• Pendant près de trente ans, en Angleterre et aux États-Unis, Frances Tustin s'est occupée, en tant que psychanalyste et psychothérapeute, d'enfants psychotiques. Son travail s'est alors centré sur l'autisme, un trouble d'autant plus complexe que les faits se placent souvent en dehors du champ verbal.
    À partir de descriptions cliniques, l'auteur a élaboré une classification - désormais de référence - des types d'enfermement autistique, a donné des exemples de traitements, et a défini un cadre thérapeutique pour les enfants autistiques : la seule façon de les aider, « c'est de plonger dans leur monde et d'en sortir avec une compréhension plus profonde de soi-même et de leurs problèmes ».

    Sur commande
  • Frances Tustin poursuit, dans cet ouvrage, son travail capital de compréhension et de thérapie de l'autisme.

    Elle s'attache plus particulièrement ici à « la façon dont les enfants autistes protègent leur vulnérabilité en engendrant l'illusion d'avoir une enveloppe extérieure à leurs corps ».

    Elle décrit, à travers des cas précis, les mécanismes de formation de cette coquille protectrice non seulement chez les enfants, mais aussi chez les adultes névrosés. Elle revient enfin sur la question, très complexe, des causes de l'autisme, faisant le point, à la lumière des travaux les plus récents, sur ce que « l'autisme est » et ce qu'il « n'est pas ». Car seule une profonde compréhension de sa fonction peut permettre de modifier cette réaction primaire de protection et de survie, et faire en sorte qu'elle se produise d'une manière qui ne soit pas pathologique.

    Sur commande
  • Frances tustin poursuit dans cet ouvrage devenu classique, dont nous présentons ici l'édition définitive considérablement remaniée et augmentée, la recherche psychanalytique engagée dans autisme et psychose de l'enfant.
    Réinterrogeant sa précédente classification, elle l'affine pour donner les critères indispensables à tout traitement possible de l'autisme elle décrit le monde terrifiant de ces enfants qui écrivent avec la main des autres, qui s'entourent d'objets durs et métalliques, qui sont livrés sans cesse à l'angoisse du trou noir, de la séparation, ou à des états extatiques oú ils fusionnent imaginairement avec la mère.
    L'expérience exceptionnelle de frances tustin la conduit à deux constatations : si un enfant devient autiste, ce n'est, le plus souvent, la faute de personne ; la mère n'est pas en cause, contrairement aux idées reçues. cette psychose est un accident de parcours de l'autisme normal propre à, tout nourrisson. enfin, et surtout ces enfants psychotiques sont curables. l'auteur en fournit a preuve par un type de psychothérapie qu'elle illustre par des cas clinique ; il s'agit, en respectant toujours l'enfant comme sujet, de l'aider à supporter enfin l'insupportable la fracture sans nom de la séparation physique d'avec sa mère, d'avec le sein, dont il ne se savait pas distinct.

empty