• Portraits nature

    Fabrice Delsahut

    Les animaux représentent 2/3 des espèces vivant sur la terre.
    Bien que de plus en plus soucieux de son environnement et de son impact sur ce dernier, il semble que la place que l'homme accorde à la faune sauvage soit négligeable. Aujourd'hui, un mammifère sur quatre est menacé de disparition et bien que le lion, l'éléphant ou la baleine continuent de fasciner, ils ne constituent désormais que les reliques d'une grande faune dont l'homme est le premier prédateur.
    L'action prédatrice varie du simple prélèvement via la chasse ou la pêche, à des causes plus indirectes comme la pollution des biotopes ou l'introduction d'espèces exogènes. Le destin de cette faune est entre nos mains. Des hommes et des femmes parviennent malgré tout à agir activement sur la protection d'animaux sauvages et à la préservation de la biodiversité animale. Ils nous enseignent qu'une cohabitation est encore et toujours possible.
    Ce livre rend hommage à leur engagement indispensable à notre survie. Le livre se propose donc de traiter des enjeux environnementaux liés à la préservation de la biodiversité animale. Il a pour vocation à la fois de sensibiliser à un enjeu environnemental en donnant des informations les plus rigoureuses possibles sur celui-ci et de faire découvrir au lecteur une personnalité et son association qui tentent, à leur échelon, de préserver cette biodiversité.
    L'auteur a voulu mettre en parallèle l'action de personnalités très médiatiques, internationalement comme Yann Arthus Bertrand et Paul Watson ou nationalement comme John Wamsley avec des hommes et des femmes qui travaillent davantage dans l'ombre comme Aurélien Brulé ou Cath Le Page mais dont l'action est tout aussi remarquable. Ce parti-pris relève d'une volonté de montrer que l'action est aussi possible à son niveau et que l'impact de ces personnalités ne relève pas forcément d'une visibilité médiatique ou de diplômes ad hoc mais bien d'une passion.

  • "Les Indiens d Amérique du Nord n ont pas échappé au plaisir du jeu. Ces pratiques physiques recouvrent des dimensions ludiques et des fonctions de remémoration des mythes indiens, de dynamisation du lien communautaire et d éducation des jeunes hommes. L émergence des sports du Nouveau Monde modifia le paysage ludique amérindien et les pratiques sportives furent utilisées pour assimiler les Amérindiens. Ceux-ci, dès lors, tentèrent de coloniser à rebours ces sports selon leurs propres croyances et finalités culturelles afin de trouver au Stade un nouveau terrain d expression privilégié."

    Sur commande
  • Loin de tout individualisme, la culture sportive amérindienne procède d'une volonté de préserver des liens tribaux et de renforcer les rapports propitiatoires et rituels avec les forces surnaturelles. Le sport indien possède la particularité de privilégier le geste plutôt que le résultat et le plaisir plutôt que la performance. Plus que jamais, nous avons besoin de replacer cette notion ludique au centre des joutes sportives et, dans ce contexte-là, les indiens ont encore beaucoup à nous apprendre.

  • Ils vivent en afrique, en amérique, en australie, en amazonie ou au pôle nord.
    Ils sont notre mémoire, les témoins des savoirs ancestraux. massaïs, inuit, moken, touaregs ou indiens, ils représentent l'autre, cet autre longtemps nié, décimé, oublié, " assimilé " ou dépossédé. ils sont notre passé et notre avenir. de cette humanité inscrite au coeur des territoires de génération en génération sont nés des légendes, des croyances et des mythes indispensables à la préservation de leur identité.
    A l'heure où l'occident reconnaît le nunavut, encense le prix nobel de la paix rigoberta manchu ou applaudit le combat de raoni, tandis qu'enfin nous leur reconnaissons le droit d'exister et notre devoir de les protéger, jamais ils n'ont autant été en danger. comme l'oubli, notre fascination met en péril le fragile équilibre de leur indépendance. c'est un voyage à travers l'espace, le temps, et notre mémoire que nous propose fabrice delsahut.
    Cinquante histoires pour découvrir l'incroyable mosaïque ethnique des peuples premiers, quelques bribes d'un monde si différent, et pour ne pas oublier que nous avons tout autant à apprendre d'eux qu'ils ont à apprendre de nous.

  • De l'amateur des premiers temps olympiques modernes, aux athlètes revendiquant leurs droits raciaux en passant par les minorités culturelles, les Jeux Olympiques ont permis à de nombreux sans-grade d'atteindre l'éternité ou à défaut de la tutoyer le temps des Jeux. Mais le temps a fait son triste ouvrage d'amnésie et ces champions sont tombés dans l'oubli de la conscience collective. Les destinés de ces hommes méritent une attention particulière pour ceux qui aiment à mieux découvrir l'histoire du sport.

    Sur commande
  • 1492, christophe colomb découvre l'amérique.
    Les indiens, quant à eux, découvrent l'homme blanc. entre rencontres et confrontations, massacres et métissages, deux mondes vont s'entremêler jusqu'à former l'amérique contemporaine. en dépassant le mythe du far west pour tracer le portrait d'une amérique millénaire, fabrice delsahut s'attache à faire revivre les civilisations peaux rouges et leur mode de vie. il nous fait pénétrer l'univers des hommes et des femmes qui ont aimé et défendu leur terre : sitting bull, geronimo, mais aussi kateri tekakwitha, la première sainte indienne, ou la célèbre pocahontas.
    Les indiens, qu'ils soient guerriers, conteurs, sages, artistes ou activistes, apparaissent enfin tels qu'ils sont et non tels que les colons européens se sont plu à les imaginer.

  • L'EPS à la maternelle : comprendre pour enseigner Nouv.

    Ce livre n'a pas pour vocation de proposer des situations ou des séquences «clefs en main» comme on le  trouve dans la quasi-totalité des ouvrages présentés en librairie. Il a pour dessein d'attirer l'attention  des enseignants mais aussi des parents sur les fondamentaux de l'apprentissage moteur, tant d'un point  de vue du développement que des moyens pédagogiques.  L'enjeu est de taille : la fédération française de cardiologie (FFC) souligne qu'en quarante ans, les  collégiens ont perdu environ 25 % de leurs capacités physiques. Cela signi?e qu'ils courent moins vite et  moins longtemps. Autant de facteurs qui contribuent à la progression inquiétante du surpoids et de  l'obésité, qui, associée à la sédentarité, explique la réduction de la capacité physique. En 2019, Le  rapport de la Cours des Comptes montrait que «l'EPS est une variable d'ajustement des emplois du  temps». L'enquête NOYADES menée par Santé Publique France révèle une augmentation importante  des noyades accidentelles, notamment chez les plus jeunes. Tous les indicateurs sont au rouge et, en la  matière, tout se joue au plus jeune âge. Dans les apprentissages, les habitudes, les postures, les ré?exes  et les bases de la motricité.  L'ouvrage expose clairement les enjeux du sport à l'école maternelle et propose une approche plurielle  qui  permet  de  comprendre  le  pourquoi  de  diverses  pratiques  pédagogiques. À  partir  d'exemples  concrets et de conseils, il sensibilise chacun au développement moteur et à son importance pour  l'ensemble des apprentissages. Tous les aspects sont abordés y compris les questions sensibles de  rapport du corps de l'enseignant à celui de l'élève, de différences de genres ou de rapport au corps qui  diffère suivant les traditions culturelles. 

empty