Paris

  • Découvrez Dans l'ombre de la décadence - Du Bas-Empire romain à l'Amérique d'aujourd'hui, le livre de Gilles Cosson. Proche conseiller du président Obama, un universitaire américain réfléchit au contenu de son prochain cours à Harvard et met en parallèle le destin de deux dirigeants confrontés aux forces irrésistibles du changement : Julien l'Apostat, un des derniers grands empereurs romains, et l'actuel président américain. Tous deux essayent de restituer leur grandeur passée à l'empire dont ils sont les héritiers, tous deux se heurtent au déni de réalité de populations engluées dans des habitudes de facilité. Si l'on y ajoute la cruelle réalité de guerres mal engagées et mal terminées, les oppositions irréductibles qui fracturent le pouvoir politique et l'intégrisme croissant de religions sûres d'elles-mêmes, l'on ne peut que s'interroger avec inquiétude sur le déclin qui menace les États d'Occident. Car nous sommes dans la position de la Rome du Bas-Empire et l'expérience semble montrer que ni le courage ni la rigueur personnelle des dirigeants ne peuvent suffire à arrêter un mouvement quasi irréversible. Dans cette méditation romancée sur l'histoire, l'auteur nous invite à remettre en cause les certitudes qui ont porté notre monde depuis quelques siècles.

    Sur commande
  • En l'an 1521, un jeune Viking part à la recherche de sa mère, une Vénitienne, expulsée d'Islande à la suite d'une trahison.
    Après la traversée de la France de François Iei, en lutte avec l'Espagne de Charles Quint, il parvient à Venise où il apprend que sa mère a été livrée aux Turcs. Soliman le Magnifique règne alors sur un empire ottoman en pleine expansion qui, soixante-dix ans après la prise de Constantinople, conquiert peu à peu toute l'Europe orientale et parvient aux portes de Vienne. Après un voyage maritime qui le voit passer par Chypre, possession de Venise convoitée par les Turcs, Hjalmar arrive à Constantinople où, tour à tour ambassadeur, commerçant et espion, il retrouve sa mère au harem.
    Mais l'aventure connaît un tour tragique et il ne reste plus au héros qu'à regagner Venise où il enlève celle qu'il aime avant de retourner vers Thulé. Un roman d'aventures et d'amours dont le héros nous fait découvrir une Europe plongée dans une histoire tumultueuse.

    Sur commande
  • Arrivé à la dernière étape de sa vie, un homme s'interroge sur ce qui a fait sa richesse. Moments de rouerie à la manière d'Ulysse, conquêtes féminines aussi tendres qu'ironiques, obligations mondaines ridicules, aventures à risque dans des pays sans foi ni loi, puissance d'une nature majestueuse et parfois cruelle, se côtoient et s'enrichissent mutuellement sans oublier ces instants de mélancolie où la poésie d'un passé idéalisé se mêle à l'implacable réalité du présent.
    Hymne à la liberté personnelle et à la beauté du monde, arc en ciel de sentiments divers mais toujours sincères, ce livre réconfortera ceux que désespère notre temps de conformisme et de férocité.
    Maniant une plume alerte et souvent caustique, l'auteur se penche sur lui-même et les hommes - directement ou par personnages interposés - au l du temps qui passe.

    Sur commande
  • Ce livre décrit la journée âpre et cruciale d'un financier de haut vol qui s'interroge sur son existence et son métier.
    Si sa quête incessante d'argent lui paraît au fond une entreprise aussi vaine que destructrice, les acteurs et les dangers de cette course au profit à laquelle il participe le stimulent et le fascinent. Tout au long de la journée de dupes et de malins que Pierre va vivre, nous le suivrons d'un conseil d'administration - où il affronte trois grandes figures françaises du monde des affaires -, à la comédie féroce d'un dîner mondain parisien, en passant par l'enterrement d'un grand patron, ou les mystères d'un rendez-vous amoureux dans un palace.
    Plongé dans le ballet des vanités et des haines qui règlent l'univers mondialisé contemporain, notre héros, en proie au doute, va devoir sauver sa peau et sa place, sans pour autant perdre son âme.

    Sur commande
  • Ce livre s'efforce d'apporter une réponse aux problèmes de notre époque en proie aux dangers mortels liés à la recherche d'une unité impossible, tentation de toutes les religions et de toutes les idéologies. La première par-tie montre les divergences effrayantes qui s'exacerbent aujourd'hui entre nations laïques et théocraties religieuses et qui menacent de déboucher sur une catastrophe surpassant en horreur tout ce que nous avons connu. La seconde partie se penche sur l'héritage religieux du passé et s'interroge sur la possibilité d'un retour aux sources, voire d'une synthèse au moment où l'homme s'élance dans l'espace. Mais ce n'est pas tant le souffle qui manque aux doctrines existantes qu'une incapacité culturelle à se tourner vers l'avenir. La troisième partie pose les jalons d'une éventuelle refondation spirituelle, mais les obstacles sur cette route sont immenses. À la lumière d'une expérience personnelle, l'auteur propose cependant quelques solutions tablant sur l'inéluctabilité des contradictions sans lesquelles il n'est point d'avancée et sur la nécessité d'un sursaut des élites intellectuelles qui trop souvent ont failli à leur tâche.

    Sur commande
  • Cet essai est la suite de Vers une nouvelle spiritualité publié en 2003, où Gilles Cosson se penchait sur la question des antagonismes entre les religions et concluait à une impossible réconciliation ainsi qu'à la nécessité de nouveaux schémas de pensée.
    L'auteur fut alors interpellé par des musulmans avec lesquels il entretint une riche controverse, qui s'inscrit dans le débat actuel entre religion et intégrisme et dont la présente Lettre est le reflet et la conclusion. Il y souligne qu'il n'existe pas, en matière religieuse, de fin de l'histoire et que l'humanité, aujourd'hui engagée dans la conquête de l'espace, est probablement à la veille d'une révolution aussi importante que celles qui ont vu l'arrivée du Christ ou de Mahomet.
    Il revient ensuite, en les précisant, sur les fondements de l'itinéraire spirituel qu'il préconise, enraciné dans ce qu'il nomme l'" universalisme ", et définit les pratiques de méditation, de prière et d'action qui l'accompagnent. Par cet itinéraire, il ouvre aux hommes une voie d'union, voie forcément temporaire, puisque le sentiment religieux est porteur de questions toujours ouvertes. Mais au travers de cette quête jamais achevée, l'homme moderne peut tenter de rétablir le lien aujourd'hui perdu avec l'invisible et en dernier ressort avec Dieu.

    Sur commande
empty