• La Bhagavad Gîtâ, ou " Chant du Bienheureux ", est un joyau de l'hindouisme. Placée au coeur du célèbre poème épique qu'est le Mahabharata, elle constitue un court épisode de sept cents versets, sous la forme d'un dialogue entre le prince Arjuna et le seigneur Krishna. La richesse de son enseignement spirituel et la beauté de sa langue lui ont ouvert une formidable postérité dans la pensée et la culture indiennes, dont celles-ci vibrent encore aujourd'hui. Ce chant fut commenté par de nombreux maîtres. Parmi eux, Samkara (IXe s.), le plus grand philosophe et mystique de l'Inde, en donna une interprétation restée inédite en français. Outre la présentation et la révision de la traduction de la Bhagavad Gîtâ réalisée par le grand indianiste Emile Sénart, Michel Hulin traduit ici un choix d'extraits du célèbre commentaire de ce texte par Samkara.

  • L'expérience mystique fait encore l'objet d'appréciations contradictoires : certains théologiens la considèrent comme l'unique voie d'accès possible au transcendant, d'autres la réduisent à des phénomènes hallucinatoires ou même à des formes de délire relevant de la psychiatrie (ce "sentiment océanique" évoqué par Romain Rolland, Freud le considère d'ailleurs comme une pathologie mentale). Mais de nombreuses personnes ont connu des extases comparables à celles décrites par des auteurs religieux.
    L'auteur les nomme des "mystiques sauvages", en ce sens que leur expérience, spontanée ou provoquée, ne s'inscrit dans aucun cadre religieux défini. A partir de leurs témoignages, la réflexion philosophique menée par Michel Hulin montre comment cette expérience mystique peut dévoiler une part d'absolu alors même qu'elle se situe en lisière de la folie.

    Sur commande
  • L'Inde des sages

    Michel Hulin

    • Oxus
    • 10 Octobre 2008

    L'Inde : trois millénaires de spiritualité. Pays à la fois réel et légendaire des sages, des éveillés, des yogis, des fous de Dieu. Pays qui, dans sa diversité extrême, fascine de plus en plus l'Occident. Cette diversité se reflète dans le choix des textes proposés ici par Michel Hulin. Ils appartiennent aussi bien aux livres sacrés de l'hindouisme qu'à la littérature bouddhique ou à des auteurs modernes.

    Sur commande
  • La doctrine secrète de la déesse tripurâ a été composée en sanskrit, peut-être au bengale, par un certain haritâyana, vraisemblablement entre le xe et le xve siècle de notre ère. sa " section de la connaissance " _ seule traduite ici _ expose une philosophie originale qui cherche à opérer la synthèse du vedânta non-dualiste et de certains courants tantriques. dans le cadre général formé par le dialogue d'un maître spirituel et de son disciple viennent s'insérer quantité de paraboles, récits à clef, légendes mystiques et autres contes philosophiques, tour à tour émouvants ou truculents, mais tous destinés à illustrer les quelques grands thèmes autour desquels l'oeuvre entière est construite: la déesse tripurâ identifiée à la sagesse éternelle en même temps qu'à la lumière de conscience présente en tout homme, le miroir spirituel, la toute-puissance de l'imagination productrice, la relativité de l'espace et du temps, l'expérience paradoxale du " délivré-vivant ".

    Michel hulin, spécialiste des philosophies classiques de l'inde, est depuis 1971 maître-assistant à l'université de paris-sorbonne.

    Sur commande
  • Vaste poème initiatique, le Yoga-Vâsistha enseigne le chemin qui mène à la vraie vie, c'est-à-dire à la connaissance de soi. Car nous fondant sur la perception de ce monde qui n'est qu'apparences, nous vivons dans l'illusion. Pour nous délivrer de cette illusion et des tourments qu'elle occasionne, Vâsistha nous démontre à travers maints récits qu'il est possible d'échapper à la loi du karma. Nous découvrons par leur lecture que chacun de nous ne fait que créer littéralement son propre monde et s'y enferme. La vérité est ailleurs. Elle se dévoile grâce au travail de la conscience car « de même que le futur lotus est tout entier contenu dans sa graine, de même l'univers visible tout entier est contenu dans l'esprit ».
    La leçon des sept récits exemplaires que nous avons choisis pour cette édition est un idéalisme de la perception qui rend l'expérience de la pluralité, celle du monde sensible multiforme et douloureux, illusoire, puisqu'elle se trouve interrompue et démentie par la paix du recueillement yoguique dans laquelle toute multiplicité a disparu.
    Le Yoga-Vâsistha exalte l'effort humain et la toute-puissance de la liberté, au point même de soutenir par endroits que la notion de Destin est vide de sens, qu'elle constitue l'alibi des faibles. Palier par palier, le sens de l'ego doit donc être dilaté jusqu'à ce qu'il vienne se confondre avec le Soi, autrement dit avec la conscience universelle elle-même.
    Le Yoga-Vâsistha est le livre du « délivré-vivant », celui qui se fait « modèle de l'homme d'action, modèle de l'homme de jouissance, modèle du renoncement » car l'ascèse absolue qu'il propose est une ascèse dans le monde, parfaitement compatible avec l'exercice d'un travail ou d'une fonction. Réalisée à partir de l'original sanskrit du xiie siècle, cette traduction est la première en français.

  • Ce livre est la réédition d'un ouvrage publié pour la première fois en 2001 aux éditions Fayard.
    Shankara (788-vers 820) est né dans le Kerala et il est considéré comme l'un des plus grands maîtres spirituels de l'hindouisme, à la fois philosophe, réformateur, mystique et commentateur le plus connu des textes liés au Vedânta et des Upani?ad principales.
    Comme réformateur, ce brahmane a entrepris, sans quitter une vie d'ascète, de « restaurer » l'hindouisme, c'est-à-dire de revenir à ce qui en est, selon lui, à la source de la tradition philosophique hindoue. Shankara a fondé pour cela quatre Ma?has (Monastères ou ordres monastiques) pour maintenir la tradition védique qui existent encore aujourd'hui.
    Ce livre retrace la vie de Shankara, fait état de la légende qui l'entoure et montre comment il sut repenser l'interprétation traditionnelle des textes sacrés de l'hindouisme. Puis Michel Hulin s'attache aux commentaires que la critique s'accorde à lui attribuer et en dévoile le message essentiel. Enfin, le livre montre quelle fut l'extraordinaire influence de sa pensée au sein des monastères et dans la pensée hindoue.
    Spécialiste de réputation mondiale, auteur de nombreux ouvrages, Michel Hulin signe ici un livre de référence sur le plus grand philosophe de l'Inde, et qui constitue une clef précieuse pour la compréhension de l'hindouisme et son message universel.

    Sur commande
  • La mystique sauvage

    Michel Hulin

    " Le problème posé par la mystique sauvage est avant tout d'ordre culturel et historique Il refait surface dès que les codes se brouillent et perdent de leur efficacité. C'est ce qui se produit dans toutes les périodes de transition historique et de crise religieuse Il y a là comme un défi à la pensée philosophique et religieuse. " Publié en 1993 dans la collection Perspectives critiques, cet ouvrage relate de nombreuses expériences, " visions des choses d'en haut " ou " contemplation des idées pures " et autres phénomènes divers, dont certains sont reconnus et théorisés par les principales orthodoxies religieuses. L'originalité de cette approche est de s'en tenir aux phénomènes de caractère a-théologique, évitant ainsi de les confiner dans le ghetto du religieux. À partir de ces divers témoignages, la réflexion philosophique s'efforce ici de montrer comment l'expérience mystique peut dévoiler quelque chose de l'absolu, alors même qu'elle possède une frontière commune avec la folie.
    UMichel Hulin, ancien élève de l'École normale supérieure, est professeur honoraire de philosophie indienne et comparée à l'Uni ver sité Paris IV - Sorbonne.

  • Personne aujourd'hui n'adhère plus sans réserve aux notions d'enfer et de paradis. L'au-delà chrétien s'est obscurci au point qu'il nous est devenu impossible d'imaginer et plus encore de concevoir l'après-mort, cet ailleurs absolu dont la notion même ne va plus de soi.Or pendant des siècles, l'existence de l'au-delà, ses lois, ses structures, n'ont cessé de préoccuper l'humanité comme en témoignent les innombrables doctrines eschatologiques que nous a léguées l'histoire des religions. Assimilation de l'outre-tombe à la vie terrestre, monde souterrain, résurrection des corps, transmigration des âmes, doctrines de salut et de dammation, chaque civilisation, chaque peuple a élaboré un système de croyances ou de mythes pour exorciser sa peur face à l'inconnaissable radical.Michel Hulin retrace ici la genèse des principales représentations de l'au-delà. Aussi foisonnantes qu'elles puissent paraître, celles-ci convergent vers les mêmes dilemmes : les habitants du royaumes des morts y vivent-ils avec leur corps ou sont-ils de purs esprits? La vie est-elle unique ou n'est-elle que le maillon d'une chaîne qui n'a pas de fin? L'au-delà a-t-il ou non une frontière commune avec notre monde? Est-il le lieu où s'accomplit la réparation des injustices d'ici-bas, est-il celui de la totale réconciliation? Les sciences de la vie et de la matière ont transformé notre image du monde et rendu désuètes ces représentations traditionnelles de l'au-delà, mais les interrogations elles-mêmes subsistent. Comment les reformuler s'il est vrai que la pensée est par définition inapte à penser son propre anéantissement, à moins que l'au-delà ne soit déjà présent dans cette vie même, comme l'envers de notre expérience temporelle, ou la face cachée du temps?
    Michel HULIN est professeur de philosophie comparée à Paris IV Sorbonne.

    Sur commande
  • Les textes de Michel Hulin rassemblés ici, en partie inédits, abordent la vaste question de la nécessité d'une formation scientifique accrue sous l'angle d'une réflexion sur l'enseignement de la physique et sur les problèmes de la vulgarisation scientifique.

    Sur commande
  • La philosophie indienne comprend tant d'écoles qu'il est difficile de s'y repérer. Michel Hulin met ici en lumière un axe central : la querelle entre bouddhistes et brahmanes à propos du Soi. Ce débat est au coeur de tout le développement théorique classique. Les bouddhistes contestent l'existence d'un principe permanent, dans les individus (pas d'" ego " ni de " personne ") comme dans les choses (dépourvues de " nature propre " ou d'" essence "). Les brahmanes soutiennent au contraire qu'un Soi existe nécessairement, identique dans tout l'univers, présent dans la conscience humaine comme dans les objets. Ainsi s'affrontent deux manières d'envisager le monde, la pensée, la délivrance. A partir de textes souvent inédits, Michel Hulin éclaire magistralement ce débat crucial et suggère comment les deux versants pourraient se rejoindre.

  • Les bouddhistes contestent l'existence d'un principe permanent dans les individus (pas d'"ego" ni de "personne") comme dans les choses (dépourvues de "nature propre" ou d'"essence"). Les brahmanes soutiennent au contraire qu'un Soi existe nécessairement, identique dans tout l'univers, présent dans la conscience humaine comme dans les objets. Ainsi s'affrontent deux manières d'envisager le monde, la pensée, la délivrance. A parir de textes souvent inédits, l'auteur éclaire ce débat crucial et suggère comment les deux versants pourraient se rejoindre.

    Sur commande
  • Cette rencontre entre l'écrivain Jean-Philippe de Tonnac et l'indianiste Michel Hulin donne lieu à un échange autour des questions de crémation et d'inhumation. Comment l'Occident se détourne d'une pratique ancestrale, l'inhumation, pour pratiquer de plus en plus fréquemment la crémation ? Quelles sont les significations de cette dernière dans l'Inde classique et contemporaine ?
    Quelles sont les implications spirituelles de la crémation mais aussi écologiques... Quelles pratiques émergent aujourd'hui ? Ce dialogue est nourri par l'expérience, la vie, des deux auteurs.

    Sur commande
  • À l'école, on apprend à lire, à écrire, mais pas à parler. Ce livre donnera à chacun les conseils et outils dont il a besoin pour progresser vite dans sa prise de parole : repères théoriques, exercices pratiques et situations de vie quotidienne décryptées offrent une méthode rigoureuse et complète pour progresser dans ses prises de paroles. L'ouvrage est ponctué par les interviews de nombreuses personnalités (Ali Baddou, Alain Souchon, Mimie Mathy, Nicolas Leriche, Anne Roumanov, etc.) ainsi que par les dessins très drôles de Michel Hulin qui permettent de dédramatiser le problème.

  • Le management entendu comme manière de gérer des équipes n'est pas (contrairement par exemple à la gestion financière ou à l'informatique) qu'une suite de techniques à appliquer : il consiste d'abord à faire des choix.
    Si un comptable fournit un bilan avec la colonne passif non égale à la colonne actif, ce n'est pas un choix, c'est une erreur. si un manager traite l'un de ses collaborateurs de "gros nul" ce n'est pas une erreur, c'est un choix. et les choix, cela se raisonne. c'est la raison pour laquelle notre approche s'appuie sur une typologie du management qui classe les pratiques actuelles en fonction de leur efficacité, c'est-à-dire de leur influence sur les femmes et les hommes auxquels elles s'adressent.
    Ce livre est volontairement centré tant sur les "pratiques" dégradées, voire franchement nocives de certains managers, que sur celles, "vertueuses", des leaders. ainsi, ceux qui continueront à semer désordre et terreur dans leur environnement professionnel n'auront même plus l'excuse de la bonne foi ! après avoir lu ce livre, ils se sauront identifiés... tandis que les autres y trouveront des clés pour s'améliorer et évoluer vers le leadership.
    Extrait de l'avant-propos des auteurs

empty