• "La justice est lente, compliquée et coûte cher." C'est le leitmotiv de nos concitoyens qui hésitent souvent à aller voir un avocat pour se défendre.
    Ils ne savent peut-être pas qu'il existe en France une justice rapide, simple et gratuite : la conciliation qui peut régler des litiges quotidiens de la vie, sans plafond de somme.
    En 2016, plus de 2 000 conciliateurs de justice ont été saisis de 145 000 affaires. Le taux de réussite pour ces conciliations se rapproche des 60% !
    Qui sont-ils ? Où peut-on facilement les contacter près de chez soi ? Comment se passe une conciliation ? Cet ouvrage est un véritable mode d'emploi de cette justice sans robe.
    Un livre qui permettra à toute personne d'envisager et de préparer une action en conciliation pour faire valoir ses droits, en toute légalité.
    La conciliation fête cette année ses 40 ans !
    Et pour Hélène Erlingsen-Creste, c'est l'avenir car ce mode alternatif de règlement des conflits, rapproche les citoyens de leur justice.

    Sur commande
  • En 2003, disparaissait la police de proximité et, dans la foulée, une nouvelle carte judiciaire se dessinait : moins de tribunaux mais plus de points d'accès au droit. Au fil des années un maillage très dense s'est constitué tant dans les grandes villes que dans les quartiers défavorisés ou les communes rurales. Dans les Maisons de la Justice, les conseils départementaux d'accès au droit ou 'antennes de justice, les citoyens y viennent de plus en plus nombreux trouver des solutions juridiques à leurs problèmes. Au coeur de ce nouveau système judiciaire que l'on pourrait définir comme une justice douce se trouvent les conciliateurs de justice.

    Très loin des Cours d'appel, d'assises ou des tribunaux de grande instance, les 1.920 conciliateurs de justice ont été saisis de 142 100 affaires nouvelles, dont 125 800 saisines directes et 16 300 saisines par le juge d'instance, en 2015. Le taux de réussite pour les conciliations extrajudiciaires est de 56% !

empty