• Quinquagénaire malmené par la vie, Amédée Dumain décide de quitter la ville pour le hameau déserté de la Ribière. Pendant la durée des travaux nécessaires à la réhabilitation de son havre de paix endommagé par un violent orage, il s'installe dans une auberge. Là, il fait la connaissance de la fille de la maison, Pauline, âgée de vingt ans, qui reste prostrée des heures durant et qui ne communique plus depuis la mort brutale de son père, trois ans plus tôt. Se prenant d'amitié pour elle, Amédée essaie, avec patience et passion, de la sortir du monde du silence. Les progrès sont lents. Mais un jour le destin s'en mêle : à la suite d'un choc émotionnel, Pauline retrouve l'usage de la parole et voit sa vie menacée...
    Quel est le lourd secret qui semble hanter cette petite bourgade d'apparence paisible ? Et ne serait-ce pas pour tenter de le percer qu'Amédée, le baroudeur au coeur tendre, est venu se perdre en ces lieux reculés ?

    Sur commande
  • Orphelin à sept ans, Jacques quitte la région parisienne et l'institution religieuse où est décédée sa pauvre maman. Lorsque la demande de placement lui parvient, Soeur Marie de Lourdes y voit un signe du ciel. Elle propose le petit Jacques en toute connaissance de cause en se disant que le destin fera peut-être le reste... Commis à la ferme des Combes, dans une campagne reculée où les dernières meutes de loups vivent encore à l'état sauvage, il devient un enfant égaré dans la vie des autres. Il garde le troupeau de moutons de Marcel et de Geneviève Dufour qui se sont enfermés dans un silence douloureux et pesant depuis qu'un bonheur familial s'est enfui un soir d'orage. Face à ce garçon attachant, d'un caractère doux et généreux, qui tend toujours la main aux autres, mais que la vie s'ingénie à meurtrir, ils déverseront tout l'amour et la tendresse qui sommeillent en eux. Ce nouveau foyer sera-t-il suffisant pour permettre à Jacques de se reconstruire ? Le chemin sera semé d'embûches. Il demeure aux yeux du plus grand nombre un drôle qui n'a rien à lui, pas plus de biens que de passé, un champi qui n'a rien fait, mais que personne n'aime. Mais heureusement il y a Marie, avec ses beaux yeux noisette, et Fernand, le forgeron respecté de tous, qui prendra Jacques sous son aile. Jean-Paul Romain-Ringuier nous donne ici une belle histoire haletante et poignante, peuplée de personnages attachants, fort bien typés, au coeur d'une nature paisible et profonde qui détient parfois le secret des grandes vérités.

  • La famille Bonnet habite une belle ferme. Le petit-fils, Jacques, 14 ans, surnommé le boiteux, est un élève particulièrement doué et semble promis à un brillant avenir.
    Tout irait donc pour le mieux si l'arrivée de nouveaux personnages ne réveillait les ombres du passé. Quel est ce peintre qui revient chaque été dessiner des esquisses au bord de la rivière ? Que signifie le comportement de l'oncle de Jacques, un jour calme, le lendemain agressif ? Enfin, que penser de ce vagabond qui vit le plus souvent entre ombre et lumière, à l'orée des frondaisons ? Alors que les bruits de bottes résonnent partout en Europe, d'étranges événements vont bousculer la quiétude de la ferme et de la bourgade de Saint-Martin. Peu à peu, une menace semble planer au-dessus de Jacques et de Madeleine, sa petite amie.

    Indisponible
  • Victor Couturier, 25 ans, solidement charpenté, décide de quitter ses montagnes du Limousin. Il trouve du travail  à Saint-Léonard de Noblat, dans le moulin à papier de la famille Lignac. Victor se rend vite indispensable, mais des vols, des agressions, et une disparition secouent la région.

    Le jeune homme veut comprendre ce qui se cache derrière cette vague de violence. Mais on lui a confié aussi une autre mission : il se remémore chaque jour la prière de cette vieille dame âgée rencontrée chez lui, sur les bords de la Dordogne : « Ramène-la avant qu'il ne soit trop tard. » Qui Victor doit-il retrouver ? La belle Elisabeth, dont il est tombé amoureux ? Noémie la cuisinière, qui a pris Victor sous son aile ? Ou Pauline, une jeune fille muette et solitaire, qui possède des dons impressionnants...

     Passions et intrigues au coeur du Limousin et de la Dordogne.

    Sur commande
  • Le monument aux morts de Saint-Pont-sur-Briance sera inauguré le 5 novembre. Antoine n'en croit pas ses yeux et pourtant c'est ce qu'il lit dans le journal, ce matin-là. Étrange coïncidence pour cet homme qui, rentrant au pays après plusieurs années d'absence, vient d'apprendre que les autorités françaises l'ont considéré comme mort ! Il lui reste quatre jours pour être à la cérémonie. Il y sera ! Il le doit à tous ceux qui ont sacrifié leur vie, à ses trois frères. Sans oublier qu'il a un vieux compte à régler. Mais à cet instant il pense surtout à Marie, sa mère. À l'image de tant de ses compagnes, elle a tout supporté : des journées sans fin à besogner une terre de misère, un mari qui boit et les nombreux deuils qui ont parsemé son existence.
    Lorsqu'il arrive au village, la demie de onze heures frappe au clocher de l'église. Le drapeau claque au vent de l'Histoire. Antoine avance ; les gens rassemblés se retournent, s'écartent, la bouche ouverte, frappés de stupéfaction.
    Autour du père et de ses fils, des femmes héroïques défient l'Histoire, la fatalité, la lâcheté de certains hommes, et illuminent ce roman dense et généreux. Une intrigue fouillée et soutenue jusqu'aux derniers mots.

    Sur commande
  • Henri passe son enfance au milieu des carrières de kaolin du Limousin au début du XXe siècle. Elevé par Maria, la servante d'Adrien Mondidier, propriétaire de carrières, il rêve de remplacer un jour Amédée, le contremaître, et d'épouser Albine. Mais tout bascule lorsque Mondidier est assassiné. Des années plus tard, devenu parisien, Henri songe toujours aux carrières.

    Sur commande
  • Abandonnée par son mari, Béatrice quitte Paris et s'installe avec son fils de huit ans, Thomas, dans un hameau où elle est accueillie par sa voisine, une adorable septuagénaire. Peu après, alors qu'elle se rend à son nouveau travail, sa voiture tombe en panne. Julien, un solide gaillard, ancien international de rugby, revenu sur ses terres à la suite du brusque décès de son père, lui prête main-forte. La jeune femme, bien décidée à oublier les hommes et leurs turpitudes, le remercie du bout des lèvres. Dans les semaines qui suivent, leurs routes se croisent de nouveau. À chacune de leurs rencontres, le colosse a le don d'irriter Béatrice, alors que son fils ne jure plus que par lui.
    De son côté, Julien commence à entrevoir l'implacable mécanisme qui a conduit à la mort de son père. Le besoin irrépressible de faire surgir la vérité - mais aussi la fraternité avec ses anciens partenaires de club - l'incite à rester pour gérer l'exploitation viticole familiale.
    Sur fond de rébellions, de passions et d'amitiés profondes, cette histoire aux multiples rebondissements s'attache à des personnages à un moment décisif de leur existence. Mais, alors qu'aucun choix ne semble judicieux, la fugue de Thomas va tout changer.
    Jean-Paul Romain-Ringuier est l'auteur de savoureux romans de terroir qui ne laissent jamais le dernier mot au malheur et où toujours triomphe la vie.

    Sur commande
  • 1950. Yolande Dartout et Henri Moreau, un sexagénaire distingué, se croisent fréquemment devant l'hôpital. L'une vient chaque jour embrasser son fils Christophe, quatorze ans, présentant de sévères troubles psychologiques depuis la mort brutale de son père. L'autre se rend au chevet de son neveu, Joseph. Yolande et Henri ne se connaissent pas et ils n'ont rien en commun. Pourtant, leurs vies vont se trouver étrangement mêlées.
    En convalescence chez son parrain, dans une propriété nichée au coeur d'une nature paisible, Christophe fait la connaissance de Bernadette, une jeune fille de son âge, qui vit dans les dépendances du manoir des Aulnes. Une amitié complice et sincère se noue entre les deux adolescents. Mais leur innocence est vite rattrapée par les terribles événements qui vont s'abattre sur cette bourgade jusque là tranquille et dévoiler un lourd secret enfoui depuis de nombreuses années.

    Sur commande
empty