• Le constat du développement des stratégies d'alliance dans le secteur bancaire invite à s'interroger sur les fondements d'un tel phénomène. Les théories institutionnelles, prenant appui sur une conception purement contractuelle des activités productives, se révèlent insuffisantes pour fournir une interprétation pertinente de la division du travail entre marché, firme et coopération. Nous avons cherché, à souligner la nature essentielle des ressources immatérielles dans l'interprétation des nouvelles formes organisationnelles afin de dégager les bases d'une théorie de l'organisation de l'industrie fondée sur l'information et la création de connaissance.L'approche de la coordination des activités sous l'angle d'un problème informationnel conduit à établir un lien entre l'efficacité des différents mécanismes de coordination, la nature de l'activité et les contraintes environnementales. L'étude du phénomène de bancassurance a permis d'établir deux types de conditions susceptibles de fournir une explication aux alliances: la nature de l'environnement (fondement exogène) et la nature de l'activité (fondement endogène).

    Sur commande
empty