Littérature traduite

  • 1803. Entre la France et l'Angleterre, les espions s'en donnent à coeur joie...

    Rien ne va plus pour Éloïse. Le jour où elle porte ses nouvelles bottes en daim, il pleut des cordes. Lorsque le métro tombe en panne, c'est toujours elle qui se retrouve sur les genoux d'un étranger. Sans compter qu'elle a eu plus que sa part de malchance en amour. En fait, après avoir compris que les héros romantiques n'existent que dans le passé, elle décide qu'il est temps de prendre un nouveau départ. En partant pour l'Angleterre, Éloïse est décidée à terminer sa thèse sur cet élégant duo d'espions du XIXe siècle, le Mouron rouge et la Gentiane pourpre. Mais elle découvre quelque chose que même les plus brillants historiens ont manqué : la mystérieuse histoire de l'OEillet rose, l'espion le plus insaisissable de tous les temps. Comment l'OEillet rose a-t-il sauvé l'Angleterre de Napoléon ? Qu'est-il arrivé au Mouron rouge et à la Gentiane pourpre ? Et Éloïse réussira-t-elle à échapper au mauvais sort et à trouver son propre héros en chair et en os ?

  • Éloïse, étudiante en doctorat des temps modernes, a réussi le coup du siècle dans le monde universitaire en démasquant l'un des plus grands espions de l'histoire, l'OEillet rose, qui a sauvé l'Angleterre des griffes de Napoléon. Toutefois, elle se pose maintenant des millions de questions sur la Tulipe noire, l'ennemi mortel français de l'OEillet rose. De plus, elle est pratiquement certaine que les réponses se trouvent quelque part dans les archives du beau Colin Selwick, son béguin épisodique. Lorsqu'elle tombe sur un vieux livre de codes, Éloïse découvre quelque chose d'encore plus croustillant : un duo improbable s'était lancé aux trousses de la Tulipe noire avec la ferme intention de l'empêcher de tuer l'OEillet rose et de causer la chute de l'Angleterre. Mais ce que le duo ne savait pas, c'est qu'alors qu'il essayait de trouver la Tulipe - et qu'il trébuchait sur quelque chose comme l'amour -, la Tulipe noire le guettait...

  • À la mort de sa mère, Rachel Woodley, jeune gouvernante, se croit sans famille et sans argent. C'est alors qu'elle découvre que son père, qu'elle pensait décédé, est bel et bien en vie. Mieux encore, il a une autre fille.
    En quête d'explications, la jeune femme part pour Oxford où elle fait la connaissance de Simon Montfort, aristocrate et journaliste mondain. Celui-ci accepte de la faire passer pour une de ses cousines éloignées et l'introduit au sein de l'aristocratie londonienne. En retour, Rachel lui fournit de quoi alimenter sa chronique. Un échange de bons procédés qui n'est pas sans risque... Rachel découvre bientôt les dessous de ce monde sans pitié.

  • Ashford park

    Lauren Wiillig

    • Pocket
    • 25 Juin 2015

    Toutes les familles ont leurs secrets, mais celui d'Addie, la grand-mère de Clementine, est un peu plus lourd que d'autres...

    Lorsqu'elle arrive à Ashford Park en 1905, Addie, jeune orpheline londonienne, n'a que 5 ans. Et si son oncle et sa tante l'accueillent dans la plus grande indifférence, la fillette passe une enfance heureuse auprès de sa cousine, la belle et audacieuse Bea. Entre elles deux, naît une amitié indéfectible que seule la Grande Guerre parvient à briser : Addie s'engage comme infirmière quand Bea fuit l'Europe avec Frederick, l'homme dont sa cousine est pourtant follement éprise.
    Bien des années passent sans que les jeunes femmes ne se donnent de nouvelles, jusqu'au jour où, contre toute attente, Bea supplie Addie de la rejoindre au Kenya. Un voyage qui changera le cours de son destin...

empty