• Paul est un ce que l'on appelle un « honorable correspondant ». Mandaté par la DGSE en Syrie, il a pour mission de ramener des preuves irréfutables de l'utilisation d'armes chimiques par le gouvernement de Bachar el-Assad. Un périple sous haute tension, qui conduira l'ancien para à cohabiter d'abord avec l'Armée de libération et ses alliés djihadistes, puis avec les forces gouvernementales et leurs conseillers russes. Sa quête sera ponctuée de rencontres périlleuses : réfugiés, voleurs, assassins, mercenaires opportunistes, militants politiques... Un roman-témoignage, en immersion dans une guerre civile meurtrière, par un ancien officier supérieur des forces spéciales et de la DGSE.

  • D'actualité brûlante, Paul « Honorable correspondant » de la DGSE reçoit pour mission de démanteler un réseau de passeurs de migrants opérant à partir des côtes libyennes.
    Au fil de l'enquête, renseigné par des agents, ex-coéquipiers clandestinement intégrés aux cohortes migratoires et traversant l'Afrique dans des conditions extrêmes, non sans difficulté, Paul parviendra à remonter les filières marocaines et tunisiennes qui le mèneront très vite jusqu'en Libye.
    Avec l'aide dynamique et efficace des Forces Spéciales Françaises, 1er RPIMa SAS et 13ème RDP, Paul démantèlera un réseau comparable à une gigantesque pieuvre aux multiples et ravageuses tentacules et dont le cerveau ne serait qu'un membre de Daesh, organisateur de ce rentable trafic pour renflouer leur trésorerie.
     
    Des faits réels bien que romancés et où le lecteur découvrira le mode opératoire de ces passeurs qui en permanence bénéficient de l'odieuse complicité de certaines ONG à l'intérêt commun pour que ce trafic perdure en dépit d'une Europe beaucoup moins accueillante et moins laxiste.
     
    Ancien officier supérieur d'organismes qualifiés de « spéciaux », l'auteur plonge le lecteur dans l'univers guerrier de ces parachutistes de l'ombre.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Georges Brau

  • Un naufrage, un trésor, une enquête et, surtout, l'île d'Oléron sont au menu de ce récit palpitant.
    Vous allez suivre une véritable chasse au trésor des plus haletantes où quatre adolescents recherchent le trésor de naufrageurs qui sévissaient à la pointe nord de l'île d'Oléron il n'y a pas si longtemps. À travers des péripéties rocambolesques, ils découvrent l'histoire de l'île à travers les âges et se sensibilisent à la sauvegarde de son environnement. Une résolution d'énigmes dont l'origine est la plantation d'un pin maritime dans le jardin de la villa "La Mouette", ancienne maison de pêcheur devenue résidence secondaire familiale.
    Découvrez ce thriller original, et partez à la découverte de l'histoire de l'île d'Oléron et d'un mystérieux trésor !
    EXTRAIT
    /> Mélany proposa de rejoindre Chassiron où le phare semblait toujours les épier, ce qui perturbait son camarade, éternel rêveur qui déconseilla ce choix. Il argumenta de ne point vouloir attirer l'attention sur les ruines des ex-sémaphores. Aussi, s'imposèrent-ils une halte en bordure d'océan, prolongement d'un chemin terreux, familialement baptisé «?la promenade à Mamie?», en souvenir d'Yvette, la maman de Danielle. C'était aussi la ballade préférée pour Grisly, le regretté Briard.
    L'arrêt sur un banc de pierre peint en blanc permit à Mélany d'ôter son gilet pendant qu'Aurélien lui fit part de son regret à cacher leurs investigations aux grands-parents.
    - Doit-on attendre encore pour les informer?? Et que décide-t-on pour nos recherches??
    - Rien ne presse. Hélas, ce soir on ne peut pas retourner au cinéma, il y a d'ailleurs relâche.
    - Je propose de transformer nos fugues de nuit en envolées diurnes.
    - «?Affirmatif?», comme dirait Georges, plaisanta Mélany. L'heure de la sieste conviendrait mieux, il est rare que nos Papis la loupent.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ex officier supérieur des Forces Spéciales, Georges Brau a écrit plusieurs romans basés sur ses aventures professionnelles qui l'ont très souvent éloigné de sa famille. À l'heure de sa retraite,il a donc tout naturellement éprouvé le besoin d'écrire autrement ce qui a donné vie à deux contes pour enfants et à ce roman.

  • Et si la Russie avait préparé un plan d'invasion de l'Europe durant la guerre froide ?
    En « guerre froide » dans les années 1978, les évènements internationaux se précipitent, les plus pessimistes présageant une troisième guerre mondiale. En frontière de la RFA et de la Tchécoslovaquie d'alors, en manoeuvre pour évaluer ses compétences, le 13e Régiment de Dragon parachutistes y constate des ingérences en territoire allié. En dépit d'efforts diplomatiques onusiens qui font craindre le pire, ces parachutistes d'élite découvrent des unités de spetnazs, leurs homologues, venues préparer l'invasion de l'Europe. Confrontations guerrières inévitables et où ces commandos amèneront des preuves concrètes, capables de sommer le Pacte de Varsovie d'arrêter leurs projets, sous peine d'user de la dissuasion nucléaire. Roman en partie de fiction, où durant cette « très longue guerre froide », disséminées semi-clandestinement en équipes autonomes, le 13e RDP s'est entraîné à renseigner sur cet ennemi conventionnel du Pacte de Varsovie... De quoi y découvrir un panel des meilleurs savoir-faire utilisés dans des conditions spartiates, tableau de la vie aventurière de ces guerriers de l'ombre, hommes d'exceptions qui traceront ensuite au cours de leurs premières OPEX la voie aux futures Forces Spéciales auxquelles désormais leur relève appartient.
    Suivez ces guerriers de l'ombre dans leurs recherches de preuves et leurs confrontations avec l'ennemi. Plongez-vous dans cette uchronie palpitante écrite par un ex officier supérieur des Forces Spéciales !
    EXTRAIT
    Satisfait, au point que son déclic aurait pu se ponctuer d'un Eurêka, imitant ainsi Archimède dans sa baignoire qui y découvrit incidemment que tout corps plongé dans l'eau, etc.
    En effet, pour Tonio, plus question de neutraliser les sentinelles au poignard. Trop de risques et sans garantie de détruire les paraboles, seul intérêt de leur intervention dynamique.
    Premier avantage à ce renoncement, ils s'éviteraient une riposte et sauvegarderaient ainsi leur peau. Sans compter qu'ils hésiteraient d'égorger une présumée faible femme, subodorant qu'ils n'en sortiraient pas grandis avec le meurtre d'une « meuf ».
    Plus simplement, le CE envisagerait de discrètement saboter les groupes électrogènes. En effet et sauf d'être surpris en flagrant délit, ce serait une action moins dangereuse que le combat corps à corps et en final surtout, but recherché, cela rendrait pour un temps les brouilleurs indisponibles.
    - Un double effet kiss-cool, renchérit joyeusement Mazout, qui rangea alors spontanément son poignard, n'ayant plus dans l'immédiat sa fonction redoutable d'outil d'égorgement.
    En partageant son plan, ses collègues convinrent que ce serait l'hypothèse la moins pire pour réussir leur projet.
    Aussi, soulagé de la tournure de sa prochaine intervention, Tonio envoya Alain pour porter ce message oral à Yvon. D'ailleurs, celui-ci devait depuis se faire des cheveux blancs, n'ayant plus depuis deux heures de nouvelles.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ex officier supérieur des Forces Spéciales, Georges Brau a écrit plusieurs romans basés sur ses aventures professionnelles qui l'ont très souvent éloigné de sa famille. À l'heure de sa retraite, il a donc tout naturellement éprouvé le besoin d'écrire autrement ce qui a donné vie à deux contes pour enfants et à ce roman.

  • Missing au Congo

    Georges Brau

    « Honorable correspondant » de la DGSE, Paul reçoit pour mission de faire libérer une otage, épouse d'un diplomate français. Enlevée au Congo-Brazzaville, elle serait détenue par des rebelles réclamant l'autonomie de Cabinda en République Démocratique du Congo (RDC), Cabinda, riche enclave pétrolière, toutefois presqu'île sous possession de L'Angola. Les intérêts divergents de grandes firmes pétrolières étrangères et françaises, soutenues sous cape par le Quai d'Orsay alors que la libération de l'otage serait programmée par la DGSE, des divergences qui mettront Paul en difficulté.
    Sans bénéficier comme à son habitude de Forces Spéciales, le barbouze se voit contraint à quérir l'aide d'anciens mercenaires installés définitivement au Congo, « d'ex Affreux » sans lesquels Paul ne pourrait réussir à libérer l'otage.
    Dans cette partie de l'Afrique, des aventures rocambolesques, romancées à partir d'évènements réels, parmi des milices nombreuses et autres « Chiens de guerre » aux compétences guerrières avérées.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ancien officier supérieur d'organismes qualifiés de « spéciaux », Georges Brau plonge le lecteur dans l'univers guerrier de ces parachutistes de l'ombre.

  • En Somalie. Mogadiscio est devenu le refuge actuel de tous les terroristes pourchassés qui trouvent en ces lieux de quoi se refaire une santé morale et physique. un no man's land où rares sont les ambassades et leur service de renseignement représentés officiellement. Paul, contractuel de la DGSE, y opère sous couverture humanitaire. La poursuite d'un chef terroriste l'amène à remonter la filière de ceux devant plus tard opérer en Europe. Mais, repéré. il est victime d'une voiture piégée, et là. enterré sous les ruines, il revit ses précédentes aventures dont le Drakkar à Beyrouth et d'autres opérations extérieures. Il est enfin libéré et neutralise ce réseau terroriste. Des faits réels romancés pour préserver le secret défense et l'anonymat des acteurs. professionnels du renseignement et de l'action clandestine. Un texte d'actualité qui contribue à une meilleure connaissance des missions du Service Action et des forces spéciales. Un récit palpitant.

  • En vacances dans les Landes près du Marais d´Orx, une fratrie de jeunes Parisiens entre en relation avec un pseudo Dragon : un étrange lamantin. S´en suivront de rocambolesques aventures avec une jeune châtelaine de leur âge qui les amèneront à la découverte du trésor des Templiers. Ce conte moderne ravive l´histoire moyenâgeuse locale, dont la présence du Prince Noir lors de l´occupation anglaise. Les croisades et l´ordre des Templiers, les Cagots, ces pèlerins de Saint Jacques de Compostelle et l´adaptation du détournement du fleuve Adour seront autant de faits historiques évoqués. Une captivante chasse au trésor, sous l´égide très pédagogique de l´impérative préservation de la nature face aux flux migratoires estivaux de touristes et de l´envahissement de la faune et la flore du Marais d´Orx.

  • La Première guerre mondiale a débuté par l'attaque allemande sur la Belgique. Au fort d'Embourg (Liège), deux frères sont envoyés en mission périlleuse par leur commandant. Nécessité militaire ou cynisme d'un gradé issu d'une famille de patrons à l'encontre de subalternes agitateurs sociaux et militants du suffrage universel avant-guerre ? Le frère cadet de ces derniers se persuade qu'il doit « faire justice » en retrouvant le commandant replié avec ce qui reste de l'armée belge, près de Dunkerque. Sa mère et sa soeur, désormais seules, se lancent à sa poursuite... Un passé et des antagonismes plus lointains vont resurgir mais la guerre bouleverse les destinées. La vengeance a-t-elle encore un sens ?

empty