• « .Ainsi, je lui demande simplement d'écouter les sensations révélées dans son corps par la peur, simplement, rester là, assise, yeux ouverts, attentive, sans forcer les sensations. Et là est le miracle, car elle fait très exactement cela, rien d'autre ! Je joue en fait le rôle de tuteur comme une plante qui a besoin d'être soutenue pour grandir et ensuite m'effacer quand elle est plus robuste. Je ne dirige pas, je l'incite vivement à faire de même, écouter, rester présente et écouter la peur qui parle, oh oui, elle parle, sensation après sensation, elle parle et finit par s'évanouir... la peur était la sensation. »

empty