• 2030.
    Alors qu'en Europe des dizaines de milliers de personnes meurent noyées sous les flots lâchés par une digue qu'un groupuscule terroriste a fait sauter aux Pays-Bas, en Afrique, la pénurie d'eau décime les populations.
    L'eau, enjeu de toutes les convoitises. L'eau, qui existerait en grande quantité à deux cent cinquante mètres de profondeur au coeur du Burkina Faso, peut-être le plus pauvre des pays les plus pauvres. L'eau, qu'Anthony Fuller, patron d'un consortium américain, va tenter de s'approprier au mépris de toutes les lois internationales.

    Thriller d'anticipation mêlé de fantastique, charge sans concessions contre une société qui court à sa perte, Aqua™ a marqué le grand retour de Jean-Marc Ligny à la littérature pour adultes. Retour en fanfare, puisque le roman a fort logiquement reçu de nombreuses récompenses : prix Bob Morane, prix Julia Verlanger, prix Une autre Terre et prix Rosny aîné.

  • Le réchauffement climatique n'est plus un mythe : partout, sur terre, l'eau manque, la température est à peine supportable dès le lever du soleil, la végétation a muté et se révèle dangereuse pour l'homme. Quant à la faune... Elle est quasiment inexistante, entraînant des famines et des guerres ravageuses. Certains, les Mangemorts, ont choisi une solution extrême et se nourrissent de leurs semblables. Mais sont-ils toujours humains? L'humanité pourra-t-elle, d'ailleurs, survivre encore longtemps? Peut-être la réponse se trouve-t-elle dans les enclaves, ces rares villes sous dôme protégées du monde extérieur? Beaucoup souhaitent y entrer, mais leur accès est réservé aux plus méritants. Autrement dit, aux plus riches.

  • Alliances traite, au XXIVe siècle, bien après la dévastation due au réchauffement climatique, des relations équivoques et complexes que certains humains entretiennent avec des animaux :
    Fourmites, corneilles, serpents, chiens... et des alliances qu'ils pourraient passer avec eux. Y sont abordés les thèmes de la communication interespèces, la place devenue secondaire (et dispensable) de l'homme dans le nouvel écosystème généré par le changement climatique, et l'émergence probable d'une nouvelle espèce dominante sur la planète.
    Tikaani, l'Inuit, parti d'Islande à bord d'un avion solaire, Ophélie, la guérisseuse tapie dans sa jungle au Canada, Denn et Nao, qui ont quitté leur tribu cavernicole du désert qu'est devenue la Californie : tous sont à la recherche de survivants et rêvent de l'humanité retrouvée. Ils vont se rencontrer, prendre conscience que ce qui reste des hommes peut encore nuire à la planète et s'unir avec d'autres espèces pour y faire obstacle.
    Oui, la Terre a un avenir, mais probablement sans nous, en tout cas en tant qu'espèce dominante.

    L'histoire se passe sur une Terre dont le climat a radicalement changé suite à l'emballement climatique des trois siècles précédents, et où les conditions de vie n'ont plus grand-chose à voir avec celles que nous connaissons. L'effet de serre maximum qui s'auto-entretient a pour conséquences l'évaporation massive des océans, l'accroissement de l'activité volcanique et une température moyenne qui a augmenté d'une quinzaine de degrés.
    On trouve cependant, sur cette Terre peu propice à l'épanouissement de la vie, des oasis et des microclimats locaux, grâce à la présence d'eau, de courants plus froids, de zones ombragées, où la vie - et donc ce qu'il reste de l'humanité - a pu s'abriter et se développer.
    Le règne animal qui s'est le mieux adapté aux nouvelles conditions climatiques est les insectes, qui sont omniprésents, y compris dans les déserts. Globalement, les insectes sont devenus plus « intelligents ». Ceux qui sont au sommet de cette évolution, en concurrence directe avec l'homme ou parfois en symbiose avec lui, sont des « superfourmis », les fourmites - qui ont atteint un haut degré d'intelligence collective et un haut niveau d'organisation sociale, ainsi qu'une velléité d'expansion incoercible.
    Le réchauffement, l'acidification et la salinisation des océans ont favorisé le développement de formes de vers géants, crustacés, méduses, etc., au détriment des poissons. Comme sur la terre, ces créatures extrêmophiles ont développé un nouvel écosystème, et peuvent, elles, se nourrir sans problème des algues et plantes toxiques. Ce qui ne les rendrait guère consommables par des humains, si ces derniers n'étaient pas eux-mêmes en train de s'adapter...

  • Irlande, 1181. Alors que sévit l'invasion anglo-normande, une sorcière est brûlée vive au sommet d'une falaise. Une sorcière aux yeux de l'Église, mais pour le peuple elle était Forgaill, leur poétesse, la prophétesse...
    Irlande, 1981. Un couple de musiciens, Bran et Alyz, s'installent dans un manoir du XIIe siècle.
    Sous le nom de La Mort Peut Danser, ils donnent des concerts dont le succès va grandissant.
    Mais quelle puissance surnaturelle anime la voix d'Alyz, cette voix qui ouvre les esprits, qui semble venir d'un autre monde ?...

    Sur commande
  • Inner city

    Jean-Marc Ligny

    Paris, dans notre futur. Alors que la ville n'est quasiment plus habitée que par des nantis plongés en permanence dans la réalité virtuelle, la banlieue n'est plus qu'un cloaque où les plus pauvres tentent de survivre. Entre les deux, un pirate informatique et une spécialiste des réseaux traquent un tueur agissant dans la Haute réalité... Roman Cyberpunk, Inner city est également un roman social, dénonçant par le biais d'un futur déglingué certains travers actuels. Il a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire en 1997.

  • Jihad

    Jean-Marc Ligny

    Avec ce thriller de politique-fiction, écrit en 1998 à l'origine, Jean-Marc Ligny avait pris un pari difficile : mettre en scène la vengeance d'un jeune Algérien dans une France gouvernée par les fachos. Cela se passant dans un futur très proche, cette anticipation déjà crédible à la fin du XX e siècle est devenue d'une criante « presque actualité ».

    Alors que la guerre civile fait rage en Kabylie, un petit village est attaqué et ses habitants massacrés. Un berger témoin du massacre apprend à Djamal Saadi que sa soeur a été violée et tuée par un mercenaire français nommé Max Tannart. Dès cet instant, Djamal ne pense plus qu'à la vengeance. Il part pour la France, à la recherche du meurtrier de sa soeur.
    En France, un Parti National au relent fascisant est au pouvoir. Le racisme, la méfiance et la dénonciation sont de règle. Des milices font régner un ordre brutal et les médias sont à la botte du pouvoir. Dans ce pays où la couleur de sa peau et son type ethnique suffisent à provoquer des réactions hostiles qui attisent sa haine, Djamal se fraye un chemin sanglant afin d'accomplir sa vengeance.

    Le récit s'attache donc aux pas de Djamal, mais non seulement. On suit également le parcours de sa soeur Fatima (en fait, celle-ci a survécu et a échoué à Paris où elle est contrainte de se prostituer) et celui de deux journalistes (Jack et Péritelle) qui ont bien du mal à exercer leur métier face à la censure qui voudrait les museler. En suivant ces personnages et quelques autres Jean-Marc Ligny brosse le portrait d'un monde à la dérive, et bien plus que l'accomplissement d'une vengeance, Jihad est avant tout la vision saisissante d'une France où les quartiers riches sont gardés par des milices privées, où les médias ne diffusent qu'une propagande décervelante, où l'individualisme- roi conduit inévitablement à la haine des autres et où la violence entraîne la violence dans une spirale sans fin. Cette vision du futur est d'autant plus terrifiante que rien ne différencie l'époque du roman de la nôtre, si ce n'est le contexte politique qui offre une amplification des travers actuels de notre société. Mais l'anticipation de Jean-Marc Ligny est si crédible et si proche de nous qu'elle en fait froid dans le dos.
    Prix Rosny-Aîné 1999

  • Le 9 juillet 2328 éclate la guerre la plus courte de l'histoire de l'humanité. Une guerre qui change la face du monde et qui, un siècle plus tard, reste encore un mystère. Mais ce soir, sous les yeux de milliards de téléspectateurs, les ennemis d'hier sont réunis pour tenter de tirer les enseignements du passé. Nouvelle phare de ce recueil, « La Guerre de Trois secondes » est sans doute l'un des meilleurs récits de Jean-Marc Ligny, l'auteur de chef d'oeuvres comme AquaTM ou Jihad. Elle est complétée ici par trois autres fabuleuses histoires de science fiction. Ou quand le futur de l'homme dans l'espace s'écrit sous nos yeux entre musique et aventure...

  • Des yeux dans le ciel

    Jean-Marc Ligny

    La Terre, quelques siècles après les Ages Sombres.
    Violette et Jasmin vivent dans une société pastorale, dévouée toute entière au culte de Mère-Nature. Leur destin bascule le jour où Jasmin, attaqué par une panthère, est sauvé par un homme vêtu d'argent qui prétend être tombé du ciel ! Banni pour avoir échappé à la volonté de Mère-Nature, Jasmin, accompagné de son amie Violette, va suivre ce mystérieux visiteur venu de l'espace. Un périple qui les mènera sur la planète Mars où une société hyper-technologique s'est développée.
    Grâce aux "yeux" de leurs satellites, les Martiens observent l'évolution de la Terre en évitant tout contact avec les autochtones... Un roman d'initiation qui met en scène deux civilisations que tout oppose, par un maître de la science-fiction.

  • En quête d'un ailleurs, les passagers de la Folle Espérance se sont embarqués pour un voyage de quatre-vingt-dix ans. Neuf décennies d'un sommeil sans rêve, pour rejoindre un monde d'espoir et le découvrir... déjà colonisé. Nouvelle éponyme de ce recueil de quatre récits, Survivants des arches stellaires raconte l'histoire d'une rencontre entre le passé et l'avenir dans les méandres de l'espace et du temps.

    Avec ce nouveau livre aux éditions Actusf, Jean-Marc Ligny, auteur de chefs d'oeuvres comme AquaTm ou Jihad, clôt l'intégrale de ses nouvelles dans l'univers des Chroniques des Nouveaux Mondes. Il y peint une fresque gigantesque d'un futur à l'assaut des étoiles dans lequel l'humain garde toute sa place.

  • Dans un futur lointain, d'étranges créatures transpercent le système solaire. Elles ressemblent à des oiseaux gigantesques et majestueux et semblent constituées de lumière... Le célèbre contrebandier Oap Täo va se lancer à leur poursuite pour percer leur mystère. Prix Tour Eiffel 2000, Les Oiseaux de Lumière est un space opera sensuel autour de l'altérité, avec le même personnage que dans La Saga d'Oap Täo.

  • L'histoire se passe sur une Terre dont le climat a radicalement changé suite à l'emballement climatique des trois siècles précédents, et dont les conditions de vie n'ont plus grand-chose à voir avec celles que nous connaissons. Nous suivons le périple d'un jeune couple, Denn et Nao, issu d'une tribu cavernicole vers un « paradis terrestre » aperçu sur un foulard en soie peinte, que leur a légué un « démon des Âges Sombres » - un homme bardé d'objets tabous - sorti du désert pour venir mourir près de leur grotte.
    Leur voyage, sur les traces de ce « démon » qui n'en était pas un, leur fait découvrir des villes, des ruines irradiées, des technologies résiduelles, des climats radicalement autres, des façons de s'adapter inimaginables. et les amène jusqu'au Groenland où une société inuit survivante des Âges Sombres s'est adaptée au climat tempéré du pôle Nord.
    Des Inuits qui se croient les derniers survivants sur Terre, dans l'ignorance totale de ce qui - humains et animaux - peuple la planète. Des Inuits auxquels nos voyageurs pourront prodiguer leur propre savoir - leurs liens quasi-télépathiques avec les sociétés de fourmis, en particulier.
    Ils seront donc, à leur tour, des « semeurs de savoir », eux qui ont vu partout la vie refleurir, même dans les déserts les plus torrides, même au coeur des tempêtes les plus terribles. Le choc des cultures sera rude mais salutaire.

  • Chimères

    Jean-Marc Ligny

    Tous les trois siècles, une étoile rouge apparaît dans le ciel de Galova, illuminant d'écarlate les nuits de la planète. C'est alors que se manifestent les chimères. Redoutées par les autochtones, conjurées par les prêtres et les mages, elles ne semblent pourtant pas effrayer Feïn, l'innocent berger. Serait-il « possédé » ?
    Au pays d'Enlall, Thazi, fille de pêcheurs, se découvre un étrange pouvoir, qu'elle va déchaîner bien malgré elle sur un seigneur local. Traqués tous deux par les autorités religieuses de leurs pays, Feïn et Thazi vont affronter une destinée plus mystérieuse encore que les entités qui hantent les nuits pourpres de Galova...

  • Pour Erwann Le Tallec, inspecteur à la SRPJ de Rennes, cela ne fait plus aucun doute : ce quatrième cadavre, nu et torturé, attaché contre un menhir, est bien l'oeuvre d'un tueur en série, d'un déséquilibré.
    Et cette série macabre ne s'arrête pas là... Au nom de quel dieu fou, de quel rituel tortueux ce tueur insensé sacrifie-t-il des hommes au pied des mégalithes ? Car les victimes ne sont que des hommes quadragénaires... Pressés par leurs supérieurs et par les médias - car la saison touristique approche en Bretagne -, Erwann Le Tallec et sa coéquipière Marie Prigent vont s'immerger dans les milieux celtiques et la « matière de Bretagne » pour tenter de comprendre les motivations de ce tueur mystérieux afin de l'appréhender au plus vite. Jusqu'où ira-t-il ? Et pourquoi uniquement des hommes ? Les légendes, mythes et symboles du monde celte vont-ils ouvrir des pistes ? Et si la vérité était... ailleurs ? Malheureusement, les morts ne parlent pas... Car eux aussi en auraient des choses à dire.

    Qu'ils soient marseillais, bretons, toulousains, alsaciens, normands ou lyonnais, ces polars régionaux vous offrent un regard nouveau sur votre ville et/ou votre région d'origine.
    Pour le plaisir de la lecture et de la découverte.

  • Mal-morts

    Jean-Marc Ligny

    Depuis toute petite, Élodie lutte contre les morts. Les mal-morts : ceux qui ont péri dans la violence et la souffrance, ceux qui ne voulaient pas mourir. Ils se repaissent de son énergie vitale afin de conserver forme et conscience, demeurer au plus près de la vie. Élodie les combat depuis l'enfance, mais cette lutte secrète et sans fin l'épuise. À chaque nouvelle lune, ou sur des lieux hantés, Élodie est assaillie par ces esprits avides qu'elle doit combattre encore et encore, juste pour rester en vie. Ses parents, qui la croient folle, décident de la faire interner. Mais un suicidé rôde dans la clinique... Anéantie par les psychotropes, à deux doigts de passer à son tour de l'Autre Côté, Élodie est délivrée in extremis par une infirmière au grand coeur. Or le fils de l'infirmière n'est autre qu'Orfan, son idole, star adulée de la jeunesse. En l'intégrant à son groupe de rock, Orfan va tirer Élodie vers le côté positif et lumineux de la vie. L'amour la rend plus forte pour combattre les morts - et c'est un poison pour eux. Or l'amour est aussi un poison pour les vivants, quand il s'entache de jalousie... Élodie le découvre à ses dépens. Cette fois, elle veut en finir une fois pour toutes, et se livrer corps et âme aux morts affamés... Orfan réussira-t-il à la sauver du Sombre Royaume ?

  • Green war

    Jean-Marc Ligny

    Dans un futur très proche. Le jeune Malik voit sa vie bouleversée lorsqu'une explosion dans une usine pétrochimique tue son père. Malgré des manquements évidents aux règles de sécurité, sacrifiée sur l'autel de la rentabilité, il apparaît vite que personne ne sera inquiété. Alors Malik achète un revolver.
    Mais au lieu de tuer le directeur de l'usine, Malik rencontre Fiora, une militante prête à passer à l'action. Malik y voit un moyen de canaliser sa rage, mais il constate vite que le groupe qui se constitue autour d'eux est manipulé par un mystérieux mentor. Et de la manipulation à la trahison, il n'y a qu'un pas.

  • On y suit les aventures d'Oap Tao, pilote de l'espace allant de missions en missions avec son vaisseau spatiale. Un véritable space opéra, dépaysant, haut en couleur et absolument génial à lire. Son héros est l'un de ceux dont on se délecte, sorte de bandit au grand coeur. Jean-Marc Ligny navigue sur les terres de la science fiction depuis toujours, et en tant qu'écrivain depuis ses débuts dans les années 80.

  • Dans un hôtel-chalet situé en haute montagne, et en raison de tempêtes de neige, quinze personnes, dont le staff de l'hôtel, se trouvent subitement bloquées et contraintes à un huis-clos irrespirable. En effet, les meurtres se succèdent, l'ambiance est à la méfiance, pire, à la terreur. Un ancien journaliste, rompu aux méthodes d'investigation, va tenter de démêler ce qui semble incompréhensible. Apparemment les meurtres n'ont aucun lien les uns avec les autres : le mode opératoire diffère à chaque fois, le tueur ou la tueuse ne laisse aucune trace ou signature.
    Dans ce huis-clos cluedesque, le lecteur-joueur se voit détailler les relations et les profils des différents protagonistes (patron, patronne, cuisinier, femmes de chambres, les couples, la famille, les âmes solitaires) lui-même s'identifie au journaliste-détective et en attendant la liste des morts s'allongent...
    Dans la tradition d'un roman à la Simenon, Ligny vous donne à lire un authentique roman, se déroulant dans l'ambiance étouffante d'un chalet de montagne. Le roman prend une dimension interactive avec l'ajout de 50 énigmes à résoudre, comme autant de mots de passe, de pièces du puzzle à déchiffrer par le lecteur pour que ce dernier puisse bien écrire le dernier chapitre. 208 pages, dont deux cahiers scellés contenant l'épilogue (un étant à compléter par le lecteur joueur à partir des solutions trouvées à chacune des 50 énigmes-jeux, soigneusement distillées au fil du récit, l'autre comprenant les solutions). Et puis si on n'est pas arrivé à résoudre les énigmes, on pourra se précipiter vers le cahier solution/le dernier chapitre.

  • La Terre, quelques siècles après les Ages Sombres. Violette et Jasmin vivent dans une société agraire et pastorale, dévouée au culte de Mère-Nature. Leur destin bascule le jour où Jasmin, attaqué par une panthère, est sauvé par un homme vêtu d'argent qui prétend être tombé du ciel. Banni pour avoir échappéà la volonté de Mère-Nature, Jasmin, accompagné de son amie Violette, va suivre ce mystérieux visiteur venu de l´espace. Un périple qui les mènera sur la planète Mars où une société hyper-technologique s´est développée. Grâce aux "yeux" de leurs satellites, les Martiens observent l´évolution de la Terre en évitant tout contact avec les autochtones...

  • À peine installé en Irlande, un couple de musiciens connaît un succès grandissant. La voix d'Alyz, la chanteuse, envoûte un public toujours plus nombreux. Tout cela paraît surnaturel. Leur gloire a-t-elle un lien avec le manoir où ils se sont installés ? Ou avec la mort d'une sorcière non loin de là huit siècles plus tôt ?

    Jean-Marc Ligny est l'un des très grands noms de la science fiction en France. Ses ouvrages comme AquaTM, Inner City, Jihad ou la Saga d'Oap Täo sont désormais des incontournables. La mort peut danser est un roman musical où se croisent des légendes celtiques et les chansons du groupe Dead Can Dance.

  • Green War

    Jean-Marc Ligny

    Alors qu'il travaille dans une usine pétrochimique, le père de Malik est tué dans une explosion dont personne ne cherche vraiment l'origine. La rentabilité prime sur la sécurité. Révolté, Malik intègre alors un groupe de terroristes écologistes pour laisser parler sa rage. Mais qui est derrière ces EcoWarriors, qui les dirige vraiment ? Thriller haletant d'anticipation, Green War ne lâche pas son lecteur de la première à la dernière page, l'invitant sans cesse à se poser des questions sur le monde qui l'entoure.

  • Tag Fades était un homme gris, aigri, amaigri. Un homme assez désespéré pour accepter de partir seul pour un voyage de cinquante-deux ans vers la planète Canaan à la recherche des premiers colons humains portés disparus.
    Mais ses motivations personnelles sont toutes autres.
    Pourra-t-il enfin être seul et échapper à l'humanité ? Et que trouvera-t-il en lui-même dans cette fuite sans retour ?
    Premier texte du recueil qui en compte douze, Le Voyageur Solitaire plante le décor des Chroniques des Nouveaux Mondes, un cycle de science-fiction dans lequel Jean-Marc Ligny explore le futur mais surtout l'âme humaine, des profondeurs de l'espace à celle de la Terre.

    Jean-Marc Ligny est l'auteur de chefs-d'oeuvre comme AquaTM ou Jihad.

  • Char 1947. Équipage : trois hommes. Mission : inconnue. Position : incertaine. Compagnie : dispersée. Qui est l'ennemi ? Dans quelle guerre sont-ils engagés ? Pourquoi personne ne répond aux appels ? Est-ce la défaite ? La victoire ? 1947, Culbuteur et Lumineux ont l'impression d'être des pions sur un vaste échiquier, des pièces d'un jeu dont ils ignorent la règle et le but. Peut-être n'ont-ils pas tort.

empty