• Partant de l'héritage anatomique de l'Antiquité et du Moyen Age, l'auteur nous invite à découvrir l'effervescence épistémologie dont l'anatomie fut l'objet du XVI e au XIX e siècle, accédant ainsi à un statut de science souveraine. Il nous révèle combien l'anatomie a marqué de son influence toutes les sphères de la connaissance et des arts, marquant de son sceau la civilisation occidentale.

    Sur commande
  • Partant du clou de girofle et de ses dérivés, Gilles Gros nous propose un parcours original au sein de l'histoire de l'art dentaire. Par ses réflexions philosophiques, il parvient avec brio à montrer comment les chirurgiens-dentistes se sont de plus en plus éloignés de la magie, de l'empirisme et de la contigence pour s'ancrer définitivement, au XXe siècle, dans l'univers de la rationalité.

    Sur commande
  • "Dans cet ouvrage, Gilles Gros retrace l histoire des principales étapes du développement épistémologique de l anatomie et de la physiologie, deux des déterminants fondamentaux de l évolution épistémologique de l art dentaire. Tout au long de cet interminable et laborieux parcours épistémologique, l auteur se plaît à nous dévoiler la manière dont l art dentaire a évolué dans ses rapports à l anatomie et à la physiologie, en passant d une attitude essentiellement morphologiste et descriptive à une vision plus physiologique et expérimentale."

    Sur commande
  • Toute la connaissance en art dentaire s'est édifiée à partir de l'exploration du monde de la matière inerte et de celui de la matière vivante. Comprendre l'originalité de la philosophie de la connaissance en art dentaire ne peut se concevoir sans prendre en considération ces deux entités et donc sans se référer à la chimie. Cette étude propose de suivre la participation de la chimie à la rationalisation de l'art dentaire en étudiant les liaisons épistémologiques privilégiées qui se sont établies durablement entre les deux disciplines, durant leur longue histoire.

    Sur commande
  • Puisant leurs valeurs dans l'Europe du Nord, Les États-Unis ont amplifié la valeur de transparence, nécessaire à l'efficacité de l'accumulation dans un monde de distance. Les distances sont raccourcies si l'on ne rajoute pas de l'obscurité dans les relations. Dans un pays neuf, cette valeur pouvait être poussée à l'extrême. Parce que les États-Unis jouent un rôle majeur dans la globalisation, la valeur de transparence s'exporte désormais, comme la valeur d'égalité s'était exportée hors de France après la Révolution française. La transparence bute pourtant sur des réalités, qu'elle devra contrer pour éviter des blessures voir des crises potentielles. Le futur n'est pas transparent dans un monde au changement accéléré. Pour toute décision portant sur le futur, exiger la transparence peut fragiliser la décision. Est-ce que tout est montrable ? Les frontières du « montrable » reculent tous les jours. Les conséquences sont incomprises. Montrer le difforme, montrer l'obésité est devenu commun.... L'obésité se montre dans tous les domaines : physiques, architecturaux, sociaux, économiques... . Pousser à montrer la difformité, les aspérités, est un encouragement à les créer, à les pratiquer ; des fonctions vitales de la société peuvent être ainsi blessées : l'économie, la diplomatie, l'intimité, l'équilibre psychologique, la santé. La transparence, une nouvelle tyrannie essaie d'apporter une réponse à la question : comment éclairer le despotisme de la transparence pour en éviter les inconvénients majeurs ?

  • Ce livre-CD propose 12 comptines, accompagnées de jeux et de massages, qui favorisent les échanges et la complicité entre papas et bébés. 

    Sur commande
empty