Science-fiction

  • Alexandre le Grand est mort à Babylone le 28 daisios au soir, c´est-à-dire le 10 juin de l´an 323 avant J.-C., à l´âge de trente-trois ans. Alexandre le Grand ne meurt pas ce jour-là. Un mystérieux médecin qui se dit envoyé par l´oracle de Delphes le sauve d´une tentative d´empoisonnement. Six ans plus tard, Alexandre a tourné son regard vers l´Occident. Sur le chemin de ses nouvelles conquêtes se dresse alors la république de Rome, tout autant que lui convaincue de la grandeur de son destin. Qui des phalanges macédoniennes et des légions romaines aura la suprématie ? Entre l´histoire, l´uchronie et la fantasy, Javier Negrete revisite l´Antiquité, nourri par sa culture de la Grèce classique, sa passion des destins exceptionnels et son attention portée aux êtres qui les subissent.

  • « Je ne suis pas un homme, se répétait-il. Il était plus et beaucoup moins. Un prédateur doué d'une intelligence et d'une efficacité extrêmes ; une machine à tuer. Les bêtes, les machines, les Parques et les génètes n'obéissent à aucune morale, ils ne peuvent choisir entre le bien et le mal. »
    À la suite d'une loi interdisant les humains modifiés, dont les capacités physiques en faisaient essentiellement des tueurs à l'usage des puissants, ils ont tous été supprimés...
    2116. Sur la planète bagne Radhamante à 57 années-lumière de la Terre, un « Objet » mystérieux est apparu et un vaisseau triton s'est abîmé. Le plus grand secret entoure l'affaire, et les Tritons réclament la restitution des deux sous peine de détruire l'humanité. Nul doute qu'il s'agit d'un moyen d'accéder au voyage interstellaire.
    La puissante compagnie HONYC délègue sur place incognito Érèmos, un « génète » conservé clandestinement, afin qu'il résolve l'énigme du mystérieux Objet et que son usage leur revienne en priorité. Il a 13 jours, voyage compris.

    Un grand roman de science-fiction en même temps qu'une parabole sur l'exercice de la responsabilité.

  • « Tu deviendras un homme et ton seigneur un dieu », tel est l'oracle que son défunt père a transmis à Euctémon.
    Si le premier volet de la prédiction lui demeure obscur (n'est-il pas déjà un homme ?), le second lui paraît évident. Car Euctémon est le médecin personnel d'Alexandre le Grand, roi de Macédoine et conquérant de la moitié du monde. Alexandre qu'il a sauvé de la mort à Babylone, qui a conduit ses armées vers l'Occident, qui vient de s'emparer de Rome et s'apprête à l'expédition la plus extraordinaire qui soit : la découverte des régions hyperboréennes, la quête du temple du Destin mentionné par Platon à la fin de La République, où séjournent les Moires qui président aux destinées humaines.
    Après Le Regard des Furies, revoici Javier Negrete, avec un roman étonnant où se mêlent l'histoire, l'aventure, le mythe, la fantasy... et plus encore.

  • Chroniques de Tramorée t.1 : Zémal Nouv.

    « Tariman, le dieu forgeron, descendit vers le feu éternel du Pratès, les abysses de l'enfer. Là, en secret, il forgea Zémal, l'Épée de Feu. Il invoqua les pouvoirs de la terre et du ciel, le feu des comètes, la lumière des étoiles, et les enferma tous dans une lame éblouissante par son éclat. » Telle est l'origine de Zémal, nous dit le mythe des Âges. Or, à la veille de l'an mil, alors que des forces obscures oeuvrent à rallumer la guerre entre les hommes et les dieux disparus, le dernier détenteur de la lame de feu vient à mourir. Seul un tahédoran, grand maître de l'épée, peut participer à sa quête et se l'approprier à son tour. Derguin Gorion et Mikhon Tiq n'ont pas vingt ans, l'un se destinait à l'épée, l'autre est le disciple d'un mage. Voici l'aventure de ces deux amis saisis dans cette quête où l'avenir même de la Tramorée est en jeu. Mais quand Javier Negrete, aujourd'hui l'un des maîtres de l'imaginaire en Europe, aborde l'épopée fantastique, il y a plus à venir qu'il ne paraît.

empty