Presses Du Chatelet

  • Des réponses à des questions essentielles.
    Qui es-tu ? Que fais-tu ? Qu'attends-tu de la vie ?
    Abordant des questions essentielles, Jiddu Krishnamurti, l'un des plus grands penseurs de notre temps, nous invite à une réflexion intime sur la façon dont nous menons notre vie.
    Sa pensée, exigeante autant qu'inspirante, aborde les défis de notre existence: nos relations à autrui, nos peurs, notre solitude, nos engagements, mais aussi nos amours.
    Analysant chaque question tour à tour, Krishnamurti nous enseigne qu'il n'existe aucun chemin tout tracé, ni autorité supérieure, ni gourou à suivre. Il n'y a que notre propre existence et les voies que nous choisissons d'emprunter. Il est donc de notre devoir d'assumer la responsabilité de nos vies. A chaque instant, c'est la qualité de notre attention aux autres qui nous permet de vivre pleinement.

  • L'état de désordre dans lequel nous vivons est la racine même de nos contradictions. Chacun porte en lui le conflit et la confusion qu'il convient de dépasser pour atteindre un renouveau de l'esprit.

    Dans ces conférences, données à Paris et Saanen en 1965, Jiddu Krishnamurti explique que chacun doit se libérer de la structure psychologique de la société, qui n'est que cupidité, ambition, implacabilité, brutalité. Se transformer nécessite de rétablir l'ordre en nous-mêmes, dans nos points de vue, dans nos échelles de valeurs et dans la société.

    Changer, dit Krishnamurti, c'est avoir assez de liberté pour créer de l'ordre. Afin de renaître chaque jour par une discipline sans conformisme.

    Sur commande
  • Peut-on mener une vie saine dans un monde fou ? Ce nouveau recueil développe l'idée du lien entre sa propre transformation intérieure et l'image que l'on donne aux autres.
    Krishnamurti y rappelle les principes spirituels fondateurs de sa pensée : il faut apprendre, et vivre, par l'expérience directe, non par la sagesse reçue des textes et des enseignants. Rejeter ce qui était (le passé) et ce qui devrait être (l'idéal) afin de percevoir à travers l'observation directe ce qui se passe chaque jour et dans chaque expérience. Regardez en son for intérieur afin d'apprendre comment fonctionne l'esprit et ainsi changer le monde. Le travail de l'influent maître est rempli de paradoxes : " Ne suivez pas les gourous ", conseille-t-il. La philosophie est une évasion, dit l'homme que le dalaï-lama regardait comme l'un des plus grands philosophes de notre temps.

    Sur commande
  • Les limites de la conscience « Comme lorsqu'on laisse la fenêtre ouverte et que l'air entre à sa guise, la méditation c'est tout ce que l'air apporte, c'est tout ce qu'est le vent. Mais si vous êtes aux aguets, si vous attendez que le vent s'engouffre par la fenêtre parce que vous l'avez ouverte, jamais le vent ne viendra. Il faut qu'elle soit ouverte par amour, par affection, en toute liberté, et non pas dans l'attente de quelque chose. Et voilà ce qu'est cet état de beauté, cet état de l'esprit qui voit mais ne demande rien. » Dans cet inventaire de toutes les interrogations, Krishnamurti montre dans un langage simple les mécanismes communs à tous les hommes. Cette série d'échanges dialogués explore des questions comme l'origine de la pensée, les limites de la conscience, la nature du plaisir et des joies, les relations personnelles et la méditation, thèmes essentiels de la connaissance de soi. L'Impossible Question permet également d'approcher un grand penseur et maître et l'essence de sa philosophie. Né en 1895 à Andhra Pradesh, Krishnamurti a délivré son enseignement dans le monde entier, avec pour seul but de susciter « l'éveil de l'intelligence ». Il s'opposait à toute notion de religion ou de philosophie, qui constituait à ses yeux des conditionnements psychologiques et sociaux. Jusqu'à sa mort, en 1986, il rejeta obstinément le statut de gourou que certains voulaient lui faire endosser. Krishnamurti ne cessa d'attirer un large public dans le monde entier, mais sans revendiquer la moindre autorité ni accepter aucun disciple, s'adressant toujours à ses auditeurs de personne à personne. Il prend place parmi les plus grands esprits vivants de notre temps. Peut-être est-il le seul qui soit vraiment universel.

  • Peut-on parvenir à se connaître réellement pour arriver à façonner une nouvelle intelligence ? Ce recueil inédit développe l'idée selon laquelle la seule façon d'appréhender son intériorité est d'être à chaque instant ce que nous sommes dans cet instant. Alors peut surgir cette lumière, cette autre intelligence de soi-même.
    Krishnamurti rappelle dans cet essai les principes spirituels fondateurs de sa pensée : nous sommes la société, nous sommes un désordre qu'il faut surpasser pour atteindre un renouveau de l'esprit qui seul permet l'action juste. La violence et la souffrance sont un héritage polluant. Il faut libérer notre mental, engoncé dans les conditionnements et les savoirs. C'est dans le silence et le calme que l'on peut retrouver un esprit vif, frais et innocent.

  • « L'action juste n'est possible que lorsque l'esprit est silencieux, et qu'il s'opère une vision de «ce qui est». L'action qui découle de cette vision est débarrassée du passé, de la pensée et de la causalité. ».
    Dans cette série de conférences inédites données en 1966 à Paris et Saanen, Krishnamurti rappelle que le chaos du monde n'est que la projection du chaos régnant dans chaque individu.
    La pratique de la méditation peut opérer une profonde transformation de l'esprit. Quand le mental se calme, que l'esprit est dénué de « moi », sans vision ni images, il n'y a en lui plus de mémoire, plus de mouvement. Alors un intense foyer d'énergie se fait jour, creuset d'une réelle mutation.
    Un penseur d'une liberté et d'une envergure hors du commun. Plus que jamais d'actualité.

    Sur commande
  • Pour mettre fin à toutes les guerres et apporter la paix dans le monde, chacun doit faire sa propre révolution. De profonds changements s'imposent non seulement dans la structure de la société, mais en nous-mêmes. Nous sommes le monde : le monde et nous ne faisons qu'un. Sans réelles convictions, une révolution économique est inutile, car l'économie contribue au développement du matérialisme, de la jalousie et de la haine. Nous ne pouvons pas être en paix si nous n'abandonnons pas nos positions, nos certitudes.
    Dans cet ouvrage rassemblant des textes inédits en français, Krishnamurti rappelle les principes spirituels fondateurs de sa pensée : il faut libérer notre mental, engoncé par les conditionnements et les savoirs. Le chemin vers la libération intérieure passe par la prise de conscience de ce que l'on est. Accessible et non politisé, l'enseignement de Krishnamurti apparaît aujourd'hui comme une nouvelle manière de comprendre notre monde et de retrouver espoir.

    Sur commande
  • « Ce que nous sommes compose la société. Techniquement, nous sommes prodigieusement avancés, mais moralement, spirituellement, nous sommes très en retard. Le progrès technique extraordinaire que nous connaissons va de pair avec une vraie carence morale.
    L'homme que satisfont l'argent, sa situation, ses idées, ne peut jamais apercevoir la vérité. Seul l'homme mécontent cherche, interroge, demande, et finalement crée. Cet homme découvre la vérité car il est une révolution en lui-même, qui se traduit donc dans ses rapports humains. » Dans cet ouvrage, rassemblant deux conférences inédites en français, Krishnamurti rappelle les principes spirituels fondateurs de sa pensée : il faut libérer notre mental, engoncé par les conditionnements et les savoirs. Le chemin vers la libération intérieure passe par la prise de conscience de ce que l'on est. L'enseignement exigeant de Krishnamurti apparaît aujourd'hui comme une nouvelle façon d'appréhender notre monde et de le transformer.

    Sur commande
  • Dans ce recueil de textes issus de conférences, Krishnamurti s'interroge sur la question de l'autorité. Selon Jiddu Krishnamurti, la capacité de s'affranchir d'une autorité externe ou de celle qu'exerce sur nous notre expérience passée est l'unique voie permettant d'accéder au réel. Krishnamurti aborde aussi le rôle des émotions en matière d'autorité, la relation entre le moi et l'expérience, la distinction observateur/observé, la vraie nature de la liberté.
    Par son approche pédagogique et visionnaire, il offre à ses lecteurs la possibilité d'échapper à des schémas de pensée persistants grâce à un déchiffrement novateur de la dynamique de l'être.

  • Un dialogue essentiel.

    Ces entretiens entre Jiddu Krishnamurti et le physicien David Bohm auteur de La Théorie des quanta, deux hommes aux parcours philosophiques et scientifiques très différents, ont pour point de départ la question suivante : "L'humanité fait-elle fausse route, ce qui entraîne division, conflit et destruction perpétuels ?". Leurs propos éclairent la nature fondamentale de l'existence, explorant les concepts de perception, d'illusion, d'éveil, de transcendance, de renouveau, de spiritualité... Au fil du cheminement de leur pensée, Krishnamurti et Bohm sondent la relation de la personne avec la société qui l'entoure, et offrent une nouvelle approche de l'être humain : la réalisation de sa personne, son éveil, sa mort et le problème d'un esprit fragmenté.
    Le Temps aboli est aussi l'occasion d'analyser le mauvais chemin emprunté par l'humanité... Mais tout n'est pas perdu : l'homme doit apprendre à élargir son horizon, en partant de ses intérêts particuliers pour accéder au bien global, en retrouvant les racines de la compassion, de l'amour et de l'intelligence.
    Une nouvelle édition, révisée et augmentée, qui permet d'appréhender de nouveaux aspects de la pensée de Krishnamurti.

    Sur commande
empty