Classiques Garnier

  • Emma Bovary est peut-être la seule héroïne dont la renommée éclipse celle de son auteur. Lasse d'une vie routinière et d'un mariage médiocre qui lui font préférer les rêveries voluptueuses, cette femme de province fascine autant qu'elle choque. Et c'est à un véritable tapage judiciaire que s'expose Flaubert lorsqu'après cinq années de labeur, il livre son roman à la société dont il dépeint les traits. Mais plus que l'outrage aux bonnes moeurs, se retient de cette oeuvre un monument du style, conçu par Flaubert comme le ferment d'une réalité nouvelle. La présente édition, introduite et annotée par Édouard Maynial, participe à la redécouverte d'un roman qui aura eu l'audace de bouleverser les codes du genre.

    Édouard Maynial, ancien élève de l'École normale supérieure, enseigna au lycée Henri-IV pendant de longues années. Il fut également président des Amis de Maupassant. Spécialiste de la littérature française du xixe siècle, il consacra ses principaux essais à Maupassant, Flaubert, Balzac, et dirigea plusieurs éditions critiques de leurs ouvrages.

    Sur commande
  • Ce roman historique, s'il l'est, est celui d'un poète. Celui qui ressuscite l'Orient des noires splendeurs, dans un exotisme de désir et de sang, qui fait résonner les marbres du palais sous les pas d'Hamilcar, et qui mêle à la chair le vin et la soie. À travers la guerre des Mercenaires, c'est toujours de beauté que Flaubert nous parle : une beauté brute et vive, triomphale, dont les parnassiens comme les symbolistes recevront l'héritage.
    Qu'importe alors que s'efface l'histoire sous la légende quand, dans le soleil rougeoyant de Carthage, entre les figuiers et les vignes, Salammbô paraît.

    Sur commande
  • Plus qu'un recueil de nouvelles, Un coeur simple, La Légende de saint Julien l'Hospitalier et Hérodias composent un véritable triptyque aux accents de légende moderne. De la vie modeste d'une fille de ferme à la chute d'un fils maudit, Flaubert décline dans une verve sanguine et foisonnante un monde de passions, d'érotisme et de violence, qui traverse les siècles. Ces Trois Contes, dernière oeuvre romanesque achevée, rendent compte de toute la richesse de l'univers flaubertien, qui adjoint réalisme et fantastique, analyse et peinture, prophétie et silence. Cette édition en renouvelle l'accès à l'aide d'un apparat critique et d'une étude introductive, établis par les soins de Peter Michael Wetherill.

    Sur commande
  • Cet ermite tenté par le Diable, Flaubert en découvre la grandeur sur un tableau de Breughel. Dès lors, il le sait : Saint Antoine sera l'oeuvre de sa vie. Durant près de trente ans, il réécrira ce projet poético-mystique en parallèle de ses autres écrits. Saint de solitude et de désir en proie à l'éclat des ténèbres, aux obsessions et aux révoltes de son esprit, Saint Antoine devient pour l'écrivain son entreprise littéraire la plus haute et la plus personnelle... un Faust trop humain entre deux infinis. Enrichie d'une intro- duction d'Édouard Maynial, cette édition critique remet au jour le chef-d'oeuvre de Flaubert, dont l'imaginaire, conjuguant visions romantiques et antiques, répond à tous les siècles.

    Sur commande
  • Bouvard et Pécuchet s'offre à travers les siècles comme une énigme littéraire. Roman inachevé, publié à titre posthume, il s'est vu nourrir toutes les controverses. Mais il est surtout le témoignage d'un écrivain arrivé à maturité, fruit d'une longue méditation et d'une documentation prodigieuse, destiné à relever la plus grande des ambitions :
    Bâtir, à travers une farce cinglante, une encyclopédie de la bêtise de ses contemporains.
    Cette édition critique, établie par Édouard Maynial et augmentée d'une chronologie par Jacques Suffel, entreprend d'éclaircir certains aspects de ce projet romanesque, par le biais d'une recontextualisation soigneuse dans son temps et dans l'oeuvre de son auteur.

    Sur commande
  • L'Éducation sentimentale est le projet d'un romancier qui a déjà conquis sa notoriété. L'ambition n'en est que plus haute : il s'agit « de faire tenir l'Océan dans une carafe ». Point d'orgue de ses orientations esthétiques, cette oeuvre de la maturité allie la modernité du récit à la perfection formelle. Elle donne ainsi vie au destin d'un jeune homme porté par ses aspirations, et dont l'apprentissage se jouera à Paris, entre un monde politique en révolution et l'ombre d'une femme inaccessible... Après le Volupté de Sainte-Beuve et Le Lys dans la vallée de Balzac, Flaubert s'approprie à son tour le topos du récit initiatique pour en renouveler l'éclat. Cette édition offre au lecteur un apparat critique savamment établi par Peter Michael Wetherill.

    Peter Michael Wetherill est professeur émérite de l'université de Manchester, après des années d'enseignement en Grande-Bretagne, en Australie, aux États-Unis et en France. Ses recherches portent principalement sur la littérature contemporaine, notamment Flaubert et Proust. Il a également établi les éditions savantes de L'Éducation sentimentale (1984) et de Trois Contes (1988).

    Sur commande
empty