Six Pieds Sous Terre

  • De mon chien comme preuve irréfutable de l'inexistence d'un Dieu omniprésent nous lance dans une journée de la vie d'un chien. On est cependant très loin d'une vie de chien, tout le contraire : dormir, manger, chier, déchirer les coussins, renifler le cul des autres etc..., soit plutôt quelque chose que bien des gens regarderaient la bave aux lèvres (quoique pour renifler le cul, je suis pas bien sur...). Croqué d'après nature, le clebs de Manu Larcenet semble mener une vie de patachon, la vraie vie de bien des chiens en fait. Une biographie canine en quelque sorte dont la conclusion ne va pas nécessairement trouver un écho favorable auprès de la frange rigide des canidés. On retrouve avec bonheur le trait «laché» du croquis pris sur le vif pour ce récit muet qui laisse également muet par son élégance.

    Sur commande
empty