• L'Afrique de l'Ouest comprend deux zones monétaires distinctes : la première de huit pays regroupés au sein de l'UEMOA, avec pour monnaie le franc CFA en parité avec l'euro, la seconde comporte six pays (République de Guinée, Nigeria, Sierra Leone, Ghana, Gambie, Liberia) autour d'un projet de création de monnaie commune : la zone monétaire d'Afrique de l'Ouest (ZMAO). Si les économies de l'UEMOA affichent une faible convergence macroéconomique et un faible niveau d'inflation, celles de la ZMAO, avec un taux d'inflation plus fort, ne convergent sans doute pas en raison de la position dominante du Nigéria.

  • Au cours du dernier quart de siècle, la Guinée, pays producteur et exportateur de produits primaires agricoles et miniers, a été marquée par une forte inégalité intersectorielle. L'auteur revient sur les origines des deux chocs inflationnistes survenus dans le pays en 1985 et 2003, et expose leurs conséquences économiques, sociales et politiques. L'environnement du change est instable, l'isolement monétaire depuis 1960 conduit inéluctablement à une dépréciation régulière de la valeur du GNF (franc guinéen).

empty