Arts et spectacles

  • Cet ouvrage dresse un panorama du cinéma d'animation en France depuis la sortie en salle de «Kirikou», de Michel Ocelot. Ce film marque en effet une étape décisive et le début d'une période qui verra éclore de nombreux talents et d'autres films marquants, tels que «Les triplettes de Belleville» ou «Ernest et Célestine». Rédigé par des acteurs de cette épopée, cet ouvrage fait entrer le lecteur dans les coulisses de la création et de la production, parfois mouvementées, de ces films qui font désormais partie de notre patrimoine.

    Sur commande
  • Habere

    ,

    « Je ne saurais tenir pour acquis les définitions proposées pour le mot Habere car elles présentent toutes les structures d'un corps (organique, inorganique, minéral, terrestre, céleste, sentimental etc...) et suscitent presque toutes les étapes de dépendance, pas à pas, de celui-ci face à lui même, à l'autre, à l'étranger et au territoire.

    Où posséder c'est être et avoir tout à la fois, où contenir, porter en soi, sur soi, détenir revient au corps interne, comme l'on dit de l'oreille interne, tympan de soi intensément constitué qui me tient, m'édifie et m'individualise .

    En être maître est déjà plus douteux, plus fragile, plus difficile à tenir .

    Si j'occasionne et suscite un sentiment, c'est hors de moi, vers l'autre, avec néanmoins un ressenti toujours interne, susceptible de faire naître une émotion dans un va-et-vient diffus vers autrui que je tiens pour, que je regarde comme dans ce même espace de liens envers l'étranger ou l'étrangère, - je l'épie ! ».


    Habere est un ensemble de 100 papiers découpés d'un format identique 40 x 41 cm. Les coquillages sont à l'échelle, réalisés entre janvier 2014 et mars 2016.

    Sur commande
  • Anglais Dithyrambes

    Bergilez Jean-Didier

    • Civa
    • 31 Janvier 2013
    Sur commande
  • A travers les regards croisés du photographe et du conteur, nous vous invitons donc à une étrange promenade à la rencontre du souvenir de ceux qui « passèrent » ici, dormeurs du val qui viendront à notre rencontre. Rencontres et non pas catalogue ! Nous n'évoquerons ici qu'une petite trentaine de ces « dormeurs ». Non pas forcément les plus célèbres d'ailleurs ! Notre choix s'est porté de façon assez arbitraire, sur des protestants nîmois qui nous semblaient « incarner » au mieux tel évènement ou telle opinion bien caractéristique de l'histoire nîmoise au long des deux siècles et demi que nous allons parcourir ensemble dans ces allées sombres « où la lumière pleut ».

    Sur commande
empty