• À quel chien ressemblez-vous ?  Un basset nonchalant ou un puissant lévrier ? Un carlin grassouillet ou un épagneul sautillant ? Découvrez  la série de  50 portraits uniques et  désopilants  photographiés  par l'artiste britannique  Gerrard Gethings, connu pour ses photos d'animaux pleines  de personnalité.  Ce jeu de cartes  propose de mettre  votre sens de l'observation et votre mémoire à l'épreuve en associant chaque chien à son maître ! 

    Sur commande
  • L'École de Palo Alto (du nom d'une petite ville de Californie) désigne un groupe de chercheurs réuni dans les années 1950, autour de la personnalité exceptionnelle de Gregory Bateson. Elle a révolutionné le champ des sciences humaines en plaçant la communication et la notion de système au centre de sa théorisation. Ne pas séparer l'individu du contexte culturel et relationnel dans lequel il évolue devient le fondement d'un nouveau modèle qui s'applique aussi bien à la famille qu'à la psychiatrie ou au monde du travail.
    Cet ouvrage présente l'émergence, l'histoire et le rayonnement de l'École de Palo Alto. Il en explicite les principaux apports théoriques (double contrainte, niveaux de changement...) et pratiques (thérapies familiales et systémiques, analyse des organisations...). La grande force de ce courant de pensée a été en effet de concilier les exigences d'une pensée globale novatrice avec celles de l'action singulière.

  • Si la notion de conflit est fréquemment étudiée dans sa dimension sociale et collective (guerres, lutte des classes...), sa dimension interpersonnelle a été rarement analysée en sciences humaines.

    Pourtant, le conflit est inhérent aux rapports humains. Il fait partie des formes « normales » de la relation à l'autre au même titre que la « bonne entente » ou l'évitement. Et, de la divergence d'intérêts à la défense identitaire ou encore au désir de pouvoir, de nombreux facteurs y mènent. Mais, tout en étant normal et même utile, le conflit fait peur : une fois déclenché, il a tendance à s'auto-entretenir...

    En jetant les bases d'une véritable psychosociologie des relations conflictuelles, Edmond Marc et Dominique Picard appréhendent les enjeux du conflit, ses mécanismes généraux et ses modalités. Ils permettent ainsi de mieux l'affronter et le résoudre.

  • Cette 4e édition actualisée et complétée fait le point sur la question de la relation interpersonnelle en analysant les différentes formes de relations entre les individus et la structure de ces relations.

    Sur commande
  • Voici un ouvrage profondément original. Deux psychologues et psychothérapeutes, aux orientations différentes, choisissent de dialoguer. Chantal Masquelier-Savatier est Gestalt-thérapeute et Edmond Marc s'inscrit dans une orientation psychanalytique. Il n'est pas fréquent que des psys n'appartenant pas au même courant acceptent de confronter leurs points de vue dans un même ouvrage. C'est souvent le rejet mutuel, ou au moins la distance, qui prévaut.
    Ces auteurs prennent le risque d'un échange sans complaisance mais où priment l'ouverture et la reconnaissance de l'autre. Plutôt que de chercher à présenter parallèlement ces deux démarches, ils s'attachent à considérer leurs interrelations depuis la naissance de la Gestalt-thérapie jusqu'à la situation actuelle.
    Pourquoi avoir choisi ces deux approches ? La psychanalyse est longtemps restée la méthode reine dans le champ de la psychothérapie du XXe siècle ; jusqu'à ce qu'apparaisse dans les années soixante le courant de la psychologie humaniste et existentielle dont la Gestalt-thérapie est une école majeure. Confronter ces deux démarches, c'est montrer leurs différences et leurs divergences fondamentales. Mais c'est aussi souligner leurs convergences et leur complémentarité possible. Cet ouvrage soulève donc la question, centrale aujourd'hui, de la diversité du champ de la psychothérapie et de son unité potentielle.

    Sur commande

  • la perspective ouverte par l'ecole de palo alto s'impose comme l'une des plus originales et des plus fécondes de ces dernières décennies.
    son succès tient aussi bien à ses formulations théoriques qu'à ses applications pratiques. elle présente trois grandes orientations : une théorie de la communication ; une méthodologie du changement et de l'intervention ; une pratique thérapeutique profondément novatrice. ce qui fait l'unité de ces recherches, c'est leur référence commune à l'approche systhémique. c'est à palo alto, en californie, que gregory bateson, chercheur à la curiosité infatigable et inventive, a suscité des travaux dans des domaines aussi variés que la communication, les stratégies de changement ou la schizophrénie.
    sa théorie du " double bind " à totalement renouvelé la compréhension de cette maladie mentale et lui a procuré une célébrité méritée. bateson a su s'entourer de collaborateurs de talent et inspirer des continuateurs aussi prestigieux que don d. jackson, jay haley, virginia satir ou paul watzlawick. ils ont été notamment à l'origine des thérapies familiales et des thérapies brèves. cet ouvrage donne une vision d'ensemble de ce courant de la psychologie.
    il fait la synthèse de très nombreux travaux et s'impose par la clarté de sa présentation. sans rien abandonner de la rigueur scientifique, il sait rendre accessibles ces recherches passionnantes à un vaste public.

    Sur commande
  • Si la notion de conflit est fréquemment étudiée dans sa dimension sociale et collective (guerres, lutte des classes.), sa dimension interpersonnelle a été rarement analysée en sciences humaines.
    Pourtant, le conflit est inhérent aux rapports humains. Il fait partie des formes « normales » de la relation à l'autre au même titre que la « bonne entente » ou l'évitement. Et, de la divergence d'intérêts à la défense identitaire ou encore au désir de pouvoir, de nombreux facteurs y mènent. Mais, tout en étant normal et même utile, le conflit fait peur : une fois déclenché, il a tendance à s'auto-entretenir.
    En jetant les bases d'une véritable psychosociologie des relations conflictuelles, cet ouvrage appréhende les enjeux du conflit, ses mécanismes généraux et ses modalités. Il permet ainsi de mieux l'affronter et le résoudre.

  • L'interculturel est aujourd'hui partout. Dans les rapports Nord-Sud, bien sûr, mais aussi et surtout dans les rapports européens appelés à revêtir une importance croissante, jusque dans la vie quotidienne. C'est cette perspective qu'explorent les auteurs en prenant les rapports franco-allemands comme exemple privilégié.
    Partant d'une expérience concrète des rencontres interculturelles, ils l'éclairent en la confrontant aux acquis de la recherche en sciences humaines.
    Comment, dans ces rencontres qui s'inscrivent dans des contextes historiques, culturels et politiques spécifiques, véhiculant des représentations stéréotypées de l'« autre », une communication véritablement interculturelle peut-elle s'instaurer ?
    Comment s'« entendre » lorsqu'on parle des langues différentes ? Car prêter une langue, n'est-ce pas porter toute une culture, au risque d'en être prisonnier ?
    Mais aussi, quel impact ces différences ont-elles sur la communication ? Nos identités culturelles existent-elles indépendamment de la rencontre qui les met en relation ?
    Autant de questions que les auteurs abordent dans une démarche originale de « recherche-action », qui font l'objet d'analyses sémiotiques et idéologiques, et autant de raisons d'affirmer l'urgence d'une réflexion et d'une pédagogie de l'interculturel.

    Sur commande
  • Cet ouvrage fait le point sur la question de la relation interpersonnelle à travers l'analyse des différentes formes de relations entre les individus et de la structure de ces relations.

  • La communication est la plus naturelle et la plus compliquée des choses. Elle est autant source d'entente, de partage et de plaisir que de malaise, d'incompréhension et de conflits. Mais qu'est-ce qui fait dériver la relation dans un sens ou dans l'autre ? À quel moment s'installe le malentendu ? Pourquoi est-il alors si difficile de renouer le dialogue ?

    C'est à ces questions que le présent ouvrage s'efforce de répondre. Il le fait en s'appuyant sur de nombreux exemples, tirés de la vie quotidienne, où chacun peut se reconnaître et retrouver un peu de son histoire. Il les éclaire par les apports de la psychologie en les rendant accessibles et parlants.

    Il réfute l'idée que la « bonne communication » serait la norme. Les relations comportent des risques et des enjeux décisifs pour l'image de soi, la défense de son territoire, le maintien ou la rupture des liens ; et nous engageons trop de nous-mêmes dans le contact avec les autres pour qu'il soit simple ; les quiproquos, les disputes ou les conflits constituent donc l'ordinaire de la vie sociale et intime.

    Cet ouvrage n'apporte pas de recettes pour éviter des heurts inévitables. Il permet plutôt à chacun d'être l'analyste de ses propres difficultés afin de les surmonter.

    Écrit dans un style alerte et vivant, il nous aide à comprendre nos incompréhensions, à saisir les sources des conflits quotidiens et à y faire face de façon positive et adaptée.

    Sur commande
  • Cet ouvrage brise un certain tabou. Il entend montrer que l'amour est le principe vivifiant de la relation thérapeutique ;
    Un amour « désaliéné » qui procède autant d'Agapé que d'Eros. Il ne s'agit pas là d'une sorte de postulat idéaliste ni d'une manifestation d'angélisme, tissée de bons sentiments. Les auteurs cherchent au contraire à cerner, au plus près de l'expérience clinique, cette proximité émouvante que constitue le lien thérapeutique. Ils s'appuient sur cinq psychothérapies, présentées et analysées sous l'angle de la relation.

    Si le terme d'amour s'est imposé, en dépit de toutes les ambiguïtés et de tous les risques qu'il recèle, c'est qu'il semble le plus à même d'exprimer la qualité affective profonde de ce lien. C'est aussi parce que l'amour est au coeur du développement de la personne et de ses perturbations ; et que, de ce fait, il est le moteur du processus thérapeutique.

    Cette réflexion s'inscrit dans la lignée des apports théoriques et cliniques de Ferenczi, de Balint, de Winnicott, de Bowlby, de Rogers, de Kohut... pour ne citer que les plus grands. Elle a l'ambition de renouveler les représentations et le regard que nous portons sur la relation thérapeutique. Et plus encore d'ouvrir et de transformer la pratique.

    Sur commande
  • Cet ouvrage présente les enjeux de la psychothérapie et sa place dans la société d'aujourd'hui et décrit la réalité du travail du psychothérapeute. il répond ainsi aux multiples questions que chacun est en droit de se poser à l'heure du remaniement de la profession et de l'expansion de la demande.

    Sur commande
  • Dans cet ouvrage, les auteurs ont choisi de rester au plus près de l'expérience clinique - qui implique profondément et conjointement le thérapeute et son patient - pour témoigner de ses enjeux et de sa complexité.
    Ils abordent aussi la psychothérapie comme discipline générale qui tend à affirmer son identité à partir d'une diversité assumée.
    Cette orientation « intégrative » plaide résolument pour une psychothérapie plurielle et ouverte, conciliant unité et diversité et accordant à la pratique une place prépondérante.
    L'ouvrage s'adresse aux praticiens, aux étudiants en psychologie ou en psychiatrie et à tous ceux qui se forment à la psychothérapie.
    Il concerne aussi les personnes qui souhaitent s'engager dans une thérapie - ou le sont déjà - en leur permettant de mieux en discerner les visées et les modalités.
    À tous, il apportera des repères précis et concrets, des illustrations vivantes et des ouvertures stimulantes.

    Sur commande
  • Dès qu'il est question d'approche systémique, de psychothérapie, de psychologie sociale ou encore de sociologie des organisations, l'École de Palo Alto est une référence incontournable.
    Gregory Bateson (1904-1980) est le personnage central de ce groupe de chercheurs qu'on a réuni sous le nom de l'École de Palo Alto. En travaillant notamment auprès de schizophrènes, il comprend qu'on ne peut pas séparer l'individu du contexte culturel et relationnel dans lequel il évolue. Il met peu à peu en relief l'importance des formes de communications pathologiques. La compréhension des injonctions contradictoires, la théorie de la double contrainte, tout ce qui relève de la métacommunication en somme devient le coeur d'une approche systémique de l'homme. Le modèle de communication ainsi élaboré va trouver son application aussi bien dans le champ de la psychothérapie (et particulièrement avec les thérapies familiales) que dans le monde du travail et des organisations.
    Cet ouvrage présente l'émergence, l'histoire et le rayonnement de l'École de Palo Alto. Il en explicite les principaux apports. Il montre que la grande force de ce courant de pensée, à la fois systémique et pragmatique, a été de concilier les exigences d'une pensée globale et théorique avec celles de l'action pratique, forcément singulière.

  • Cet ouvrage a pour objectif de montrer comment l'accompagnement de la quête de sens et de mieux-être vécue par l'homme a évolué depuis la philosophie grecque antique jusqu'aux aux découvertes des neurosciences aujourd'hui. Les apports de Freud, les facteurs communs aux thérapies telles que la qualité de la relation thérapeutique et de la personnalité du thérapeute, les éclairages et les applications offerts par les neurosciences : tout est traité dans cet ouvrage, qui fera mieux comprendre combien les approches psychothérapeutiques s'enrichissent en s'ouvrant à leur inter-complément.

    Sur commande
  • Cet ouvrage est le premier d'une série de deux sur la gestion, l'organisation et la communication au cabinet dentaire, ouvrages qui s'inspirent du concept d'" Approche préventive globale " et de " Flexigestion " que l'auteur développe depuis plus de quinze ans.
    La première partie aborde l'ensemble des évolutions actuelles de la profession, les nouveaux enjeux et décrit le concept d'" Approche préventive globale ", développé aussi bien pour les patients que pour le cabinet. La deuxième partie s'intéresse à l'organisation des locaux et du matériel et la troisième à la gestion et à l'organisation clinique et para-clinique globale. L'auteur adopte une approche pragmatique moderne de l'organisation et du fonctionnement cliniques et para-cliniques du cabinet, tant au niveau de l'équipe dentaire qu'à celui des locaux et du matériel.
    Ce " Guide professionnel " constitue un précieux outil d'aide à la gestion pour tous les praticiens désireux d'adapter leur exercice aux transformations importantes, tant administratives que sociétales et scientifiques, qui ont marqué cette spécialité en constante évolution.

  • Mes journée de juillet 1830 / Edmond Marc ; journal inédit publié avec une introduction et des notes par Geoffroy de Grandmaison Date de l'édition originale : 1930 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Que se passe-t-il au cours d'une psychothérapie ? Quels changements peut-elle induire ? Cet ouvrage explore les processus par lesquels une transformation psychologique peut s'opérer. Il analyse l'évolution des conceptions sur ce thème de la psychanalyse à nos jours. A partir d'expériences cliniques variées, l'ouvrage conduit à une meilleure compréhension des principaux troubles psychiques.

    Sur commande
  • Cet ouvrage fait le point sur la question de la relation interpersonnelle à travers l'analyse des différentes formes de relations entre les individus et de la structure de ces relations.

  • Si la notion de conflit est fréquemment étudiée dans sa dimension sociale et collective (guerres, lutte des classes.), sa dimension interpersonnelle a été rarement analysée en sciences humaines.
    Pourtant, le conflit est inhérent aux rapports humains. Il fait partie des formes " normales " de la relation à l'autre au même titre que la " bonne entente " ou l'évitement. Et, de la divergence d'intérêts à la défense identitaire ou encore au désir de pouvoir, de nombreux facteurs y mènent. Mais, tout en étant normal et même utile, le conflit fait peur : une fois déclenché, il a tendance à s'auto-entretenir.
    En jetant les bases d'une véritable psychosociologie des relations conflictuelles, cet ouvrage appréhende les enjeux du conflit, ses mécanismes généraux et ses modalités. Il permet ainsi de mieux l'affronter et le résoudre.

  • La supervision apparaît de plus en plus essentielle à la rigueur et à l'inventivité de professions centrées sur la compréhension du psychisme humain et l'accompagnement de personnes en souffrance et en devenir. Les associations professionnelles en font aujourd'hui une obligation déontologique. Cet ouvrage est le premier à en proposer une présentation synthétique par des professionnels de formations et d'obédiences différentes (psychiatres, psychologues, psychanalystes, psychothérapeutes.) Une première partie présente les fondements historiques de la supervision (E. Marc), les objectifs majeurs poursuivis (E. Gilliéron), les contenus implicites (J.-D. Nasio), l'éthique qui préside aux choix pratiques (A. Delourme). Une seconde partie rend compte de la diversité des problématiques : processus de cocréation (M. Gilbert), analyse du contre-transfert (J.-P. Klein), rôle de la honte (J.-M. Robine), supervision en gestalt-thérapie (S. Ginger), supervision des équipes institutionnelles (J.-P. Pinel). La troisième partie ouvre la voie novatrice de l'orientation intégrative en supervision (J.-M. Fourcade) et dans la formation des superviseurs (B. Rubbers, V. Sichem). Il s'adresse en priorité aux psychanalystes et aux psychothérapeutes. Mais il intéressera aussi tous ceux qui oeuvrent dans le domaine de la relation d'aide et de conseil. Cet ouvrage apporte une contribution essentielle à la formation des professionnels et à l'analyse de leur pratique.

  • Guide pratique des psychothérapies.
    Il existe aujourd'hui une multitude de psychothérapies. cette diversité permet une réponse adaptée aux besoins du public. cependant, elle est aussi source de perplexité ou d'inquiétude. toutes ces techniques sont-elles sérieuses et efficaces ? s'adressent-elles aux mêmes personnes ? quelle est la spécificité de chacune ? où trouvent-elles leur origine ? ce guide entend répondre à toutes ces questions en apportant une information précise, accessible et rigoureuse.
    Conçu comme un guide pratique, il souhaite informer mais aussi permettre au lecteur de s'engager dans des démarches concrètes : s'orienter dans la multiplicité des thérapies ; déterminer celle qui peut le mieux répondre à chaque demande ; chercher et choisir son thérapeute. dans ce but, cet ouvrage offre un panorama général des psychothérapies. une première partie présente les principales démarches et techniques thérapeutiques, dans leurs aspects théoriques et pratiques.
    La seconde est consacrée aux fondateurs et théoriciens de ces démarches. enfin des adresses d'institutions, d'associations de thérapeutes, de syndicats et d'organismes de formation peuvent, pour chaque démarche, aider à trouver des thérapeutes reconnus et compétents. au fil des rééditions, cet ouvrage est devenu la référence majeure, et l'instrument privilégié pour accompagner sa réflexion et déterminer son choix.

empty