• Mangez-le si vous voulez

    Gelli

    À l'été 1870, alors que la puissance de l'armée prussienne décide du sort du second Empire, le moral du peuple français est au plus bas.
    Quand un jeune notable de Dordogne, Alain de Monéys, se rend à la foire d'Hautefaye, il ne sait pas que c'est pour y subir les pires tortures, jusqu'à son meurtre et sa dévoration par une foule rendue hystérique d'avoir cru l'entendre dire : « à bas la France »...

  • Originaire du Sud des États-Unis au sein des communautés afro-américaines, le jazz a acquis une large popularité au-delà des frontières, donnant naissance à de très nombreux styles selon les régions et les pays. Du ragtime et du blues de la fin du XIXe à nos jours, il s'avère difficile de définir le jazz, si ce n'est par une spontanéité et une vitalité dans laquelle l'improvisation joue un rôle majeur. Quel néophyte ne s'est jamais posé la question : « Comment ça marche, le jazz?» Votre meilleur guide reste votre oreille. Cet ouvrage de vulgarisation intelligente vous invite à entreprendre un tour du monde du jazz en partant des racines afro-américaines jusqu'aux styles les plus divers de la scène musicale actuelle. En chemin, vous découvrirez non seulement les sons et les instruments qui ont façonné cette musique, mais aussi les grands artistes et les albums qui ont marqué son histoire. De Louis Armstrong à Diana Krall en passant par Benny Goodman et Miles Davis, cet ouvrage vous fera découvrir l'essence-même du jazz, tel que le ressentait Ornette Coleman : « Le Jazz est la seule musique dans laquelle la même note peut être jouée nuit après nuit tout en étant différente à chaque fois. » Les 50 concepts, styles et musiciens du monde du jazz, expliqués de manière claire et accessible, en 300 mots et 1 image, le tout facilement assimilable en moins de 3 minutes.
    De nombreuses illustrations (photographies, dessins, schémas.) d'une extrême clarté et précision.
    Des « fiches-profils » sur 7 icônes du jazz.

    Sur commande
  • Aux États-Unis, elle est considérée comme l'équivalent d'un Primo Levi. En France, son oeuvre littéraire et théâtrale est lue et jouée depuis quarante ans. Mais qui connaît réellement Charlotte Delbo, morte en 1985 ? Pour la première fois, une biographie rend hommage à cette femme d'exception.
    Secrétaire de Louis Jouvet, résistante communiste, elle est arrêtée en 1942 par la police française en compagnie de son mari, Georges Dudach, fusillé quelques mois plus tard. Elle a 28 ans et lui dit adieu dans une cellule de la prison de la Santé. Ce qui l'attend, elle, c'est la déportation : elle fait partie du convoi du 24 janvier 1943, le seul convoi de femmes politiques à avoir jamais été envoyé à Auschwitz. Sur les 230 déportées, seules 49 reviennent, après 27 mois de captivité. Charlotte Delbo se jure alors d'être celle qui témoignera de l'incroyable sororité qui les a unies et leur a permis de survivre. Dans toute son oeuvre en prose ou en vers , elle dit et célèbre le courage de ces femmes. Militante passionnée des droits de l'homme, elle ne cessera plus de combattre les injustices et de mettre sa plume au service des plus faibles. Charlotte Delbo, une conscience dans le siècle.

    Première parution aux éditions Fayard (2013).

    Sur commande
  • Dans l'histoire officielle de la psychanalyse, Sabina Spielrein nest qu'un nom. Celui de la maîtresse de Carl Gustav-Jung, à l'origine de la rencontre entre le psychiatre suisse et Sigmund Freud.
    Tout le reste a été oublié et ce qu'elle a apporté à la discipline, attribué à d'autres. Pourtant, Sabina Spielrein est l'une des premières femmes psychanalystes, à qui l'on doit un des plus grands concepts de la théorie freudienne la pulsion de mort.
    Née en 1885 dans une famille juive russe, d'un père violent et d'une mère dépressive, Sabina est internée alors qu'elle n'a que 19 ans. La mort de sa petite soeur a entraîné chez elle de graves troubles psychotiques dont elle guérit grâce à la cure par la parole.
    À sa sortie de l'hôpital psychiatrique de Zürich, Sabina Spielrein est devenue une femme à l'intelligence remarquable, passionnée par la psychanalyse naissante qui l'a sauvée.
    Si sa vie n'avait été perpétuellement volée, elle serait de ces héroïnes au destin exemplaire. Mais les hommes qui entourent Sabina en décident autrement. Maltraitée par son père, trahie par Jung, elle est dépouillée de ses idées les plus novatrices par Freud et ses successeurs. Et quand, en 1923, elle tente d'être de ceux qui implantent la psychanalyse en Russie soviétique, elle est définitivement brisée par le stalinisme avant d'être éliminée par le nazisme dans la Shoah par balles.

     

    Sur commande
  • Biographie inédite et d'accès facile de Karen Blixen.
    Née en 1885, riche puis ruinée, baronne, passionnée et amoureuse, désespérée aussi, malade de la syphilis, victime de drames familiaux violents et en rupture avec le mode de vie de sa classe sociale, Karen Blixen aura payé très cher son entrée en littérature alors qu'elle approche de la cinquantaine. Connue pour son roman autobiographique La ferme africaine adapté au cinéma sous le titre d'Out of Africa, Karen Blixen aura passé plus de quinze ans en Afrique du Sud dans une plantation de café qui mangera toute sa fortune. Revenue en Europe en 1931, elle deviendra une figure de premier plan de la vie artistique danoise et internationale.

    Sur commande
  • Conçus par les meilleurs spécialistes de la PACES, cet ouvrage donne toutes les chances de réussir ce concours difficile, avec : Toute l' UE Physique et biophysique en QCM, Des corrections et corrigés pour chaque question , Des QCM type concours.

    Sur commande
  • Elles ont disparu.
    Nicolas, le seul garçon admis à approcher les fillettes qui jouent dans la cour de la cité des capucines n'a plus qu'une idée en tête : retrouver prunelle et djemila à tout prix. bien qu'il ne kiffe pas trop la police, il se fait un ami de l'inspecteur jean mille, chargé de l'enquête. tous deux s'appuient sur ménie et sur pierre, des " anciens " de la cité. en l'an 2000, l'affaire dutroux est dans tous les esprits.
    Un ou des pédophiles ont-ils enlevé prunelle et djemila ? les réseaux pédophiles existent-ils.

    Sur commande
  • Ces ouvrages ont été développés à partir de sujets de concours PACES, dans le but de permettre à chaque étudiant de s'entraîner et de s'évaluer sur les fondamentaux du programme de PACES.

    Sur commande
  • Les Macaronis ont mis les pieds en Lorraine pour creuser dans les mines, casser des cailloux ou bâtir des maisons. Beaucoup ont été tués par le travail avant d'avoir revu leur chère Italie.
    Durant le vingtième siècle, théâtre des pires abominations, la France a vu arriver des cohortes de «Polaks» et de «Ritals» pour faire tourner sa sidérurgie en plein essor. Ce furent alors de beaux destins fracassés sur l'autel du redressement industriel ou emportés dans la tourmente de conflits mondiaux qui, ici plus qu'ailleurs, ont dévasté un pays à l'esprit déjà européen.
    Les Gelli, Donatelli ou Peduzzi, ces pauvres gens venus d'Italie ont donné naissance à des générations de «loups», estampillés rouges, qui ont construit et changé l'image de notre société pour le meilleur et pour le pire.

    Sur commande
  • Aux États-Unis, elle est considérée comme l'équivalent d'un Primo Levi. En France, son ouvre littéraire et théâtrale est lue et jouée depuis quarante ans. Mais qui connaît réellement Charlotte Delbo, morte en 1985 ? Pour la première fois, une biographie rend hommage à cette femme d'exception. Secrétaire de Louis Jouvet, résistante communiste, elle est arrêtée en 1942 par la police française en compagnie de son mari, Georges Dudach, fusillé quelques mois plus tard.
    Elle a 28 ans et lui dit adieu dans une cellule de la prison de la Santé. Ce qui l'attend, elle, c'est la déportation : elle fait partie du convoi du 24 janvier 1943, le seul convoi de femmes politiques à avoir jamais été envoyé à Auschwitz. Sur les 230 déportées, seules 49 reviennent, après 27 mois de captivité. Charlotte Delbo se jure alors d'être celle qui témoignera de l'incroyable sororité qui les a unies et leur a permis de survivre.
    Dans toute son oeuvre - en prose ou en vers -, elle dit et célèbre le courage de ces femmes. Militante passionnée des droits de l'homme, elle ne cessera plus de combattre les injustices et de mettre sa plume au service des plus faibles. Charlotte Delbo, une conscience dans le siècle.

    Sur commande
  • Un conte écrit par André Griffon, homme de lettres ardéchois, une histoire de coeur que la tendresse submerge.

    Sur commande
  • Moi myope, mais pas du tout ! D'ailleurs, avec cet album, j'y vois plus clair sur la vie des taupes.
    Je connais tous leurs secrets : où elles vivent, quels sont leurs repas, combien de petits naissent chaque année. Toi aussi, entre vite dans la taupinière et découvre un monde souterrain truffé de détails !
    À l'âge préscolaire, outre l'enrichissement du vocabulaire, la lecture aiderait aussi l'enfant à se concentrer, à être attentif et autonome ; autant de qualités primordiales qui constituent un véritable coup de pouce lors de l'acquisition des compétences scolaires.

  • Dans ce troisième volet de la série des «Macaronis», Jeff Gelli nous embarque dans un récit «autobiographiquement» bouleversant qui mêle, avec une cruelle lucidité, les tragédies du passé et les chagrins éternels. Voulant en finir avec ses fantômes et ses phantasmes, il se découvre, pétri d'émotions, cherchant comme une bête aux abois les traces des joies partagées et celles du sang versé pour l'honneur et la liberté par des ancêtres errant, toujours et encore, sur les routes de l'exil.
    D'un étrange sanatorium perdu en Meuse à la rafle de la communauté italienne à Talange en 1944, la quête aux souvenirs est sans fin, pour la mémoire de ceux qui sont revenus de déportation et celle de ceux qui y sont restés. Une histoire presque universelle qui révèle aujourd'hui encore la complexité des hommes et leur faculté à se détruire.
    «Bien sûr, il y avait les petits Macaronis ! Ils étaient nombreux - au-delà du raisonnable selon la population locale - mais les mines et les aciéries manquaient de bras. Des dizaines de milliers d'émigrés italiens avaient depuis plus de vingt ans, par la volonté des de Wendel, ensemencé les coteaux noircis du nord de la Lorraine. Des kilomètres de cités sortirent de terre jusqu'aux frontières du Luxembourg et de la Belgique. Des cités où la population était à dominante italienne avec une pincée de Polacks. Jeff Gelli

    Sur commande
  • Les différentes approches de la question des réactions du « public », aussi difficile soit-il de définir ce terme, conçoivent celles-ci comme étant déterminées, soit par la structure de l'oeuvre, par le contexte historique et culturel dans lequel cette réception se déroule, ou par les caractéristiques individuelles de ce public, lecteur ou spectateur. Ce recueil propose de faire le point sur l´état de la recherche actuelle, et d´offrir de nouvelles perspectives dans l´étude de la réception, et de la manière dont elle évolue et conditionne notre rapport à l´art. Les travaux présentés ici se concentrent sur la littérature et surtout le cinéma, et visent à croiser des perspectives que la critique considère souvent comme incompatibles, qu´il s´agisse de l´approche textuelle (analyse de la structure formelle d´une oeuvre), de l´étude des relations privilégiées entre un film et son public, de l´analyse du discours critique et de son évolution, où des rapports et de l´influence réciproques entre les deux modes d´expression. Il s´agit dans tous les cas de favoriser un dialogue entre des approches théoriques souvent isolées.

    Sommaire Christophe Gelly - and David Roche  Introduction Melvyn Stokes -  Audiences in Cinema History Jean-Pierre Esquenazi - L'Interprétation du film Emmanuel Plasseraud - De l'Esperanto visuel au texte film : Remarques sur l'évolution de la notion de spectateur dans la théorie française du cinema Camille Gendrault - Proposer à l'appropriation un changement d'horizon : retour sur la bande-annonce de L´Année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961) Hélène Laurichesse - L´Adaptation d´un best-seller au cinéma : La saga Twilight Michael Bourgatte - Le Suédage comme modalité de mise en circulation du cinéma Gilles Menegaldo - Where the Spectator Stands: Projection and Reception in the Cinema of Woody Allen (Play it Again, Sam, Stardust Memories and The Purple Rose of Cairo) Isabelle Schmitt-Pitiot - "Too Much Double Indemnity": Manhattan Murder Mystery (Woody Allen, 1993) or the spectators´ multiple lives Christophe Chambost - Reality Bites Back: Adjusting Reception and Suspending Disbelief in John Carpenter´s In the Mouth of Madness (1994) Shannon Wells-Lassagne - Filming Theory in Patricia Rozema´s Mansfield Park (1999) Jean-Benoît Gabriel - Un nouveau dispositif pour le lecteur/spectateur : comparaison de D´autres vies que la mienne d´Emmanuel Carrère (2009) et L´Apprenti de Samuel Collardey (2008) Fabien Gris - Littérature contemporaine française et cinéma : une réception mélancolique (Blonde, Deville, Ernaux, Viel) Clara Mallier - A Matter of Time: The Cinematographic Quality of Narration in Hemingway´s The Sun Also Rises

    Sur commande
  • Sur commande
  • Le temps de l'enfance et des années de fer.
    Ils venaient d'où les Macaronis ?
    Tout simplement du fond de la mine. La mine du Paradis. Ils remontaient chaque soir par la grande roue de l'Enfer, noirs de poussière nocive, les yeux rougis par les lampes à pétrole, vociférant des jurons bon enfant et allumant des clopes. Au loin les cheminées des fonderies d'Homécourt et de Joeuf annonçaient la couleur du Temps... rouge et noir comme l'Enfer ! J'ai su dès mon premier cri que je venais de là aussi, du fond de cette mine où les hommes de peu traînaient leur misère avec une dignité incroyable... une fierté presque inconcevable dans ce bourbier sans nom !
    Je suis né de Baptista. De sa pioche et de sa volonté à ne pas abandonner la vie. De ce fer qui passait de wagonnet en wagonnet avant de terminer dans un four rougeoyant comme les fours d'extermination. Baptista a donné sa vie pour que je puisse survivre aux horreurs...
    «Toute mon histoire commença sous les trente glorieuses avec cette mort banale d'un mineur à bout de souffle. Une mort à mettre au crédit de la sidérurgie française des de Wendel peu regardante sur l'espérance de vie de ses esclaves. Nous étions pourtant dans l'Eldorado de la France, une vallée de Lorraine noyée sous les fumées géantes des aciéries porteuses de l'espoir» Jeff Gelli.

    Sur commande
  • Raoul Fulgurex, matricule 2108, oeuvre à l'application des directives des circulaires scénaristiques, décidées par l'administration de l'imaginaire.

    Traduction de ce jargon rond-de-cuir ? Les plus belles histoires de notre patrimoine, que l'on croyait sorties de l'imagination débridée de génies créatifs, sont en fait des fictions régentées « d'une main d'acier dans un gant de toilette » par des fonctionnaires dévoués à notre divertissement. Et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes fictionnels : les méchants attaquent les gentils, puis se font sévèrement corriger par ces derniers, grâce à la supervision de l'administration. Jusqu'à ce que Raoul Fulg urex désobéisse aux directives, pour pouvoir donner un happy end à son histoire avec la féline et sensuelle Balmine Fuso. Le temps d'arriver à un dénouement qui satisfasse tout le monde, Raoul va croiser Tintin, les révoltés du Bounty, King Kong, et bien d'autres encore... Didier Tronchet nous offre un scénario virtuose, qui met une déculottée salvatrice aux clichés tous genres confondus, tout en étant un hommage tendre à la fiction. Mention spéciale également au dessin spectaculaire de Dominique Gelli. Attention, BD culte !

    Sur commande
  • Raymond chandler (1888-1959) est aujourd'hui célèbre non seulement pour ses écrits policiers des années 1940 et 1950, mais aussi pour son rôle majeur dans l'émergence du filin noir comme genre, que ce soit en tant que scénariste ou en tant qu'auteur de "polars" qui furent très souvent adaptés au cinéma sous cette forme.
    Mais ce genre "noir", qu'il s'agisse du roman ou du film, chandler a également contribué à le faire évoluer selon sa propre sensibilité, pour introduire certaines innovations visant à dépasser le cadre strict de la littérature populaire. cet ouvrage propose de lire le traitement du genre par l'auteur comme le reflet non seulement de sa propre histoire personnelle binationale (britannique et américaine) mais aussi de sa vision de la société de l'époque et de la littérature.
    On verra ainsi comment marlowe, le détective récurrent de chandler, nous parle à travers ses enquêtes non seulement de l'énigme proprement dite mais aussi de l'amérique des années 1930 et de la dépression économique, des conflits entre classes sociales, du genre policier lui-même et des rapports entre réalité et fiction. le film noir, dans ses adaptations des romans, prolonge (et modifie parfois) la vision particulière de l'auteur, et l'on verra que le cinéma peut agir ici comme révélateur du texte policier et de ses présupposés.
    A travers ces thèmes récurrents, chandler ne cesse de fustiger l'artificialité d'une société et d'un mode de vie qui, plus qu'une simple toile de fond pour ces énigmes criminelles, apparaissent souvent comme le sujet véritable de son oeuvre.

    Sur commande
  • en 1139, en angleterre, meurtriers et comploteurs prolifèrent dans le pays, livré à l'anarchie et à la guerre civile.
    mais magdalaine la bâtarde, femme au passé trouble devenue patronne de l'old priory guesthouse, une maison close très privée, ne compte pas se laisser marcher sur les pieds. protégée par deux des hommes les plus puissants du royaume, dont l'évêque de westminster, et entourée de ses " filles ", elle mène sa maisonnée avec autorité et tendresse. lorsqu'un émissaire du pape est assassiné devant sa maison, l'occasion est trop belle pour les moines du prieuré tout proche de se débarrasser de leurs encombrantes voisines.
    aidée de ses belles pensionnaires et de son chevalier servant, sire bellamy d'itchen, magdalaine va se battre bec et ongles, sur fond d'intrigues politiques et religieuses, pour faire éclater la vérité.

  • a londres, au xiie siècle, la douce et belle sabine, jeune aveugle et ancienne prostituée de l'old priory guesthouse, la maison close de magdalaine la bâtarde, a trouvé l'amour auprès de maître mainard, un homme malheureusement marié à l'odieuse bertrild, une insupportable mégère qui ne l'a épousé que pour son argent.
    avec sabine, maître mainard a retrouvé le sourire et la joie de vivre, mais lorsque sa femme est assassinée de plusieurs coups de couteau, le malheur semble de nouveau frapper à sa porte. l'infortuné est le premier soupçonné du meurtre. sabine ne peut croire à sa culpabilité et, pour le sauver de la corde, court demander l'aide de la clairvoyante et énergique magdalaine. secondée par son soupirant, le fougueux et très jaloux sire bellamy d'itchen, l'ensorcelante héroïne de roberta gellis nous entraîne de nouveau sur la piste tortueuse d'une affaire diabolique.

empty