Langue française

  • Pavel se rend Sville car il a l'impression qu'il s'y passera quelque chose. Sa rencontre avec Vargas, le vieil crivain qui a cess d'crire, va bouleverser sa vie.

  • New York book

    Joost Swarte

    • Dargaud
    • 12 Janvier 2018

    Quoi de plus prestigieux, dans le monde de l'illustration, que de dessiner la couverture du « New Yorker » ? Rien. Joost Swarte fait ainsi partie du club formé par des légendes comme Sempé, Steinberg, Arno, André François, etc.

    Dans ce livre généreux, maquetté bien sûr par le grand designer qu'est Swarte, le lecteur trouvera l'ensemble de ses travaux pour le magazine américain, ainsi que de nombreux dessins, croquis et recherches inédits.

    Indispensable aux amoureux de la ligne claire et du beau.

  • Passi, messa !

    Joost Swarte

    • Dargaud
    • 25 Janvier 2019

    À partir de 1982, Joost Swarte conçoit un étonnant dispositif narratif composé de deux gags juxtaposés, le premier, le « Passi », exposant un problème, quelque chose à ne pas faire, le second, le « Messa », lui répond en apportant une réponse, une solution, une échappatoire.

    Deux gags couplés, donc, qui se répondent, se font écho, font miroir, le jeu peut être infini. Pré-publié dans l'hebdomadaire hollandais Vrij Nederland, « Passi, Messa ! » deviendra également cinq petits livres publiés entre 1985 et 1991. Quatre d'entre eux paraîtront en France chez Futuropolis de 1985 à 1989, le cinquième, annoncé chez cet éditeur en 1992, n'est en fait jamais paru.

    Pour votre plus grand plaisir, Dargaud réédite en un seul volume, les cinq albums du maître dont ce fameux inédit.

    Sur commande
  • De grands auteurs et des héros malicieux dans des livres très illustrés pour apprendre à aimer lire quand on apprend à lire.



    Des volumes imprimés tout en couleurs, cousus, sous couverture souple, pelliculée, avec des rabats.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Plano

    Vincent de Swarte

    Sur commande
  • Les organisations émergentes (start-up, plateformes), tout autant que les grandes entreprises et les institutions publiques qui se digitalisent, jouent un rôle crucial dans le développement de l'économie ainsi que dans l'évolution de nombre de réalités sociétales. La métamorphose numérique a donné naissance à quelques global leaders bien connus (Apple, Google, etc.) qui sont désormais des catalyseurs importants et souvent indispensables de l'innovation dans le domaine du numérique. Mais cela, pour le meilleur comme pour le pire. Ces modes de développement économique favorisent le primat de la valorisation financière et de la flexibilité, souvent au détriment des équilibres sociaux, des impacts écologiques et des aspirations de plus en plus fortes en termes d'éthique. Et si l'éthique se voit ainsi directement mise en question dans ces jeux de tension qui caractérisent la « nouvelle économie », de telles interrogations demeurent encore trop dissociées d'un nécessaire travail de déconstruction des représentations économiques et sociales dominantes. Vis-à-vis de tels défis, un enjeu important du présent ouvrage est de souligner que c'est au sein des grandes transitions industrielles qu'une part de notre avenir se voit préfigurée. L'économie des plateformes mérite à cet égard une analyse critique approfondie. C'est à cette condition que de nouveaux horizons de sens pourront s'ouvrir, ceci aussi bien à l'échelle des échanges économiques que d'un grand nombre de nos réalités sociales et politiques.

    Sur commande
  • Passi messa t.3

    Vincent de Swarte

    Sur commande
  • De la naissance de Lou, sa fille, jusqu'aux cinq ans de Pablo, son fils aîné, Vincent de Swarte a observé ses enfants. Son Journal d'un père nous conte les premiers moments de la vie, la transparence des doigts d'un bébé, l'émergence du langage, le visage sérieux d'un petit garçon pendant que tourne le manège. Et parce que ce père est aussi écrivain, les angoisses du soir et les premiers bonbons se mêlent à des considérations sur la métaphore, Melville ou Georges Bataille. Chaque séquence est l'occasion de réflexions sensibles, souvent drôles et toujours émouvantes, l'ensemble dessinant, avec une rare intensité, la grande aventure de la paternité.

  • Leporello

    Swarte-J

    • Glenat
    • 27 Janvier 2010

    Joost Swarte (1947) a déserté ses études de design à Eindhoven pour se dédier à la Bande Dessinée. C'est en 1973 que Willem l'a introduit chez Charlie Mensuel à Paris. Etienne Robeal est devenu son éditeur favori et publie la plupart de ses livres. Il a été également invité par Art Spiegelman à publier ses oeuvres dans sa revue Raw. En 1992, il a fondé avec Hansje Joustra sa propre maison d'édition Oog & Blik. Il est à l'initiative de la biennale du festival de la Bande Dessinée à Haarlem aux Pays-Bas. Il a dessiné des timbres pour la poste néerlandaise, des affiches pour des instituts culturels et dessine régulièrement des vitraux réalisés pour des résidences sociales à Amsterdam, le palais de justice à Arnhem et la chapelle - bibliothèque des Editions Glénat à Grenoble.

    Sur commande
  • Le paradis existe

    Swarte Vincent

    • Pauvert
    • 7 Février 2001

    Sa joue était contre la mienne, ses yeux étaient clos, et son corps plié à ma hauteur. il chantonnait maintenant la chanson sur le rythme d'un slow, et bientôt il s'est tu, et on a dansé dans le silence. seules nos semelles contre le carrelage, et par moments le bruit de nos lèvres les unes contre les autres, à faire mal, et mon coeur qui battait fort. il m'a fait glisser vers le comptoir sans que je m'en aperçoive, un vrai danseur professionnel, il a posé sa bouteille dessus et m'a fait regagner le milieu de la salle avec autant de délice que si on s'était baignés dans une eau de mer transparente, comme il y en a loin d'ici. je sentais le soleil sur mes jambes, mes jambes sentaient celles d'evguéni, varko, le paradis existe ! evguéni est un ange, evguéni est un ange envoyé sur terre pour me dire que le paradis existe. quand soudain il s'est effondré, d'un bloc, le front contre la crasse du carrelage, et a pleuré tout ce qu'il savait, je l'ai relevé aussi doucement que j'ai pu et je lui ai dit que le paradis existait. il pleurait il pleurait, il jurait qu'il n'y arriverait pas, qu'il était fini, un minable, un moins que rien, plus un homme, même pas une femme, et qu'on était tous finis au village, moi j'ai fait non de la tête et lui ai redit que le paradis existait. "avec la pudeur de ceux qui savent écrire l'amour vincent de swarte nous livre un roman qui pousse à leur paroxysme des sentiments exacerbés par une catastrophe nucléaire.

    Sur commande
  • Mady écolière : roman / Madeleine de Swarte et Willy Date de l'édition originale : 1922 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Descartes directeur spirituel, correspondance avec la Princesse Palatine et la reine Christine de Suède / par Victor de Swarte ; préface de M. Émile Boutroux,...
    Date de l'édition originale : 1904 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Un an après le début des aventures du Dr Ben Cine, la suite.
    Encore plus délirante dans l'humour et l'absurdité. Ces histoires sont parues dans une revue enfantine d'un journal néerlandais : Vrij Nederland. Joost Swarte mêle savamment un graphisme sophistiqué et des dialogues rappelant ceux d'un écrivain comme Georges Pérec dans " La Vie mode d'emploi ". A l'évidence ces histoires sont faites pour être lues par des enfants qui sauront les raconter à des adultes avant qu'ils s'endorment.

  • L'impôt sur le revenu : historique et législation comparée / par Victor de Swarte Date de l'édition originale : 1893 Sujet de l'ouvrage : Impôt sur le revenu -- Histoire Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Pendant deux années, de la naissance de Lou, sa fille, jusqu'aux cinq ans de Pablo, son fils aîné, Vincent de Swarte a observé ses enfants avec autant d'amour que d'attention. À travers une série de textes courts, poétiques, souvent drôles et toujours émouvants, Journal d'un père met en scène ses enfants en train de grandir et de changer. Chaque texte est l'occasion d'une séquence intime et belle, d'instants d'une rare intensité. Ce faisant, l'auteur répare une injustice, comble un manque : celui de la parole du père. Car les hommes ne sont toujours pas écoutés lorsqu'il est question de petite enfance : le monde des nourrissons et des tout-petits reste le domaine réservé des mamans. Pourtant, le regard, l'amour, l'émerveillement, l'inquiétude même, ne sont pas les mêmes quand ils émanent d'un père. Et ce que nous conte Vincent de Swarte n'est autre que la grande aventure de la paternité. Tout commence avant la naissance, il analyse et raconte le bouleversement, le basculement de celui qui apprend que sa femme est enceinte. Puis surgit le regard du nourrisson, ce regard qui « tue notre narcissisme » parce que, contrairement à ceux des grandes personnes, on ne demande rien aux yeux des nouveau-nés. Ils peuvent donc tranquillement refléter un amour qui possède la gratuité de l'infini. Des yeux, Vincent de Swarte passe aux mains et, dans l'ovale parfait des ongles minuscules de sa fille, il devine le début de sa grâce, l'ébauche et l'essence de sa féminité. La nuit, il se relève pour vérifier que ses enfants n'oublient pas de respirer et au matin il s'insurge contre cette angoisse malsaine entretenue par des pédiatres qui ne cessent de brandir le spectre de la mort subite du nourrisson. Il traque la naissance de la parole, l'aube du langage et disserte avec humour sur la différence entre sourire intentionnel et sourire mécanique. En homme, en père et en écrivain, il s'interroge : pourquoi les bébés pleurentils à la fin du jour ? Quel type de musique peut alors les apaiser ? Comment mener une conversation avec un enfant de six mois ? Les petits garçons préfèrent-ils danser sur du Ginger Rogers ou écouter les Beatles ? Ses références sont picturales et littéraires, de Chagall à Bataille, en passant par Melville. Il compare l'entêtement de Bartle by à répéter « j'aimerais mieux pas » à la radicalité du « non » de l'enfant de deux ans. Et surtout il analyse et se délecte de cet amour si singulier qui unit un fils à son père, une fille à son papa.

empty