Isoete

  • Il fait beau.
    Je me balance avec énergie. je lance mes jambes en avant pour monter, je les rabats vivement pour repartir en arrière. Je monte de plus en plus haut. Un grand plaisir..
    Ma grande soeur lit derrière moi, assise à l'entrée de la buanderie. Soudain, maman sort de la maison, elle nous attrape "Vite, vite, dépêchez-vous ". Elle nous pousse dans la maison. La surprise nous rend muettes. De l'autre côté, dans la cour. nous voyons Papa qui s'active autour de l'automobile.
    Il remplit le coffre de dossiers qu'il va chercher dans son bureau. Des valises, des paquets sont entassés dans la voiture. Notre petit frère dort sur la banquette. Maman prend le bébé dans ses bras et s'asseoit en pleurant. Nous montons derrière, ma soeur et moi. Papa met le moteur en marche, range la manivelle et prend le volant. Il est très pâle ; il serre les mâchoires. " Où allons-nous ? " demande ma soeur, tout bas.
    " A Rennes " gémit maman. Mais nous ne partons pas en vacances chez notre grand'mère. Nous sommes évacués ; nous fuyons devant les Allemands qui vont arriver..
    Plusieurs mois après, la petite fille à la balançoire se retrouve, réfugiée, au coeur du Cotentin...

empty