• Certains tuent de sang froid mais ne supportent pas de se voir dans un miroir0500 Trois femmes retrouvées à leur domicile parisien, entravées, le visage lacéré à coups de miroirs brisés. Sur leurs corps nus, un morceau de papier reprenant une phrase de l´Écclésiaste.
    Trois meurtres en tout point identiques à une autre série remontant à quelques mois. Mais dont l´auteur a déjà été arrêté...
    Erreur judiciaire, mimétisme, complot ? Dans la touffeur de la canicule d´août 2003, les pistes s´ouvrent et se referment.
    Un élément, quelque part, a forcément échappé aux policiers. Une évidence juste là, sous leurs yeux, de l´autre côté du miroir...
    Le résultat ? Un thriller d´un réalisme total servi par un suspense implacable. Et surtout, un quotidien de flic livré à l´état brut, entre journées noires et nuits blanches. Comme si vous y étiez... 0300 L´enquête est confiée à la brigade criminelle dirigée par le commissaire Ludovic Mistral encore bouleversé par l´épilogue douloureux de l´affaire du Magicien. Mistral découvre rapidement qu´une série de trois meurtres absolument identiques a été commise quelques mois plus tôt dans un autre département. Tellement identiques que les traces d´ADN retrouvées sur les lieux du crime sont les mêmes que celles identifiées lors des crimes précédents. Sauf que celui qui possède cet ADN a bien été arrêté pour les premiers meurtres et était déjà en prison au moment des seconds...

  • Après onze années passées en prison pour le viol d'une vieille dame, Arnaud Lécuyer, détenu modèle, bénéficie d'une libération conditionnelle et revient vivre à Paris, son CAP de plomberie en poche. Ce que tout le monde ignore ? du Juge de l'Application des Peines au psychiatre judiciaire en charge de son suivi psychologique ? c'est qu'il est le violeur d'enfants jamais identifié qui sema la terreur dans Paris douze ans plus tôt. Surnommé à l'époque « Le Magicien » par la Police parce qu'il attirait les enfants par des tours de magie, Arnaud Lécuyer avait réussi à ne jamais se faire prendre pour ces crimes-là.Une première agression contre un jeune garçon relance la piste du « Magicien ». Le commissaire Ludovic Mistral est chargé de l'affaire ; de retour des Etats-Unis où il a travaillé avec les profilers du FBI, il vient d'être nommé à la tête de la Brigade Criminelle au 36 quai des Orfèvres. L'enquête patine au début, faute d'éléments, mais l'étau se resserre peu à peu autour du tueur qui, en réponse, n'hésitera pas à s'attaquer au seul point faible du policier : sa famille.

  • Une plongée dans la criminalité africaine à Paris, avec ses rites, ses croyances, sa magie... Une enquête du commissare Mistral. 03h20 du matin, Ouest parisien. Le commissaire Mistral écoute un morceau de jazz, son humeur à l'unisson. Les lumières de la ville défilent à travers la vitre. Plongée en apnée dans son âme. Il ne le sait pas encore mais le compte à rebours a commencé. Plein jour, sud-est du Nigéria. Les tambours résonnent. Margaret, 17 ans, corps de déesse et coeur sur le point d'exploser d'émotion, s'avance sous la tente. La cérémonie débute. Elle ne le sait pas encore mais son destin, et celui de sa famille, sont sur le point de basculer. Retour à Paris. Un homme guette, attend, les sens en alerte dans l'obscurité. Il n'en peut plus. Il fredonne comme une litanie sans fin son morceau culte d'AC/DC. Il savoure par avance le moment où il possèdera sa proie. Le tic-tac s'égrène. Le point d'impact de ces trajectoires humaines est imminent.

  • Découvrez huit romans policier thrillers dans le cadre de l'opération promotionnelle Serial lecteurs 2016 , par huit auteurs invités au salon Quais du Polar de Lyon ! 12-21 vous offre les premiers chapitres de huit romans policiers et thrillers, par les auteurs stars du catalogue, invités au salon Quais du Polar de Lyon : - Concerto pour quatre mains, Paul Colize, - Le pas du renard, Claude Izner, - Black-out, John Lawton, - Black coffee, Sophie Loubière, - La femme sans tête, Viviane Moore, - Le vide, Patrick Sénécal, - Les sirènes noires, Jean-Marc Souvira, - Pandemia, Franck Thilliez.

  • 12-21 vous offre les premiers chapitres des nouvelles voix du polar français :
    - Juste une ombre de Karine Giebel, roman couronné par le prix polar francophone du festival de Cognac 2012 - L'enfant aux cailloux , Sophie Loubière - L'exil des anges de Gilles Legardinier, récompensé du prix SNCF du polar français 2010 - Derrière la haine , Barbara Abel - Le deuxième homme , Hervé Commère - Un vrai jeu d'enfant , François-Xavier Dillard - Le magicien , Jean-Marc Souvira À découvrir en version numérique !

  • Tour de France 1924, rebaptisé par les coureurs " Tour de France, Tour de souffrance ".
    Trois coureurs abandonnent et proclament que, pour tenir le coup, ils ont été obligés de prendre des produits dopants. Le grand reporter Albert Londres chronique l'événement. Londres est questionné par un policier atypique et ses deux adjoints qui lui demandent ses sources.

  • Le Tour de France est une épreuve sportive incontournable, une grande fête française et un événement médiatique. Il peut aussi être le théâtre de mystères, enquêtes et autres crimes comme le racontent les cinq nouvelles de ce recueil.
    Des auteurs stars se sont prêtés au jeu et écrit de brillants petits polars liés à la grande Boucle. À découvrir !


  • Deux enquêtes dans l'univers de la police criminelle française, par Jean-Marc Souvira, commissaire divisionnaire. Tout simplement terrifiant...

    Le magicien

    Arnaud Lécuyer est un magicien un peu particulier, personne ne se méfie de lui...
    Récemment libéré de prison, il reprend le cours de sa vie : observer, attirer, tuer. Pour ses victimes, il reste Le Magicien. Son public préféré : les enfants.
    Un homme se méfie de lui, le commissaire Mistral. Formé à dresser le profil psychologique des tueurs en série et à les traquer, il a senti derrière ces récentes disparitions et meurtres de jeunes garçons la signature d'un même homme. Invisible, secret, insaisissable. Un magicien...
    Le vent t'emportera

    Paris étouffe sous la canicule. Le commissaire Mistral ne parvient pas à trouver le sommeil. Peut-être à cause de la moiteur, sûrement en raison des séquelles laissées par sa dernière enquête.
    Un autre homme ne dort pas plus. Terrassé par de violentes migraines. Hanté par des cauchemars récurrents. Et les miroirs qui lui parlent. Les mêmes qu'il brise avant d'en planter les morceaux dans la bouche et la gorge de ses victimes. Sur les corps, il dépose une phrase, tirée de l'Ecclésiaste.
    Si la scène est horrible, pour Mistral le crime est signé et l'ADN a parlé. Mais ce qu'il révèle est absolument impossible...

empty