Fayard

  • À Noël dernier, j'ai feuilleté le catalogue Jouets d'un grand magasin. Sur fond bleu : des autos, des motos et des bateaux. Sur fond rose : des poupées qui marchent et parlent, dix Barbie princesse et une Barbie fait le ménage. Materner c'est très bien, faire le ménage c'est nécessaire, et s'habiller comme une princesse peut être agréable, mais ce ne sont pas les seules façons, pour une fille, de gagner sa vie. Il y a beaucoup d'autres métiers, bien mieux payés.
    Ce « Guide des métiers » vous fera découvrir plus de cinquante professions, depuis Aventurière jusqu'à Physicienne en passant par Agent secret, Chef d'orchestre, Femme d'affaires, Informaticienne ou Surfeuse. Chaque fiche-métier offre deux portraits : celui d'une pionnière et celui d'une femme d'aujourd'hui. Des indications pratiques comme « études conseillées », « salaire en début de carrière » ou « espérance de vie » accompagnent le texte.
    Décalé et enthousiasmant. À mettre entre toutes les mains.

    Sur commande
  • À 25 ans et déjà mère de trois enfants, Ada Lovelace décide d'apprendre les mathématiques. Elle entre en relation avec Charles Babbage, concepteur d'une machine à calculer révolutionnaire pour l'époque. Inspirée par le moteur analytique de Babbage, Ada Lovelace a l'intuition de ce qui deviendra l'informatique. Elle a marqué notre civilisation autant que Pasteur, Einstein ou Fleming. Et pourtant, le nom d'Ada Lovelace, qui a inventé l'informatique, qui l'a tirée du néant, est encore largement méconnu. C'est un manque qu'il faut combler.
    Ada Lovelace, fille du poète Lord Byron, est une lady anglaise perdue dans les brumes du xixe siècle. Nous voilà cent ans avant le premier ordinateur, et personne ne se doute que cette jeune femme maladive, emprisonnée dans un corset, étouffant entre un mari maltraitant et une mère abusive, s'apprête à écrire le premier programme informatique au monde.
    À 25 ans, déjà mère de trois enfants, Ada Lovelace se prend de passion pour les mathématiques. Elle rencontre Charles Babbage, qui vient de concevoir une machine à calculer révolutionnaire pour l'époque. C'est en la voyant qu'Ada a soudain l'intuition de ce qui deviendra l'informatique.
    Sans elle, pas d'Internet, pas de réseaux sociaux, pas de conquête de l'espace.
    Dans cette biographie truculente  la première consacrée à Ada Lovelace en français , Catherine Dufour met en lumière le destin méconnu d'une pionnière qui a marqué notre civilisation par son génie et son audace.

empty