Sciences humaines & sociales

  • À 25 ans et déjà mère de trois enfants, Ada Lovelace décide d'apprendre les mathématiques. Elle entre en relation avec Charles Babbage, concepteur d'une machine à calculer révolutionnaire pour l'époque. Inspirée par le moteur analytique de Babbage, Ada Lovelace a l'intuition de ce qui deviendra l'informatique. Elle a marqué notre civilisation autant que Pasteur, Einstein ou Fleming. Et pourtant, le nom d'Ada Lovelace, qui a inventé l'informatique, qui l'a tirée du néant, est encore largement méconnu. C'est un manque qu'il faut combler.
    Ada Lovelace, fille du poète Lord Byron, est une lady anglaise perdue dans les brumes du xixe siècle. Nous voilà cent ans avant le premier ordinateur, et personne ne se doute que cette jeune femme maladive, emprisonnée dans un corset, étouffant entre un mari maltraitant et une mère abusive, s'apprête à écrire le premier programme informatique au monde.
    À 25 ans, déjà mère de trois enfants, Ada Lovelace se prend de passion pour les mathématiques. Elle rencontre Charles Babbage, qui vient de concevoir une machine à calculer révolutionnaire pour l'époque. C'est en la voyant qu'Ada a soudain l'intuition de ce qui deviendra l'informatique.
    Sans elle, pas d'Internet, pas de réseaux sociaux, pas de conquête de l'espace.
    Dans cette biographie truculente  la première consacrée à Ada Lovelace en français , Catherine Dufour met en lumière le destin méconnu d'une pionnière qui a marqué notre civilisation par son génie et son audace.

  • «L'histoire de France, quel ennui...» C'est votre opinion ? Alors ce livre a été écrit pour vous. Car l'histoire de France, en réalité, c'est mille ans de film d'action. La scène ? Grande comme l'Europe. Le décor ? Des palais, des gibets, des bals masqués, des bûchers et des champs de bataille encore fumants. Le pitch ? Des rois fastueux chevauchent de défaites en victoires, escortés par des chevaliers sanguinaires, des ministres sournois et des moines déments. Avec, en guest stars, une princesse qui collectionne dans des boîtes d'argent les coeurs de ses amants, un vieux souverain qui gagne une guerre en soûlant toute l'armée ennemie et un fier guerrier bouilli dans un chaudron, comme un vulgaire pot-au-feu.

    (NB : ce livre n'est pas l'oeuvre d'une historienne, mais d'une amateur de livres d'histoire. Il a été relu et approuvé par un véritable historien.)

    Sur commande
empty