• Ces huit contes traditionnels bambara raviront les grandes personnes comme les enfants.
    Les sept premiers, joliment illustrés d'aquarelles, ont été recueillis lors d'un concours organisé par la radio catholique du Nciba, au Bèlèdougou (Mali). Le huitième, d'un style plus relevé, remarquablement construit, est l'oeuvre d'une griotte du Wassoulou : une vraie tragédie classique avec son unité de temps, de lieu et d'action. Ils révèlent tous la profonde aspiration africaine à une société harmonieuse, paisible, dont il est bon de suivre les règles ancestrales, pleines de sagesse millénaire.

    Sur commande
  • Le Père Jean Tiquet (1910-2008), de la Société des Missionnaires d'Afrique (Pères Blancs), a vécu 22 ans au Burkina- Faso de 1964 à 1986. Grand amoureux de la nature et féru de botanique, il s'est intéressé à l'étude des espèces arbustives spontanées de ce pays, réalisant finalement une collection de 1 014 diapositives. Pour chacune de ces 260 espèces, il propose généralement une photo de l'arbre entier, de la feuille, de la fleur et du fruit ou d'une caractéristique particulière. Il se servait de ces diapositives pour illustrer les cours de botanique qu'il donnait à l'école des Eaux et Forêts de Bobo-Dioulasso.

    Dans sa présentation, l'ouvrage pourrait aussi bien avoir pour titre : « Comment identifier les espèces arbustives spontanées du Burkina-Faso, du Mali ou du Sénégal », car l'auteur a eu pour souci principal de signaler les caractéristiques de chaque espèce et de les illustrer par une photo. Tel quel, il devrait intéresser les professeurs de botanique et leurs élèves, les agents des Eaux et Forêts dont c'est le métier de protéger toutes les espèces, notamment celles en voie d'extinction, les nombreuses ONG qui s'intéressent à la sauvegarde de la flore arbustive africaine et au reboisement.

    Au-delà des trois pays cités dans le titre, ce livre vaut aussi pour ceux qui se trouvent dans les mêmes zones de latitude Nord : le Bénin, le Togo, le Nigeria, le Niger, le Tchad, la République centrafricaine.

    Y trouveront leur compte les amoureux de la nature, nationaux ou expatriés, qui aiment connaître les noms scientifiques des plantes et avoir ainsi accès à plus de détails dans d'autres ouvrages. Le commentaire botanique plus complet, rédigé par le Père Tiquet, sera accessible sur le site : bamanan.org

    Sur commande
empty