• Ecrire l'Histoire des Juifs et des Palestiniens, c'est écrire aussi notre histoire à tous, puisqu'Abraham, Moïse et les grands prophètes figurent aussi bien dans la Bible, la Torah, et le Coran.
    Le destin prodigieux des Juifs : « Peuple élu de Dieu », en font aussi un peuple errant, persécuté, tout au long de son histoire et malgré cela, ou à cause de cela, un Peuple accroché à sa foi et à ses traditions, certain de revenir un jour sur la « Terre promise ». Depuis plus de deux mille an, tous les ans, les Juifs de la diaspora proclamaient : « l'an prochain à Jérusalem ». Comment expliquer cet acharnement à poursuivre un but aussi utopique, sans une foi ardente en l'éternel et en ses promesses ?
    Depuis soixante dix ans Israël vit en état de guerre permanent et lutte pour sa survie. Les Arabes palestiniens toujours plus nombreux, ne sont pas revenus au pays. Plus de cinq millions vivent expatriés, dans des conditions précaires dans les pays voisins. Plus de 400.000 Juifs ont continué de constituer en territoire palestinien 136 colonies de peuplement. Cette colonisation rampante ne peut contribuer au retour de la paix.
    Combien de temps l'Etat Juif va t-il résister face à la montée des périls qui le menacent ? Aucun point du sol israélien n'est hors d'atteinte de missiles ou de roquettes de dernière génération. Combien de temps pourra t-il résister à la pression démographique comme à Gaza, qui va bientôt compter deux millions d'habitants, avec un habitat surchargé, en partie privé d'eau, d'énergie et d'électricité, et une population jeune, sans travail et sans ressources.
    Sera t-il un jour possible à deux peuples différents de coexister sur un même sol, sans qu'une fois encore l'holocauste se renouvelle ?

  • Une histoire comparée des pays qui bordent la Méditérannée et de peuples qui y vivent.

    Sur commande
  • Avec l'agonie de l'Algérie Française, l'auteur termine sa trilogie. Il le fait sans parti pris, ni concession, citant des témoignages édifiants. L'année 1962 s'avère décisive. Elle enterre définitivement les derniers espoirs d'une Algérie française, scellant au passage le destin d'un million de nos compatriotes.

    Sur commande
  • Guerre d'Algérie

    Jacques Goudrot

    La "Guerre d'Algérie d'un appelé" est dédié à tous les chasseurs qui ont "crapahuté" les Aurès au sein des 4e -10e -17e BCP et à tous ceux qui ont servi dans ce massif montagneux culminant au Djebel Chélia à 2326 mètres, berceau de la rébellion.
    De Ménaa "la perle des Aurès dans son écrin de verdure" à la vie serai carcérale de Nara perdu sur son piton ; de Nouader, fief de la 3e compagnie commando où l'auteur suit le peloton de sous-officier, aux derniers mois passés avec les Harkis, l'auteur nous immerge dans cette guerre "qui ne voulait pas dire son nom". Il nous décrit l'atmosphère ambiante, les paysages grandioses et sauvages, les combats dans la chaleur torride de l'été et le froid humide et glacé de l'hiver.
    De l'autodétermination au putsch des généraux d'Avril 61, du "cessez le feu" unilatéral au retrait progressif des unités, l'auteur nous décrit la fin d'un séjour difficile. Pour les appelés l'espoir d'en sortir vivant c'était "la quille", les pertes augmentaient sans cesse en cette fin d'année 61. Le FLN porté par le vent de l'histoire et les nombreuses libérations de prisonniers redoublait d'activité.
    La fin des grandes opérations, l'espoir prochain d'une Algérie Algérienne, allait donner aux indépendantistes la victoire politique qu'ils n'avaient pu arracher militairement. Dans le dernier chapitre : "de l'Algérie à l'Afghanistan", l'auteur ne manque pas de faire le rapprochement sur les similitudes qu'il relève avec le passé qu'il a connu et pose la question sur la finalité de cet engagement. Le général Patton avait dit : "Les guerres se font peut-être avec des armes, mais sont gagnées par des hommes.
    Celui qui n'a pas d'objectif ne l'atteindra jamais." En dehors de la lutte contre les talibans avons-nous un objectif ?

  • Se fondant sur des lettres, déclarations d'hommes célèbres et moins connus, l'auteur, appelé pendant la guerre d'Algérie, analyse les difficiles relations de ce pays avec la France au cours des siècles. Il fournit un éclairage sur divers aspects historiques depuis l'Antiquité berbère tout en dressant le portrait d'une Algérie actuelle qui n'a pas encore conquis la démocratie et la liberté.

empty