• Cet ouvrage traite de la psychose entendue du point de vue de la psychanalyse. Pour introduire cette étude, nous retraverserons d'abord « l'histoire de la folie », d'Hippocrate jusqu'à la psychiatrie moderne et l'invention du terme même de « psychose ». Nous constaterons dans cette histoire l'insistance d'une problématique singulière, celle de la « causalité morale » et celle de la « causalité physique ». C'est de cette problématique que la psychanalyse se saisira de façon révolutionnaire et nous dirons comment. Nous entrerons ensuite dans l'étude psychanalytique proprement dite de la psychose, en nous appuyant sur les données freudiennes et postfreudiennes (Melanie Klein, Piera Aulagnier, Lacan.). Cette élaboration, à la fois théorique et clinique, nous permettra en même temps d'approfondir la

    Sur commande
  • Que veut dire " percevoir " ? Ou, encore, " représenter " ? Quelle est la situation du " traumatisme " pour le sujet humain qui en est affecté ? Ces questions, suscitées par l'énigme, la souffrance ou le symptôme du sujet, sont aujourd'hui saisies sur deux versants principaux, celui des neurosciences et celui de la psychanalyse.
    Et l'on se plairait à imaginer que cette double appréhension de phénomènes partiellement superposables se produise de façon non conflictuelle. Chacun sait que ce n'est pas le cas, et que pour une partie au moins des neurosciences et nommément de la psychiatrie neurocognitiviste radicale, il s'agirait tout simplement d'invalider la psychanalyse ou de la renvoyer au domaine des " philosophies de la vie " pour cause de non-scientificité.
    Ces mises en cause ne sont pas nouvelles, mais leur violence et la forte médiatisation dont elles font l'objet nécessitent plus que jamais des réponses précises et argumentées. Au-delà des polémiques stériles, cet essai montre pourquoi et comment la psychanalyse est venue, dès son origine, proposer une appréhension scientifique du fait mental. La mise en évidence par Freud d'un " appareil psychique ", d'un " appareil psychosexuel " est à la base de la forme de scientificité qui en résulte.
    L'auteur propose ici une relecture de la genèse et de la structure de cet appareil qui le conduit à formuler des hypothèses nouvelles sur les concepts de perception, de représentation, de pulsion, de traumatisme, mais aussi à envisager les modalités spécifiques d'évaluation de la psychanalyse.

    Sur commande
empty