• Que l'identité humaine soit une errance, L'Odyssée nous l'enseigne près de trois mille ans avant que se lèvent nos interrogations individuelles et collectives. Dans cette période actuelle de crises multiples, il a semblé nécessaire à l'auteur de revenir au point de départ de nos interrogations. « Non pour y reconstruire dans la nostalgie un modèle perdu, mais pour tenter de cerner ce qui se joue dans notre égarement actuel. », nous dit J-L Cianni. Figure originelle de la personnalité occidentale, Ulysse condense les penchants et les tensions qui s'inscrivent dans notre actualité. Son voyage, sans cesse contrarié et relancé, avec ses quêtes et ses épreuves, nous ressemble. Dans sa relecture de l'Odyssée, l'auteur a voulu retracer le cheminement spirituel d'Ulysse, en miroir du notre. Un guide de lucidité.

  • Fatigue, intoxication médiatique, distractions consuméristes :
    Notre vie quotidienne nous fait « une tête de Jivaro ». Nous perdons le goût et le plaisir de penser et, par là-même, de nous ouvrir au monde et aux autres. Déboussolés, perdus et tristes, nous renonçons à nous-mêmes.
    Pourtant, l'été nous offre une chance : ouvrir une brèche dans le mur du désenchantement, trouver un point de passage qui nous conduit vers plus de liberté et de lucidité.
    C'est ce que nous propose le philosophe Jean-Louis Cianni dans ce véritable manuel de savoir-vivre. S'inspirant des textes de grands philosophes dont Plotin, Sénèque, Marc- Aurèle, Montaigne, Epicure, il nous invite à méditer sur toutes les facettes de notre condition et sur ses multiples ressources.
    /> Le détachement, la naissance, le bonheur, la nudité, l'étonnement., autant de thèmes abordés simplement et de manière lumineuse, pour revenir à l'essentiel, sous le soleil, et redécouvrir l'art de vivre et de penser. Carpe diem !

  • L'auteur explore les relations méconnues des philosophes avec leurs mères.
    Il décèle les effets de ces relations sur le mode de pensée, les thèmes de réflexion, la tonalité affective d'une philosophie. A l'écart de la psychologie, il suit le fil reliant la biographie à l'oeuvre, l'intime à l'universel. De Socrate à Simone de Beauvoir, dix gestations philosophiques sont développées, dans une suite à la fois chronologique et répétitive. Dix parce que penser prend du temps et que sans être un éléphant, le philosophe a de toute évidence besoin pour se former d'un cycle plus long que l'homme ordinaire...
    Cette généalogie, qui se veut récréative, rend sans doute les philosophes plus humains et la philosophie plus proche de la vie. Elle éclaire aussi la fonction maternante de la discipline et les vertus de son exercice : la possibilité d'une réinvention du sujet à la source même de sa pensée. À une époque qui cherche à étouffer dans l'oeuf tout ce qui pense, une telle renaissance prend valeur de résistance.

    Sur commande
  • Les armes d'Hercule

    Jean-Louis Cianni

    Un mythe pour affronter le monde du travail. Qui n'a pas, au travail, eu l'impression de revivre les travaux d'Hercule : nettoyer des écuries d'Augias, lutter contre une hydre à neuf têtes... Cela peut sembler décourageant, à moins de suivre les pas du héros pour décrypter ses victoires et adopter ses méthodes. Ce livre de philosophie pratique analyse donc un par un tous les travaux d'Hercule que nous devons affronter jour après jour, et propose des clés de réflexion pour faire de son travail non pas la perpétuelle corvée dans laquelle nous perdons notre âme, mais une voie d'accomplissement de soi.

  • À quoi peut servir la philosophie quand on est chômeur ?
    Que peuvent Épicure, Sénèque, Montaigne, Spinoza, Schopenhauer pour aider la femme ou l'homme d'aujourd'hui dans leur recherche d'emploi ?
    Alors qu'il frappe près de 10% de la population active, le chômage reste une terre inconnue. L'indice statistique, froid et déshumanisé, cache la réalité des souffrances individuelles. Jean-Louis Cianni a vécu cette épreuve. Du jour au lendemain, il a vu sa vie basculer. Pour ne pas sombrer, il s'est tourné vers sa bibliothèque d'étudiant en philosophie. Grâce à ses méditations, il a réappris l'estime de soi, reconsidéré son rapport aux autres et au monde, et retrouvé le moyen de diriger sa conscience.
    À travers son témoignage, qui mêle la condition très concrète du demandeur d'emploi et la lecture des philosophes, Jean-Louis Cianni invente une thérapie singulière et nous donne une fabuleuse leçon de vie.

  • Reconnu comme un maître de sagesse, Arnaud Desjardins dialogue avec le philosophe Jean-Louis Cianni, sur le thème de la transformation de l'être.
    La nature de l'homme, c'est de pouvoir changer. Il peut éliminer certaines faiblesses et acquérir des capacités qu'il ne possédait pas auparavant. Nous avons tous l'expérience personnelle de ces améliorations et de ces développements possibles.
    Mais depuis l'origine, on évoque une transformation d'un autre ordre. Métamorphose au sens précis du terme, elle n'a jamais concerné qu'une minorité. À toutes les époques, aussi anciennes soient-elles, dans les civilisations d'Orient et d'Occident, des enseignements et des méthodes connus sous les noms d'« ésotérisme » ou de « traditions initiatiques », ou de « voie », ont été transmis. Ils visent à un changement de statut, un «éveil» ou une « libération ».
    C'est ce changement de niveau d'être - ou de niveau de conscience - qui ont inspiré ce dialogue entre Arnaud Desjardins et Jean-Louis Cianni.

  • Reconnu comme un maître de sagesse, Arnaud Desjardins dialogue avec le philosophe Jean-Louis Cianni, sur le thème de la transformation de l'être.

empty