• Derniers acteurs de cette tragédie, ceux que nos lecteurs ont connus et aimés : Mikhaïl, Philippe, Jef, page du Prince Eric, dont la fidélité demeura jusqu?aux derniers moments : Youra, le petit Scout, qui comme Saint Pierre, vendit son maître?
    Un à un, les évènements se succèdent : la paralysie progressive de la petite Principauté, écrasée par ses puissants voisins, qui n?acceptent pas qu?Hallmark soit une enclave heureuse ;
    L?occupation étrangère revenue sur le sol national, tandis que le Prince lutte de toutes ses forces avec ses amis pour éviter le pire.
    Pour ce peuple de paysans libres qui luttent avec l?énergie du désespoir, les yeux tournés vers le Mariadschin, le palais des princes où, à la proue de la nef en perdition, Mikhaïl s?efforce de le sauver du naufrage.
    La dernière semaine enfin où le palais assiégé, toute résistance devenue impossible, les églises fermées tandis que la radio achève la diffusion de l?office du Jeudi Saint, Mikhaïl décide de se remettre aux mains des ennemis? 

    Sur commande
  • C'est un baleinier de Nantes, ses vingt hommes et mousse qui, au milieu du siècle dernier, ont fait le tour du monde à la recherche de l'huile, de la cétine et des fanons.
    Le mousse a quatorze ans. Il s'appelle Shawn, il est irlandais et ne possède rien au monde, sinon quelques hardes, une couchette dans le poste, et un ami, Huw, embarqué comme lui à bord de l'Astrolabe du capitaine Gâtineau.

    Personne jusqu'à présent ne nous avait conté l'histoire d'un mousse de baleinier. Personne ne nous avait parlé avec cette précision parfois cruelle, cet émerveillement, de la vie des hommes qui s'attaquent aux monstres de la mer.

    Car ces marins ont existé, l'Astrolabe a existé, Shawn existe: calme et passionné, travailleur et révolté, tout en rires ou en tristesses, son aventure se déroule comme une fresque étonnante de couleur et de vie, parmi les plus beaux paysages du monde.

    Sur commande
  • Une histoire enthousiasmante, qui crie, chante et brûle parmi ces paysages de Vieille Castille, d'Estremadure et de Murcie, où Jean-Claude ALAIN a situé ses personnages.

    Entre sol y sombra, entre le côté à l'ombre et celui au soleil, dans la Plaza de Toros - dans l'arène - où des garçons en habit de lumière ont rendez-vous avec la bête, le fauve, le taureau. Monde étrange et fascinant, que celui des corridas : l'émotion, la ferveur, la joie, la peur, et parfois la folie s'y rencontrent.

    Et aussi le malheur quand la corne frappe, et que l'adolescent acclamé une minute auparavant, n'est plus sur le sable souillé qu'un pantin désarticulé d'où la vie s'échappe avec le sang ...
    />
    Et pourtant, quoi de plus sensible, de plus attachant que ces deux garçons, José et Manuel qui, à dix-sept ans, affrontent le taureau parce que, pour eux, c'est le seul moyen d'obtenir un destin et de pouvoir un jour rejoindre les plus grands ?

    Sur commande
  • Tout pour préparer vos contrôles, réviser et réussir votre Bac !
    Les cours complets dans toutes les matières pour comprendre et mémoriser l'essentiel.
    Des exercices de type Bac , et tous les corrigés pour s'entraîner.
    Les méthodes du Bac , illustrées par des sujets-types corrigés : analyses de situations de vente et de gestion, et études de cas ; compréhension et expression en langues ; exploitation de documents et question de synthèse en histoire-géographie.
    Le descriptif détaillé des épreuves écrites et orales : définitions, durées, coefficients...

  • à quoi réflechissent les francs-maçons ? les questions à l'étude des loges de 1844 à nos jours Nouv.

    La Franc-maçonnerie a, entre autres, pour but l'étude de la morale, le perfectionnement de l'homme et de la société. C'est pourquoi en France, depuis plus d'un siècle, les obédiences ont mis en place une procédure dite « questions à l'étude des loges » pour réfléchir collectivement sur des sujets touchant à l'éthique, à la justice sociale, aux libertés et toutes questions visant à améliorer la condition humaine... C'est ainsi que nombre de progrès sociaux ont d'abord fait l'objet de débats dans le secret des loges avant d'être concrétisés dans des textes de loi. L'ouvrage recense l'ensemble des sujets qui ont été débattus dans les loges françaises depuis la création de cette procédure. Ainsi apparaît, loin de l'image parfois négative, la facette la plus méconnue de la Franc-maçonnerie : celle d'une société de pensée où, loin du tumulte de la cité, des femmes et des hommes « de bonne volonté » se rassemblent pour penser les conditions d'amélioration de l'humanité, favoriser l'émergence d'un mieux-vivre ensemble et l'évolution de notre société, en ayant comme repères les principes de Liberté, d'Égalité et de Fraternité.

  • Ce livre de 300 pages est illustre´ de 200 photos (issues en grande partie du fonds documentaire de Me´moire de la Dro^me), cartes, croquis permettant de mieux appre´hender ce qu'ont subi les Dro^mois pendant plus de quatre ans et comment ils ont re´agi face a` cette situation d'oppression permanente.
    Son format 21 x 29,7, une couverture cartonne´e, un papier assurant une grande qualite´ des illustrations font que SUBIR... MAIS LUTTER sera un ve´ritable album sur les Dro^mois et les Dro^moises pendant la Seconde Guerre mondiale.

    UN TRAVAIL D'E´QUIPE Les auteurs travaillent depuis une quinzaine d'anne´es sur l'histoire de la Dro^me pendant la Seconde Guerre mondiale (DVD-Rom sur La Re´sistance dans la Dro^me-Le Vercors. Site internet : museedelaresistanceenligne.org). Ils ont re´dige´ de nombreux articles sur le sujet. L'e´quipe est constitue´e d'Alain Coustaury et Danielle Bertrand, agre´ge´s de ge´ographie et d'histoire, de Pierre Balliot, colonel en retraite, de Jean Sauvageon, de Claude et Michel Seyve, enseignants retraite´s, auteurs de nombreux livres sur l'histoire dro^moise de l'Ancien Re´gime a` nos jours. L'ouvrage est pre´face´ par Gilles Vergnon, agre´ge´ d'histoire, mai^tre de confe´rences a` l'IEP de Lyon.

    UNE PREMIE`RE.
    Pour la premie`re fois, un ouvrage couvre l'ensemble de l'histoire de la Dro^me pendant la Seconde Guerre mondiale et l'imme´diate apre`s-guerre. SUBIR... MAIS LUTTER aborde la vie des Dro^moises et des Dro^mois, les difficulte´s auxquels ils sont confronte´s, le grand nombre des prisonniers interne´s en Allemagne, l'accueil des re´fugie´s de la zone occupe´e, les camps ouverts pour les e´trangers et les opposants au re´gime de Vichy, les rafles des Juifs... La Dro^me, cas particulier, envahie deux fois par l'Allemagne, occupe´e par les Italiens, fut une grande terre de Re´sistance, libe´re´e relativement to^t, le 1er septembre 1944.
    Tous les aspects des luttes, y compris celles des Allie´s lors de la bataille de Monte´limar, y sont e´voque´s. Les conse´quences de la guerre, au dela` du 8 mai 1945, sont e´galement approche´es, notamment la me´moire et ses enjeux.

    Sur commande
  • L'ambition de ce livre est triple : analyser le rôle de la diplomatie dans la marche des affaires, en expliquer le fonctionnement et en retracer les péripéties, autant que les spécificités. Ce second tome raconte l'histoire de deux longs siècles où la France s'efforce de tracer une voie internationale particulière en combinant puissance des idées et force armée au service d'une même quête de rayonnement et d'universalité, dans des fidélités successives au roi, à l'empereur et à la République. Les meilleurs spécialistes se sont partagé la tâche : Laurent Theis a traité de la Restauration et du me siècle jusqu'en 1870 ; Pierre Guillen et Jean-Claude Allain, des périodes de crises entre 1870 et 1914 ; Georges-Henri Soutou, de 1914 à 1958 ; Maurice Vaïsse, de la Ve République. Une cartographie originale en couleurs et une chronologie commentée complètent cette synthèse qui n'a pas d'équivalent en librairie.

    Sur commande
  • Nantes et le département entre 1883 et 1904, grâce à l'oeil d'un photographe inconnu à ce jour.

    Sur commande
  • Cet ouvrage aborde les mécanismes de rejet et leurs conséquences, la phase de survie, puis les ressorts nécessaires pour vivre dans les phases de désert, et enfin les composantes de la restauration.
    Au travers des exposés, des témoignages, des exemples bibliques partagés, les lecteurs sont encouragés à rester malgré tout des porteurs de vie.

    Sur commande
  • Cela devait arriver : « ils » se sont trouvés. Qui ? Eric de Swedenborg et l'autre, Mikhaïl, prince d'Hallmark, dont les aventures constituèrent les plus beaux fleurons des collections Signe de Piste. Leur rencontre a lieu dans une petite île bretonne où Christian achève une convalescence, et où Philippe et Mikhaïl sont parvenus un soir, après les durs événements du Chemin sans étoiles. Et Eric, à bord de son voilier, arrive à son tour avec Jef. Comme toujours, tout en ignorant qui ils sont, l'amitié va naître, puis l'aventure (qui a failli se terminer fort mal). Quelques moments de douceur, de joie partagée, vite, très vite, car déjà s'annonce la tragédie qui, d'Auschwitz à Hiroshima, va incendier le monde.
    />

    Sur commande
  • Ils sont issus de la même génération. Ils ont tous les deux traversés les années rouges à la fin des années 1960. Alain Badiou est né en 1937 à Rabat, Jean-Claude Milner en 1941 à Paris. Mais s'ils furent l'un et l'autre maoïstes, le premier fixait toute son attention vers la Chine quand l'autre s'en détournait déjà. Cette polémique originaire sur le destin du gauchisme s'est nourrie de nouvelles et profondes divergences à propos du rôle de la philosophie et de la politique au fil des années. La controverse oppose deux grands penseurs que tout rapproche et que tout éloigne. Qu'ils évoquent l'ère des révolutions, et en particulier la Commune et la Révolution culturelle chinoise ; qu'ils se penchent sur les grands massacres de l'Histoire ; qu'ils discutent de l'infini, de l'universel, du nom Juif, de l'antisémitisme, de la violence, du rôle des intellectuels, du progrès, du capitalisme, de la gauche, de l'Europe. Le scepticisme bon teint de Jean-Claude Milner se heurte constamment à la passion doctrinale d'Alain Badiou. L'amoureux de Lucrèce se frotte à la cuirasse de l'héritier de Platon. Les arguments minimalistes de Jean-Claude Milner croisent les propositions maximalistes d'Alain Badiou. Et ce débat hors normes débouche finalement sur de nouvelles interrogations.
    Car il n'est de meilleur remède à la puissance écrasante de la raison médiatique que la reviviscence des grandes disputes de l'esprit.

    Sur commande
  • Lorsqu'il n'a pas été oublié, après avoir été beaucoup lu, Alfred Fouillée (1832-1912) a fait l'objet de lectures sélectives et réductrices. On en a fait un théoricien de la solidarité, aux côtés de Léon Bourgeois, de Durkheim, ou un idéologue qui proposerait une variante du darwinisme social. Or ces deux conclusions ne sont possibles qu'à condition de négliger ce qui fait l'originalité de sa démarche : penser la relation entre nature et liberté, entre fait et norme, plus spécialement entre évolutionnisme et démocratie. L' « idée-force », la « synthèse conciliatrice », la société comme « organisme contractuel », autant de concepts destinés à comprendre cette articulation. Ne serait-ce que pour les problèmes qu'il soulève, l'intérêt toujours actuel de l'ouvrage justifie qu'on puisse (re) commencer à lire l'oeuvre de Fouillée.

    Sur commande
  • La mort qui rigole ne gêne pas Bruckner : mais si rien ne sépare l'individu du bonheur... le narcissisme est la névrose de nos sociétés où la joie devient une corvée, et l'inquiétude : le prix à payer. On " gère son malheur ", et le devoir de bonheur (à exhiber) est commandé par l'égalité. On a inversé le sens de l'éducation : les jeunes sont les experts. Il y a le bonheur : besoin, devoir ou droit ? Infernal et triste, terrible. Mais aussi les plaisirs simples : on en parlait déjà dans " Où va le monde ". Il y a l'idée utopique que nous sommes tous des créateurs et une passion égalitaire devenue folle. Avec Lasch (le narcissisme, le déclin de l'autorité), les trois auteurs affinent le diagnostic du malaise contemporain. Etre heureux devient pénible ! D'où les questions de politique, de société, de progrès, de raison... tout se complique, donc. A la fin on lira un débat sur le bouddhisme.

  • Le thème de l'attribution renvoie à un domaine de recherche parmi les pus importants aujourd'hui en psychologie sociale.
    Pourtant, force est de constater que les textes en français qui présentent ce courant de recherche sont rares, en dépit de l'essor considérable des travaux depuis le début des années soixante-dix. Dès lors, in comprendra l'importance d'un ouvrage de synthèse sur cette notion qui permet un meilleur entendement des comportements humains. L'ouvrage de Jean-Claude Deschamps et Alain Clémence comble donc une lacune.
    La notion d'attribution nous offre en effet une perspective intégratrice qui permet d'aborder, à l'aide d'un univers conceptuel homogène, des domaines de recherche jusque-là épars. On peut donc aussi appréhender ce livre comme un manuel, comme une introduction à de nombreux thèmes de la psychologie sociale.

    Sur commande
  • Née d'une fondation anglaise dont elle s'est très vite affranchie, la franc-maçonnerie française a su développer une identité originale et multiple. Empreinte de l'esprit des Lumières, pour l essentiel très attachée à l'humanisme laïque, elle a très tôt contesté la prétention anglaise à être la loge-mère du monde.

    Sur commande
  • Cet ouvrage s'intéresse à la question de la mobilisation des sciences humaines et sociales dans les sciences de gestion et les pratiques du management. Les liens entre organisation, travail et santé sont également étudiés, ainsi que les nouvelles pratiques d'accompagnement et de médiation, et enfin les enjeux de l'intervention dans les pratiques de recherche.

    Sur commande
  • Sans passé ni projet, le monde est inquiet, "pour six raisons", habité par l'espérance ou la mélancolie.
    Relisons Ellul ou Jankélévitch (la nostalgie). Face à l'apothéose du touriste et de l'argent, on peut haïr l'identité mondialiste. Il faut résister au désenchantement et retrouver le sens.

    Sur commande
  • Raymond Aron le rappelle ici en riant, il a " fait beaucoup de choses " : philosophe, sociologue, professeur, intellectuel - épistémologue, économiste et stratège aussi.
    Chacun à sa manière, Georges Canguilhem, François Furet, Alain Boyer, Jean Gatty et Jean-Claude Chamboredon relisent cette oeuvre protéiforme : ils discutent des relations d'Aron avec la philosophie de l'histoire, de sa proximité et de sa distance avec Tocqueville, de son irrépressible désir de réalité, et de la place de la pensée stratégique dans les sciences humaines. Autant d'aspects du travail d'Aron où transparaît sa plus constante passion : le souci de " découvrir la vérité de lui-même ".
    Nouvelle édition revue et corrigée augmentée d'une préface de Philippe Raynaud, professeur de science politique à l'université de Paris-II.

    Sur commande
  • Si ce livre est un bel hommage rendu à un ami, Jean-Claude Gardin (1925-2013), archéologue français réputé pour ses travaux sur la Bactriane antique et l'épistémologie de l'archéologie, il expose d'abord la manière dont s'associent, en archéologie, réflexion théorique et travail de terrain. L'ouvrage, centré sur des questions touchant aux stratégies de recherches, est constitué des notes de Gallay, qui elles-mêmes s'appuient sur celles de Gardin. Une manière de montrer, par le biais de deux carrières scientifiques particulières mais souvent croisées, comment il est possible de combiner préoccupations théoriques et travaux pratiques.

    Sur commande
  • Cet ouvrage a un double objet : les migrations provinciales vers Paris et la mobilité de ces provinciaux et des Parisiens eux-mêmes à l'intérieur de l'agglomération, à la fin du XIXe siècle.
    Il repose sur l'exploitation d'une source nominative masculine, les registres matricules de l'armée, qui donnent pour toutes les recrues la succession des domiciles - et des condamnations - jusqu'à l'âge de 45 ans. Alors que la migration et la " mobilité résidentielle " constituent des domaines séparés de recherche, cette source permet d'analyser la mobilité d'un individu au cours de sa vie, du domicile de ses 20 ans à celui où il vit au moment de son entrée dans l'âge mûr.
    L'étude porte sur la classe 1880 pour un échantillon de dix arrondissements de Paris, de dix départements de province, ainsi que de toute la banlieue de l'ancienne Seine, soit au total 48 000 conscrits, suivis à l'époque où Paris connaît une forte croissance démographique et où la province traverse la grande dépression agricole de la fin du siècle. Pour la première fois, une mesure précise de la mobilité est proposée dans ses composantes géographiques et sociales comme dans ses modalités pratiques (âge au départ, étapes...).
    Nous soulignons l'importance de la mobilité locale et interrogeons sa signification. L'émigration, quoiqu'en aient pensé les contemporains, garde encore souvent un caractère temporaire. Son devenir dans la capitale est analysé à travers les données de la domiciliation, de la mortalité et de la criminalité. Pour les originaires de Paris, la source se prête à une étude détaillée de leur mobilité dans l'espace urbain et national.
    Des types d'itinéraires se dessinent, et l'on peut précisément mesurer les attractions et les répulsions pour tel ou tel type d'espace, variables selon l'univers social de référence. La comparaison avec les nouveaux venus de province conduit à constater que les comportements résidentiels ne se ressemblaient pas. Puisse le lecteur partager notre conviction que les mobilités constituent une part essentielle de l'histoire sociale.

    Sur commande
  • Écrit par des médecins enseignants-chercheurs, cet ouvrage présente de manière pédagogique le fonctionnement du système nerveux et les conséquences cliniques de ses dysfonctionnements.
    Orienté vers les applications cliniques, l'ouvrage expose les méthodes de réalisation des explorations fonctionnelles neurologiques (EFN), leurs objectifs et l'interprétation des résultats.
    Une riche iconographie en couleurs complète ce manuel synthétique.
    Dans cette nouvelle édition :
    - deux chapitres entièrement réécrits (neurone, système nerveux autonome), - cinq chapitres ont été étoffés sur des thèmes comme le codage neuronal, le traitement de l'information dans les réseaux de neurones, le contrôle volontaire des mouvements automatiques, la physiologie du regard, - une dizaine de nouvelles images et la refonte de nombreuses légendes, - un simulateur neuronal, à télécharger librement sur le site de Paris V (Saint Antoine), permettra au lecteur de réaliser les différentes expériences discutées dans les chapitres sur le neurone et les réseaux de neurones, - un code à gratter permettra au lecteur de trouver sur le mini-site dédié à l'ouvrage d'une part les toutes illustrations de l'ouvrage et d'autre part, des exercices supplémentaires pour réaliser des simulations neuronales complémentaires.

empty