• Judith viorst, avec esprit, courage et lucidité, retrace pour nous le long chemin qui va de la première séparation d'avec la mère à la perte des illusions et de la jeunesse, au départ ou à l'abandon de ceux que nous aimons, à leur disparition.
    Sans oublier la réalité de notre propre mort, qui doit nous trouver prêts, et nous faire grandir encore.
    Un très beau livre, qui éclaire la théorie psychanalytique de façon vivante, accessible, non doctrinale. livre personnel, nourri d'expériences, de références littéraires, qui éveille en nous un certain désir de sagesse, nous aide à ouvrir cette porte parfois close, parfois entrouverte, qui nous conduit, dans l'acceptation de ces renoncements nécessaires, sur la voie de la sérénité.

  • Le pouvoir est partout, sous des habits variés : il y a, bien sûr, les formes que l'on connaît, les rapports entre parents et enfants, entre employés et patrons, mais il en est d'autres plus subtiles : notre pouvoir sur nous-mêmes, comme dans le cas du self-control, mais aussi le pouvoir que l'on exerce indirectement par sa compétence, sa maîtrise ou son influence.
    Judith Viorst porte un regard neuf sur un concept familier : elle montre comment la volonté de pouvoir explique que l'on puisse supporter une relation insupportable, comment le fait de rendre service peut être une stratégie de domination, en quoi l'obéissance n'est pas toujours une vertu, et pourquoi certains s'accrochent quand d'autres baissent les bras. Elle nous invite à découvrir les limites et les possibilités du pouvoir individuel, la manière dont nos actes et nos décisions façonnent notre existence.
    Elle nous rappelle qu'il vaut mieux, dans certaines circonstances, renoncer plutôt que s'acharner. Elle nous incite, enfin, à trouver un juste équilibre entre pouvoir et renoncement au pouvoir, seul garant de notre bonheur et de celui des autres.

  • " Il y a quantité de choses auxquelles il nous faut renoncer pour devenir adulte.
    On ne peut aimer profondément sans devenir vulnérable à la perte de l'objet aimé et on ne peut devenir un être responsable, conscient, relié aux autres, sans passer par les moments de renoncement, de deuil, de lâcher-prise. " Judith Viorst, avec esprit, courage, lucidité, retrace pour nous le long chemin qui va de la première séparation à la perte des illusions et de la jeunesse. Sans oublier la réalité de notre propre mort, qui doit nous trouver prêts, et, à l'instant ultime, nous fait grandir encore.
    Un très beau livre, qui éclaire la théorie psychanalytique de façon vivante, accessible, non doctrinale. Livre personnel, nourri d'expériences, de références littéraires, qui éveille en nous un certain désir de sagesse, nous aide à ouvrir cette porte parfois close, parfois entrouverte, qui nous conduit, dans l'acceptation de ces renoncements nécessaires, sur la voie de la sérénité.

    Sur commande
  • Découvrez Lulu et le Brontosaure, le livre de Judith Viorst. Lulu obtient toujours ce qu'elle veut.Même si pour cela elle doit hurler à en faire exploser les ampoules. Mais le jour où elle demande (pardon elle exige) un brontosaure pour son anniversaire, ses parents refusent tout net. Quoi, on ose lui dire "non"? Qu'à cela ne tienne, Lulu va se le trouver elle-même, son brontosaure. A moins que ce ne soit t'inverse...

  • "Lulu est têtue, c'est bien connu. Depuis toujours elle rêve d'une chose. Mais ses parents ne peuvent pas la lui offrir, à son grand désespoir. Elle se retrouve alors à promener des chiens en compagnie de Fleishman, son pire ennemi. Aucun rapport, dites-vous ? Lisez, vous verrez."

empty