• Cet ouvrage pose un regard inédit sur la "crise sans fin" que traverse le monde musulman : il éclaire la faillite politique de ces pays par le culte de la virilité, qui affecte non seulement les rapports entre les sexes, mais aussi les relations des hommes entre eux et, fondamentalement, la vie en société. La virilité n'est pas appréhendée ici dans sa dimension érotique, mais dans sa portée politique. Une traversée qui s'ouvre dans l'Arabie préislamique et s'achève avec les talibans afghans, à la fin du XXe siècle, après s'être arrêtée sur l'empire des Steppes, l'empire ottoman, le puritanisme des wahhabites, la révolution khomeiniste, le destin de Saddam Hussein et les tribulations des hommes ordinaires au Maghreb.   

    Sur commande
  • " c'est en terre d'islam, aujourd'hui, que l'on observe le plus massivement la perpétuation d'un droit et d'une culture sexistes.
    Le fondamentalisme, on le sait, fait largement fond de cette autorité immédiate de l'homme, vaguement ébranlée par le siècle mais sans cesse ressaisie. d'alger à kaboul, en passant par les banlieues françaises, il n'est plus possible d'ignorer l'enjeu politique du rapport entre les sexes. nous n'ignorons pas que les troubles de l'identité masculine ne sont pas l'exclusive du monde musulman. la crise en "occident" vient compliquer celle que connaît la tradition musulmane.
    Plus exactement, l'une n'est pas dissociable de l'autre. c'est là l'une des modalités de la mondialisation, en tant qu'elle recouvre l'imbrication des cultures et des économies. les travaux qui se sont multipliés depuis une vingtaine d'années ont pourtant oublié l'analyse de "la protestation virile" de l'homme, de ses déterminants psychiques et sociaux. c'est cette tâche que nous avons voulu amorcer dans cet ouvrage, première tentative de déconstruction de l'assise virile dans l'islam.
    " fethi benslama et nadia tazi.

empty