• Aristote passe pour avoir fondé la métaphysique. Ce terme, pourtant, lui était inconnu. Les livres rassemblés sous le titre de Métaphysique semblent, de surcroît, manquer d'unité. La science qu'ils désignent, enfin, ne paraît pas obéir aux règles classiques de l'épistémologie aristotélicienne. Le présent ouvrage part de l'hypothèse que la science métaphysique est historiquement née de la tradition des lectures et des reprises successives du projet aristotélicien, et, au premier chef, de celle d'Alexandre d'Aphrodise. Celui-ci rédige le premier commentaire à la Métaphysique qui nous ait été transmis. C'est en actualisant des potentialités du texte aristotélicien qu'Alexandre d'Aphrodise dessine une figure possible de la philosophie première. Il est alors l'un de ces maillons qui, en la transmettant, font que la métaphysique gagne son histoire. Son interprétation déterminera, sur un temps long, la façon dont cette science architectonique s'est édifiée, et comment cette « reine des sciences » que deviendra la métaphysique a commencé d'accéder au pouvoir.

    Sur commande
  • L'histoire de la philosophie illustrée et racontée en 130 dates emblématiques. Un récit vivant et éclairant pour tous ceux qui s'intéressent à la philosophie et à l'histoire des idées.

    Un panorama vivant de l'histoire des idées.
    - Un panorama complet et vivant de l'histoire des idées, des origines orientales et grecques de la philosophie, jusqu'aux mutations de la pensée au XXIe siècle.
    - Une présentation très accessible des principaux auteurs, des oeuvres clés, des grands courants...

    Une organisation claire, une mise en page rythmée.
    - Au début de chaque partie, une grande frise chronologique.
    - Puis au fil des doubles pages, le récit de chaque événement, en textes et en images.
    - À la fin de chaque partie, des dossiers sur des concepts qui ont traversé l'histoire.

    Avec une préface de Raphaël Enthoven.
    « On lit chaque double page comme on mange des Petit écolier - en se jurant que ce sera la dernière. Mais le livre, pourtant, colle aux mains, à la façon d'une série bien ficelée. Qu'on soit, ou non, familier de ses saveurs, chaque bonbon (sauce Bescherelle) appelle le suivant. »

empty