• Cette histoire est celle d'Hamza qui, après avoir participé à la révolution tunisienne, quitte son pays clandestinement, laissant derrière lui famille, compagne et amis. Sur le bateau, il se lie d'amitié avec Sofi an. Arrivé sur l'île de Lampedusa, Hamza découvre des conditions de vie épouvantables. Il se rapproche d'un groupe de clandestins avec qui il se rendra jusqu'à Paris. Il trouve un travail dans la grande distribution. Il se résigne et accepte une existence sans avenir, au sein d'une société incapable de l'accueillir.
    « Plus jeune je partais tous les étés en Tunisie. J'en ai gardé un attachement pour ce pays et pour les tunisiens que j'ai rencontrés. Lors des révolutions arabes, je me suis senti concerné par ce qui se passait, en empathie avec cette jeunesse tunisienne et sa révolte. » Léopold Prudon

    Sur commande
  • La Guerre contre les vandales raconte l'affrontement de trois cultures différentes aux Ve et Vie siècles ap. J.-C. : la société vandale établie en Afrique du Nord, les Byzantins à la reconquête de l'Afrique romaine, les tribus berbères d'Algérie, de Tunisie et de Libye.
    Source historique essentielle, le récit de Procope est aussi une remarquable oeuvre littéraire. Chronique historique, journal de guerre, roman d'aventures, témoignage sur l'insolite et le surnaturel, galerie de portraits (les Vandales Geiseric et Gélimer, les Byzantins Bélisaire et Solomon, les Berbères Kabaon, Antalas et Koutzinas...) toutes les formes d'expression sont mises à contribution pour recréer, avec véracité et vivacité, l'atmosphère de l'Afrique byzantine de Justinien.

empty