette pas sa vie en danger ? Quelles pratiques les parents peuvent-ils adopter au quotidien ? Auprès de quels professionnels les parents peuvent-ils trouver des informations, des conseils et un soutien pour les adolescents et pour eux-mêmes ?
    Ancré dans une longue pratique clinique auprès d'adolescents et de parents, ce livre interroge de façon résolue les tenants et les aboutissants de la « machine infernale » que constitue l'addiction au risque chez les jeunes.
    L'auteur insiste sur les formes d'aide et de soutien éducatif et psychologique que peuvent recevoir les adolescents. Véritable soutien aux parents et au personnel éducatif et soignant, ce livre constitue un apport incontournable à la clinique adolescente.

    Sur commande
  • Les psychanalystes s'intéressent-ils de façon suffisante aux consommateurs de cannabis ? Comment notre inconscient travaille-t-il quand nous partons en voyage, quand nous visitons des sites touristiques et quand nous revenons ? Devons-nous avoir honte de revivre nos angoisses d'enfance lorsque nous nous allongeons sur le divan d'un "psy" ? Quels liens existe-t-il entre les secrets de famille, les états de crise psychique, les addictions et la folie ? Ces "promenades" psychanalytiques proposent d'élucider ces questions, et bien d'autres...

  • Les travaux de Nicolas Abraham (1919-1975) et de Maria Torok (1925-1998) ont amorcé une refonte de la métapsychologie freudienne et ont apporté un éclairage décisif pour de nombreuses situations cliniques. Pascal Hachet présente dans cette perspective onze essais qui touchent tant à l'histoire de la psychanalyse, de la clinique qu'aux oeuvres culturelles. Il témoigne ainsi de la fécondité des renouveaux dans la psychanalyse impulsés par Abraham et par Torok.

  • A la suite de Freud, la majorité des psychanalystes ont considéré que la créativité correspondait à la sublimation de pulsions sexuelles, ainsi détournées de leur but et affectées à des activités sociales valorisées. Bien que la théorie de la sublimation ait été insuffisamment élaborée par son concepteur, plusieurs générations de psychanalystes l'ont utilisée pour ouvrir la porte du sens de nombreuses oeuvres littéraires et artistiques. Cet essai souligne ce que la créativité doit aussi à l'élaboration psychique d'expériences traumatisantes.

  • Depuis plus de trente ans, Rahan, le célèbre héros de bandes dessinées créé par Roger Lécureux et André Chéret passionne des millions d'enfants, d'adolescents et d'adultes. Pascal Hachet, s'est pourtant risqué à mettre Rahan sur le divan ! Car le " fils des âges farouches " oppose plus d'une énigme à ses lecteurs.

  • Ce livre expose, de manière spécifique et inédite, la pratique d'un psychologue dans le champ du soin aux toxicomanes.
    S'appuyant sur sa pratique institutionnelle, l'auteur détaille les multiples facettes des interventions qu'il est amené à engager : les actions thérapeutiques - en centre spécialisé avec des patients sous mesure judiciaire ou sous traitement de substitution, à l'hôpital, en prison -, les actions sanitaires - réduction des risques, études épidémiologiques - et les actions préventives - notamment en milieu scolaire.
    Se dégage ainsi une " philosophie " de travail qui sous-tend l'ensemble. Par leurs résistances à accepter le fonctionnement des centres de soins traditionnels de la médecine ou de la psychiatrie, les toxicomanes ont contraint les soignants à adapter les structures, à inventer de nouvelles formes d'aide, à développer leur capacité à travailler en partenariat, au sein des équipes soignantes mais aussi avec les autres professionnels de la cité : médecins généralistes, pharmaciens, assistants sociaux, éducateurs, enseignants, animateurs, etc.
    Les psychologues ont largement participé à ces transformations de l'aide proposée aux toxicomanes et ont oeuvré pour que soient pris en compte les soubassements psychopathologiques de l'addiction toxicomaniaque. Pascal Hachet rend compte ici de ce défi social, clinique et théorique.

  • Sur commande
  • Comment susciter et tuer les aïeux mal morts quand l'ombre portée de leurs forfaits et de leur détresse altère sévèrement la vie psychique de leurs descendants ? Loin de la mode des témoignages romancés et des manuels de recettes sur les "secrets de famille", telle est la question à laquelle ce récit d'un fragment de cure psychanalytique, dûment anonyme et basé sur une alliance thérapeutique rigoureuse, apporte - à défaut de réponses labellisées - quelques pistes de réflexion.

  • Les usages des drogues se transforment : nouvelles substances, nouveaux comportements. Et les toxicomanes ont vieilli. Leur dépendance s'installe dans la durée. Il y a encore quelques années, les soignants redoutaient surtout le décès prématuré par overdose ; ils suivent désormais des patients qui seront toxicomanes toute une vie. Corollaire de ces addictions sur la durée : l'émergence de zones psychotiques dans la problématique psychique de ces personnes.
    Enfin, conséquence du durcissement de la politique pénale française depuis dix ans par rapport aux drogues, les psychologues et les médecins qui soignent les toxicomanes les rencontrent de plus en plus souvent en prison. La psychothérapie des toxicomanes est confrontée à de nouveaux défis cliniques et institutionnels. Comment penser la toxicomanie aujourd'hui ? Que peuvent faire les cliniciens face à ces nouvelles formes de dépendances ? Comment faire évoluer la prise en charge en milieu carcéral ? Deux spécialistes des addictions, psychologues cliniciens, investis depuis des années dans la psychothérapie des toxicomanes - en Centres de soins et en prison - apportent des réponses.
    Illustré par de nombreux cas cliniques, ce livre engagé et novateur permet de repenser la toxicomanie.

    Sur commande
empty