• Panorama, en 22 fiches, des indemnités compensatoires auxquelles les passagers ont droit.

    La législation relative aux droits des passagers vise à assurer à ces derniers un niveau minimal et harmonisé de protection pour tous les modes de transport afin de faciliter la mobilité et d'encourager le recours aux transports collectifs. Les voyageurs ont le droit, tout à la fois à une information complète et claire, à l'octroi d'indemnités compensatoires et de prestations d'assistance, ce qui passe par la responsabilité du transporteur en cas de dommages, mais aussi à la protection spéciale accordée aux personnes à mobilité réduite, et à la garantie de voies de droit et de recours efficaces.

    Cet ouvrage s'adresse à tous les voyageurs, il se propose de mettre en perspective l'ensemble des droits en aidant les passagers à obtenir les indemnités compensatoires auxquels ils ont droit.

    Toutefois, les circonstances exceptionnelles du coronavirus ont rebattu les cartes, l'auteur fera le point sur les exonérations de l'obligation de verser des indemnités en cette circonstance exceptionnelle.

  • «?C'est par la mer, assurait Jules Michelet, qu'il convient de commencer toute géographie.?» L'actualité des menaces maritimes pesant sur nos économies globalisées, plus que jamais tributaires de la maritimisation des échanges et de nos modes de vie. Terrorisme, piraterie, cybercrime, trafic organisé d'êtres humains, narcotrafic international, trafic illicite de déchets, d'armes ou encore de biens contrefaits, fraudes, pêche illégale, pollution expriment les multiples facettes d'une activité criminelle. En Afrique, comme dans le reste du monde, le domaine maritime est l'élément vital de l'économie et, dans de nombreux cas, un élément central de la sécurité et de la souveraineté alimentaires. La piraterie demeure un problème grave à l'échelle du continent. Alors que beaucoup pensent que la piraterie se poursuit au large des côtes somaliennes et beaucoup pensent qu'elle a été vaincue. Les deux assertions sont fausses. La piraterie est un problème terrestre présentant des symptômes maritimes et, même si les symptômes ont changé, les problèmes persistent. Qu'il s'agisse de contrebande de charbon de bois, de trafic d'armes ou d'attaques contre des navires engagés dans d'autres activités illicites, de nombreux acteurs qui ont commis des actes de piraterie il y a dix ans continuent de commettre des crimes maritimes. Il existe un lien inextricable entre la sécurité maritime, la gouvernance maritime et l'économie maritime. L'insécurité maritime a un coût stratégique et économique (vulnérabilité du commerce mondial, prolifération des réseaux criminels, augmentation des assurances pour les armateurs), mais aussi un coût humain (équipages menacés, populations locales empêchées de vivre du commerce de leur pêche). La coopération dans le domaine de la sécurité maritime constitue donc un élément essentiel du partenariat qu'entretient la France avec les pays riverains du golfe de Guinée, de l'océan Indien comme de l'Indo-Pacifique.

  • Qu'on y songe, le monde change, il change d'axe. Ce n'est pas un axe atlantique qui structure et domine le monde, c'est un axe entre les démocraties libérales, qui rencontrent des difficultés, et les régimes autoritaires, en particulier la Chine, en pleine ascension.

    Une ligne de force de laquelle émergent la Russie, la Chine ou encore la Turquie. Trois pays desquels la France se serait inconsidérément éloignée...

    L'Eurasie représenterait-elle la "Nouvelle Frontière" de l'expansion vers l'Est de l'ensemble européen ? Et la prise de conscience de cette évidence pourrait-elle permettre à la France de jouer un rôle moteur dans cette projection d'influence et de puissance ?

    La Russie doit être intégrée à l'espace européen et nous devons faire en sorte qu'elle ne soit plus une menace. L'avenir de l'Europe est eurasiatique, pas euroatlantique. Nous avons, nous Occidentaux, contribué à faire ressurgir la menace russe. Nous avons raté l'après-guerre froide, car nous n'avons pas réussi à réintégrer la Russie dans le jeu des démocraties.

    Tout laisse à penser que nous sommes très probablement dans une période de "point de bascule".

    Sur commande
  • Sur commande
  • Ouvrir une cyberboutique, vendre aux enchères, échanger des services, proposer ses photos sur des sites spécialisés ou d'information, échanger des liens publicitaires sur son blog, télécharger des fichiers, des oeuvres, créer des liens, insérer des photos sur son site. autant d'actes qui peuvent confronter tout internaute à des problématiques de droit, et pas seulement de droit commercial.Les règles qui régissent ce commerce restent dans l'esprit de beaucoup encore au stade du vide juridique. Pourtant, aujourd'hui comme hier, le droit s'applique à cet espace ! Et ces règles sont complètes et précises. Cet ouvrage en fait un tour d'horizon très précis et explique, références à l'appui, les usages du cybercommerce et le droit applicable concernant entre autres le contrat et la signature électroniques, le paiement en ligne, la publicité sur Internet, le droit du consommateur, la responsabilité des prestataires de services, les droits d'auteur sur Internet, la fiscalité sur Internet, les réseaux de distribution sur Internet

  • Sur l'échiquier géopolitique mondial, Vladimir Poutine est un maître. C'est est un pragmatique. Il s'adapte aux circonstances, aux forces et aux faiblesses de ses adversaires.
    L'essoufflement des forces armées du régime de Bachar al-Assad conduit la Russie à intervenir en Syrie en septembre 2015. Cette intervention permet en outre à la Russie d'oublier pour le moment l'épisode ukrainien.
    La Syrie, est le seul allié de la Russie aujourd'hui au Moyen-Orient, et c'est assurément l'occasion pour Moscou de jouer un rôle de premier plan alors que Washington et leurs alliés sont contraints, par leurs alliances avec Ankara et Ryad, à adopter un profil bas.
    La Russie dispose d'une liberté d'action beaucoup plus importante que les États-Unis et n'hésite pas, outre l'EI, à frapper Jabhat al-Nosra et Ahrar al-Sham.
    Moscou n'a aucun intérêt au retour de djihadistes caucasiens, hier nationalistes, comme les Tchétchènes qui désormais combattent sous la bannière de l'islamisme le plus radical. Mais dans ce contexte, la carte kurde des Russes est autrement plus mortelle que la carte tchétchène des Turcs.
    Vladimir Poutine fait un retour international fracassant au Proche-Orient. L'intervention russe a bel et bien changé les rapports de force qui s'exercent en Syrie et dont la portée est très largement régionale.
    En politique, il importe de savoir qui est l'adversaire principal. Or les buts poursuivis par nos alliés régionaux majeurs, à savoir la Turquie et l'Arabie saoudite, sont opposés à ceux de l'Europe.
    Le conflit en Syrie est dominé par l'antagonisme entre sunnites et chiites, et ces deux courants rivaux sont condamnés à s'entendre demain.

    Sur commande
  • Rédigez facilement vos contrats commerciaux Ce guide s'adresse à tous les professionnels amenés à signer des contrats commerciaux avec leurs partenaires étrangers. Destiné aux non-spécialistes, il permet au lecteur de rédiger ses propres contrats en conformité avec les lois du commerce international.

    Les principales règles du commerce international et les clauses devant s'appliquer :

    -Formation du contrat ;
    -Clauses de force majeure et de sauvegarde ;
    -Règlement des conflits ;
    -Etc.
    40 modèles de contrats en français et en anglais, prêts à l'emploi :

    -Contrat de vente de marchandises ;
    -Contrat de licence ;
    -Accord de joint venture ;
    -Contrat de prestation de services ;
    -Etc.
    Dans la nouvelle édition, retrouvez les principaux contrats commerciaux électroniques et artistiques : VOD, conception et hébergement de site Web, agent d'artiste, etc.

  • Le commerce électronique, phénomène économique sans précèdent, mérite encore aujourd'hui l'étonnement.
    Il a fallu attendre 38 ans pour que 50 millions d'américains aient accès à la radio, 13 pour la télévision, 16 ans pour l'ordinateur et seulement 4 ans pour internet. dans le même temps, le chiffre d'affaires mondial du commerce électronique atteignait, dit-on, 350 milliard de dollars en 2002, contre 7 milliards en 1998. de fait, les pratiques du commerce électronique sont aujourd'hui banalisées. par contre les règles juridiques de ce commerce restent dans l'esprit de beaucoup encore au stade de projet, du vide juridique.
    Pourtant, aujourd'hui comme hier, le droit s'applique à cet espace ! qu'elles soient nationales, ; communautaires, internationales, les règles qui gèrent le commerce électronique sont très complètes et précises mais trop nombreuses pour paraître cohérentes. cet ouvrages fait un tour d'horizon très précis des règles en vigueur et explique, références à l'appui, les usages du cybercommerce et le droit applicable.

  • Sur commande
  • Rien de telle que la création d'un parc de loisirs pour renforcer la notoriété d'une région et dynamiser l'économie locale. Le Futuroscope, Disneyland Paris ou le Parc Astérix sont bien sûr des modèles du genre, mais des centaines d'autres, de toutes dimensions, oeuvrent dans le même sens !
    Mais comment ne pas se tromper ? Faire de l'opération un projet politique fort, choisir des thèmes en rapport avec la région, trouver des partenaires financiers, mener des études de faisabilité, créer un espace convivial pour toute la famille. C'est l'objet de ce guide pratique et juridique où s'inscrivent les parties suivantes :
    1. L'impact des Parcs de loisirs sur le tourisme et l'aménagement du territoire. Poids grandissant du secteur dans l'économie du tourisme - Les Parcs de loisirs dans la logique de développement local 2. Les règles de droit et ses répercussions sur la création de sites. Aspects réglementaires liés à la profession touristique - Aspects juridiques (l'urbanisme réglementaire) - Aspects fiscaux (règle de la TVA privilégiée, contributions financières des opérateurs) - Le droit social (convention collective, formation des salariés) - Le respect des normes techniques et des règles de sécurité 3. Plan de financement et mode d'exploitations. La logique partenariale des différents opérateurs - Poids des investissements au départ des projets - Diversification des recettes 4. L'adoption d'une stratégie commerciale. Les attentes des consommateurs - Politique tarifaire - Communication/promotion/publicité - Maintenance et renouvellement des attractions 5. Création. Formalités - Formes juridiques - Autorisations nécessaires

    Sur commande
empty