• Chercheur d'or, aventurier, syndicaliste, écrivain, Jack London transforma son expérience de l'Alaska en un conte où les hommes, à la recherche du métal précieux, et les chiens luttent entre la vie et la mort. Une épopée fiévreuse que ses contemporains ont photographiée ou dessinée, dont les traces nous parviennent aujourd'hui des musées de toute l'Amérique.

  • Construire un feu

    London/Munch

    Au bord du Klondike, un homme et son chien rejoignent le camp où les attendent des camarades. Mais il fait froid, très froid, si froid qu'il est imprudent de sortir seul dans cette vallée glacée où la neige dissimule les accidents du terrain. Lorsque l'homme commence à ne plus sentir ses mains et pieds gelés, il n'a qu'une seule solution : construire avec de fragiles allumettes un feu pour survivre. Rien d'autre que lui, la nature, et le chien dont le regard est sans appel.

  • Croc-Blanc

    London/Munch

    «Et voilà le résultat, reprit Castor-Gris. Il est évident que c'est le fils de Kiche, mais son père était un loup. Il y a donc en lui peu de chien et beaucoup de loup. Puisque ses crocs sont blancs, il s'appellera Croc-Blanc. J'ai parlé.» Mi-chien, mi-loup, Croc-Blanc commence sa vie à l'état sauvage, dans le Wild. Puis, il abandonne la solitude glacée du Grand Nord canadien pour se retrouver parmi les hommes. Il va développer au fil de sa vie une capacité d'adaptation qu'il utilisera au cours de ses expériences, souvent difficiles et malheureuses, dans l'apprentissage de la «civilisation». L'envers de "L'Appel de la forêt".

empty