• Le lièvre se venge de son neveu le léopard qui a enlevé ses enfants ; une jeune femme part à la recherche de son enfant tombé dans la rivière ; la jalousie fait commettre l'irréparable à une femme âgée... Ce recueil de contes nous fait traverser l'espace et le temps et nous fait découvrir la culture et les traditions du vaste royaume de Kongo.

    Sur commande
  • La lumière du soleil brillera toujours et dissipera les ténèbres. Les couleurs vives des toiles de Diane Nina illumineront aussi la contrée. Le peuple, qui pourtant voit et les couleurs vives des tableaux de la jeune peintre et la lumière du soleil, est devenu aveugle. Tant mieux pour lui. Car si ses yeux s'entêtaient à voir toutes ces choses immondes, il s'éloignerait de la vérité pure développée par le thème des ténèbres dans cet hymne à la nuit.

    Sur commande
  • Un grand nombre de musiciens qui avaient contribué à la construction d'une conscience nationale au Congo sont morts, malheureusement. C'étaient nos plus grands musiciens. C'étaient de flamboyants chanteurs à textes. Tout ce qui a été prédit par eux est arrivé ; ils ont inventé un vocabulaire et forgé une mythologie. Loin de nous l'idée d'opposer ces trouvères d'antan à la jeune génération des musiciens d'aujourd'hui. Nous apprécions que les jeunes musiciens perpétuent à leur manière l'oeuvre de construction de la conscience nationale au Congo, à la suite des anciens.

    Sur commande
  • Florilège de fraîches senteurs, au son de milliers de témoignages et de voix tintinnabulant, Alima Diawara, aux yeux de biche innocents, est une femme de plusieurs cultures, une authentique fille de Poto-Poto. Alors l'aède lui chante de belles partitions de métissage avec des mots d'une musique frénétique qui se joue à l'oreille comme au bon vieux temps de la rumba authentique et élégante où le temps était l'art et non l'argent. Dans cette relation physique, Alima est prise. L'homme aussi...

    Sur commande
  • Chloé la princesse des marées est une femme qui a enlevé son voile. Elle se présente à nous nue, libre, émancipée et affranchie quand elle passe sur l'avenue des Belles Filles. Elle jaillit de la nappe moirée de l'océan comme de la plume du poète. Elle sait aussi prendre l'apparence d'une vague furieuse cognant les piliers du warf.

    Sur commande
  • C'est l'histoire d'un homme ordinaire, Yawé Ley, pleurant sous une pluie de grêlons qui s'abattait sur les toits. Un homme dont la femme lui a été soufflée par un autre, tel un ouragan dévastateur, d'une violence inédite, et qui a laissé derrière lui tristesse et désolation. Autour du pauvre homme des amis s'organisent pour ne pas le laisser sombrer dans l'amertume et la douleur. Tout en l'écoutant, ils se font consolateurs pour endiguer le mal qui pourrait l'emporter lui qui a abandonné sa maison désormais ravagée, embrasée et balayée par ce déluge... C'est encore et aussi l'histoire d'un homme, qui nous plonge dans l'histoire de la sape des années 60 et 70, une parenthèse oubliée, à travers un bal des vacances animé ce jour-là par l'orchestre Les Bantous de la capitale.

    Sur commande
  • C'est de la bouche de ma mère que se fait la transmission de la connaissance et du sens véritable des cogitations ancestrales. Puisant ses racines dans la nuit des temps, la terre de Kongo, ce grand espace de provinces unies terre de mystères, on invoque et évoque aisément les esprits, les génies de la terre, de l'eau, du feu et de l'air. Un bûcheron du monde physique prend femme dans le monde invisible. Un jeune homme du monde invisible séduit et épouse une vierge du monde physique. Les mondes s'interpénètrent sans se confondre.

    Sur commande
empty