• Tunnel (le)

    Ernesto Sàbato

    Dans l'Argentine des années 1940, Juan Pablo Castel, un peintre, tente d'expliquer la logique insensée qui l'a conduit, presque malgré lui, à assassiner sa maîtresse, Maria Iribarne, femme qui était devenue sa seule raison de vivre.

  • Oeuvre maîtresse d'Ernesto Sabato, ce livre relate l'histoire d'un amour - celui qui unit et déchire tour à tour Martín del Castillo et Alejandra -, l'histoire d'une ville - Buenos Aires, héroïque, misérable et orgueilleuse -, et l'histoire d'une secte : celle des aveugles, impitoyable, dont le père d'Alejandra tente de révéler qu'elle gouverne le monde en secret.

  • L'univers et soi

    Ernesto Sàbato

    • Rn
    • 17 Septembre 2020

    L´Univers et soi (1945) rend compte de la crise existentielle qui s´empara d´Ernesto Sabato et qui allait venir en Occident. Dans cet abécédaire qui lui valut l´un des prix les plus prestigieux d´Argentine (décerné par un jury où siégeait son illustre ainé Bioy Casares), le jeune Sabato, déjà lucide, méditatif, drôle, révolté, passe en revue les faits politiques et philosophiques hérités du XIXe siècle et analyse leurs conséquences au siècle suivant. Il y exprime son interrogation permanente quant à la nature et la condition humaines, et s´élève contre la pseudo-neutralité de la science. S´y trouvent avec une fulgurance aphoristique aussi bien des entrées sur la découverte de l´Amérique, le fascisme, la théorie de la relativité, Galilée, Newton ou le surréalisme.
    />

  • Ange des tenebres (l')

    Ernesto Sàbato

    • Points
    • 21 Novembre 1996

    Ce troisième roman - présenté d'emblée par sabato comme son dernier - est la chronique des persécutions endurées par l'écrivain pour avoir osé peindre un monde sans esprit, livré à tous les modes de terreur.
    Chronique du combat d'un créateur mêlé à l'univers de ses propres personnages, chronique d'un pays où les chambres de torture voisinent avec les salons littéraires, ce livre décrit enfin une civilisation marquée par le triomphe des " ténèbres ", triomphe que symbolise cette lettre dans laquelle un anonyme, s'adressant à l'onu, demande à être radié de la race humaine.

    Sur commande
  • Hommes et engrenages

    Ernesto Sàbato

    • Rn
    • 14 Mai 2019

    Ce livre majeur de Sabato rend compte de la crise universelle qui allait venir en Occident. Son expérience de physicien, qui s'était soldée par une crise existentielle, le plaçait en effet aux premières loges pour remarquer que la science, création de l'homme, avait échappé à son contrôle et allait lentement l'asservir et le transformer en rouages d'une grande machinerie.

    Analyse profonde, érudite et existentielle de la technique et des moteurs que lui sont l'argent, la raison et le capitalisme, ancrée dans l'Histoire de l'Occident depuis la Renaissance, depuis Léonard, Alberti, Galilée et Bruno, ce texte est l'un des plus originaux et des plus forts à avoir été écrit contre le mythe du progrès, la mécanisation de la vie, la mathématisation du monde, l'abstraction de l'univers et ses conséquences existentielles ou esthétiques.

    S'appuyant sur Pascal, Dostoïevski, Berdiaeff ou encore les surréalistes, Sabato ne se contente pas de livrer un constat mais passe également en revue les rébellions de l'homme pour affirmer sa liberté et sa force créatrice et livre ainsi une réflexion lumineuse sur la crise de l'art au XXe siècle. Sabato nous le rappelle : il ne croit pas que la connaissance seule suffise à nous faire entrevoir l'absolu ; il garde foi en l'homme, il croit en l'instant, en ces petits moments fugaces durant lesquels nous sentons que la vie a un sens.

    Sur commande
  • Espagnol El Tunel

    Ernesto Sàbato

    • Cga
    • 1 Avril 2001
    Sur commande
  • Oeuvres romanesques

    Ernesto Sàbato

    • Seuil
    • 12 Avril 1996
    Sur commande
  • Anglais The tunnel

    Ernesto Sàbato

    Infamous for the murder of Maria Iribarne, the artist Juan Pablo Castel is now writing a detailed account of his relationship with the victim from his prison cell: obsessed from the first moment he saw her examining one of his paintings, Castel had become fixated on her over the next months and fantasized over how they might meet again. When he happened upon her one day, a relationship was formed which swiftly convinced him of their mutual love. But Castel's growing paranoia would lead him to destroy the one thing he truly cared about...


    Sabato's first novel El Túnel (translated as 'The Outsider' or 'The Tunnel'), written in 1948, is framed as the confession of the painter Juan Pablo Castel, who has murdered the only woman capable of understanding him. Sabato's novels were praised by authors such as Albert Camus and Graham Greene.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Nous contacter
    Épuisé
  • Tunela

    Ernesto Sàbato

    • Elkar
    • 10 Mai 2007
    Sur commande
  • Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Nous contacter
    Indisponible
  • Italien Il Tunnel

    Ernesto Sàbato

    Storia d'amore che si trasforma in ossessione e sfocia in omicidio, il primo romanzo di Sabato, apprezzato tra gli altri da Albert Camus, Thomas Mann e Graham Greene, è una meditazione sulla condizione patologica dell'artista o, più in generale, sulla patologia della conoscenza. La voce narrante è quella di un pittore, Juan Pablo Castel, un uomo solitario che si sente come imprigionato in un tunnel che lo isola dagli altri. Dopo il processo che l'ha condannato a scontare la sua colpa, descrive in pagine di grande e impietosa lucidità il proprio amore per Maria Iribarne, la moglie di un altro uomo. Lei costituisce per lui l'unica residua possibilità, sebbene parziale, di contatto con il mondo attraverso la sua arte. Almeno fino a quando lui non si accorge che anche questa forma di comunicazione è irrealizzabile e arriva, in un crescendo drammatico di delirio, a eliminare l'oggetto stesso della sua allucinata e contorta passione. "E esistita una persona che mi potrebbe capire. Ma fu, precisamente, la persona che ho ucciso."

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Nous contacter
    Indisponible
  • Censure, liberte et debat Nouv.

    Censure, liberte et debat

    Ernesto Sàbato

    • Rn
    • 4 Novembre 2021

    Le grand Ernesto Sabato vitupère ici, dans ce court essai, contre le dogmatisme et son atteinte à la liberté d'expression et de création, propres à tous les systèmes à visée totalitaire. Puis il aborde sous cette lumière le problème éternel de la création artistique qui a pour vocation d'exprimer à la fois le désirable et le réel, souvent contradictoires. Il rappelle enfin que le droit à la contradiction, au désaccord, au débat, est l'un des plus importants qui doit être assuré à la personne humaine, et défend ici des positions exprimées par le personnalisme d'Emmanuel Mounier. Des analyses éclairantes et percutantes qui visent à se débarrasser de lieux communs destructeurs et de mensonges écrasants, pour faire émerger la figure de la personne humaine, libre et créatrice.

    À paraître
  • Infamous for the murder of Maria Iribarne, the artist Juan Pablo Castel is now writing a detailed account of his relationship with the victim from his prison cell: obsessed from the first moment he saw her examining one of his paintings, Castel had become fixated on her over the next months and fantasized over how they might meet again. When he happened upon her one day, a relationship was formed which swiftly convinced him of their mutual love. But Castel's growing paranoia would lead him to destroy the one thing he truly cared about...Sabato's first novel El Tùnel (translated as 'The Outsider' or 'The Tunnel'), written in 1948, is framed as the confession of the painter Juan Pablo Castel, who has murdered the only woman capable of understanding him. Sabato's novels were praised by authors such as Albert Camus and Graham Greene.

  • Sabato's dark, philosophical novel is woven around a violent crime committed by Alejandra, the daughter of a prominent Argentinian family. Alejandra's act entwines the lives of three men: her father, Fernanda Vidal, a man who believes himself hunted by a secret organization of the blind, her troubled lover, Martin and Bruno, a writer who loved her mother. Exploring the tumult of Buenos Aires in the 1950s, On Heroes and Tombs leads its reader into a world of passion, philosophy and paranoia.

  • Oeuvre maîtresse d'ernesto sabato, ce livre relate l'histoire d'un amour - celui qui unit et déchire tour à tour martin del castillo et alejandra -, l'histoire d'une ville - buenos aires -, et l'histoire d'une secte : celle des aveugles, impitoyable, dont quelqu'un tente ici, au prix de sa vie, de nous dévoiler les ramifications infinies.
    Héros et tombes, écrivait w. gombrowicz, " appartient à un genre des plus suspects : celui des romans dont la lecture se termine souvent à quatre heures du matin ".

  • Avant la fin

    Ernesto Sàbato

    Dans un faubourg de Buenos Aires, un vieil homme écoute Schumann et le chante des oiseaux.
    Il médite sur l'insurmontable douleur de perdre un enfant et sur al détresse de tous les enfants d'un monde que notre siècle a empli d'une horreur d'Apocalypse après y avoir fait naître tant d'espérance.
    Ernesto Sabato est un témoin majeur de cette histoire proche, où il a croisé Marie Curie, Thomas Mann, André Breton, " Che " Guevara, Cioran, Borges, Gombrowicz, et surtout Albert Camus dont la stature, à l'heure des bilans, domine le siècle.
    Scientisme, stalinisme, surréalisme, nazisme - avec résurgence argentine en 1976 -, péronisme, existentialisme, esthétisme : Sabato a traversé, non sans blessures, toutes ces aventures et abominations ave une rectitude morale et une lucidité hors pair. En témoignent, du Tunnel jusqu'à ces Mémoires, les livres d'un homme pour qui la littérature n'est ni une mode, ni un jeu, ni un négoce, mais un engagement vital et métaphysique.
    Un homme dont le pessimisme de combat n'empêche pas la foi en l'utopie.

    Sur commande
  • Resistance (la)

    Ernesto Sàbato

    Sabato poursuit son analyse de notre monde entré dans le xxie siècle et plaide pour un nouvel humanisme avec la conviction que seules les valeurs spirituelles pourront sauver la condition humaine d'une catastrophe annoncée.

    Le culte de l'économie et de la technique, l'emprise de la mondialisation et du bonheur marchand, les dérives des applications de la génétique font peur. notre société virtuelle nous éloigne des choses de l'esprit et du coeur et nous plonge dans une indifférence métaphysique mortelle.
    Il est urgent, nous dit sabato, dont toute l'oeuvre est traversée par la hantise du mal, de retrouver la primauté des affects, du dialogue entre les hommes, de l'imagination, de reprendre foi en notre destin.
    Il est urgent de proclamer notre " espoir démentiel " et de refonder un nouvel humanisme.
    Ces lettres sont un cri d'alarme, un appel à entrer en résistance contre un monde qui nous conduit à notre perte.

  • Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Nous contacter
    Épuisé
  • Espagnol Antes del fin

    Sabato Ernesto

    • Planeta
    • 14 Mars 2002
    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Nous contacter
    Indisponible
  • Anglais The Tunnel

    Sabato Ernesto

    One of the great short novels of the twentieth century--in an edition marking the 100th anniversary of the author's birth.
    An unforgettable psychological novel of obsessive love, The Tunnel was championed by Albert Camus, Thomas Mann, and Graham Greene upon its publication in 1948 and went on to become an international bestseller. At its center is an artist named Juan Pablo Castel, who recounts from his prison cell his murder of a woman named María Iribarne. Obsessed from the moment he sees her examining one of his paintings, Castel fantasizes for months about how they might meet again. When he happens upon her one day, a relationship develops that convinces him of their mutual love. But Castel's growing paranoia leads him to destroy the one thing he truly cares about.

  • a la fin de l'année 1974, le journaliste orlando barone eut l'idée de réunir autour d'une table les deux " lions " de la littérature argentine, borges et sabato.
    les deux auteurs vont alors se livrer avec passion et non sans malice à une joute amicale dans laquelle ils mettent au clair leurs divergences d'opinions et de tempérament. des thèmes aussi variés que la réalité et les rêves, l'idée de dieu, l'amour, l'art de traduire, le tango, le théâtre et le cinéma s'entremêlent constamment à une multitude de digressions qui composent une vaste mosaïque de l'intellect et de l'imagination.
    cet échange verbal d'une grande richesse doit toute sa fraîcheur à la spontanéité qui l'anime et offre au lecteur un tableau saisissant et inattendu de la personnalité des deux grands écrivains.

empty