• Quatre-vingts ans après le procès de Quimper qui condamne Guillaume Seznec au bagne à perpétuité, l'affaire Quéméneur déchaîne toujours autant les passions.
    Le jury a condamné Seznec pour le meurtre du conseiller général du Finistère, mais l'instruction a laissé subsister de nombreuses zones d'ombre. Encore aujourd'hui différentes thèses s'opposent : simple crime de rôdeur ou complot politique, crime passionnel ou assassinat du gang des Cadillac sur fond de trafic des surplus américains, règlement de compte familial ou fugue amoureuse, affaire d'État ou petit meurtre de province ? Pas moins de dix hypothèses et autant de variantes ont été avancées pour expliquer la disparition, sans cadavre, de Pierre Quéméneur, qui reste un mystère non élucidé.
    L'auteur analyse l'affaire objectivement à partir du dossier complet de l'instruction, enrichi d'éléments souvent inconnus ou passés sous silence. A l'heure de l'ultime demande de révision du procès, le lecteur pourra ainsi se forger son intime conviction.

  • A tue et a toile

    Bernard Foray-Roux

    • Nykta
    • 15 Octobre 2007
    Sur commande
  • Sur commande
  • En Afrique, la rue est devenue le lieu de survie pour nombre de personnes échappant au travail salarié. Les deux auteurs ont profité de leurs expériences professionnelles dans le domaine de l'emploi pour observer de plus près ce qui se passait à Abidjan. Les rues sont devenues le refuge des gens de peu, des migrants, des précaires de la société. Les auteurs ont voulu aller à leur rencontre, les écouter et collecter leurs paroles pour découvrir et comprendre.

    Sur commande
  • Les relations anonymes, qui retracent notamment la colonisation, sont nombreuses et portent en général le nom du lieu où elles ont été écrites. Pour les Petites Antilles, on connaît cinq relations, publiées ici : celle l'Anonyme de Carpentras, l'Anonyme de Saint-Christophe, l'Anonyme de Grenade, celle du "gentilhomme écossais" et celle de l'Anonyme de Saint-Vincent. Ces documents apportent un regard souvent original sur les événements et se démarquent des Histoires et Relations des religieux. Cet ouvrage est l'édition critique de ces documents.

    Sur commande
  • Les affections oculaires sont décrites depuis plus de 1300 ans en Chine et elles sont curieusement assez mal connues ici : L'acupuncture donne pourtant d'excellents résultats, que ce soit pour des problèmes de vision ou pour des atteintes externes des yeux, paupières, conjonctives ou cornée. Plus de trente affections oculaires sont étudiées dans cet ouvrage : une présentation théorique précède la description détaillée de chaque affection sous forme de tableaux synoptiques décrivant les différents syndromes qui la caractérisent, l'étiopathogénie, les symptômes, les pouls, l'état de la langue, les principes de traitement et un choix de points ainsi qu'une prescription adaptée de pharmacopée.
    Cette nouvelle forme de présentation constitue une simplification pédagogique facilitant ainsi l'apprentissage de l'acupuncture. Gageons que ces fascicules pourront également aider les acupuncteurs déjà formés.

    Sur commande
  • Cet ouvrage décrit le rôle de la médecine traditionnelle chinoise dans la prise en charge de diverses affections et symptômes généraux (fatigue, fièvres, maladies endocriniennes, oedèmes, transpirations, glaires, perturbations du Sang et de l'Énergie).

    À la lumière des données physiologiques, physiopathologiques et thérapeutiques décrites dans la littérature spécialisée, il apparaît clairement que l'acupuncture peut agir favorablement sur ces affections.

    Une présentation théorique précède la description détaillée de chaque affection sous forme de tableaux synoptiques, décrivant les différents syndromes qui la caractérisent, l'étiopathogénie, les symptômes, les pouls l'état de la langue, les principes de traitement et un choix de points d'acupuncture ainsi qu'une prescription de pharmacopée chinoise.

    Sur commande
  • Entre 1919 et 1939, l'agriculture a été étudiée par l'Académie d'agriculture de France (AAF). Quelle vision en résulte-t-il ? Les agriculteurs membres de l'Académie représentent la grande exploitation à salariés. L'exploitation familiale est cependant reconnue comme portant les vertus morales que requiert la "démocratie rurale". Le fait social considéré comme le plus marquant de la période est l'exode rural lié à la mécanisation. Jouant son rôle dans la défense de l'agriculture, l'Académie est une tribune où s'exprime la stigmatisation de la fiscalité. La revendication est systématique en faveur de mesures protectionnistes aux frontières. Conservatisme, protectionnisme, humanisme vis-à-vis des groupes agricoles défavorisés, défense de l'exploitation à salariés plutôt que l'exploitation familiale, louanges à l'égard de la "démocratie rurale", telles sont les valeurs de l'Académie d'agriculture de France durant l'entre-deux-guerres.

    Sur commande
  • Pratique et complet, ce code réunit toutes les règles régissant l'organisation et le fonctionnement des copropriétés. Il est l'outil de travail de référence des professionnels (syndics de copropriété, notaires, avocats, géomètres-experts, etc.) comme des particuliers Impliqués dans l'administration ou la gestion d'un immeuble. Parmi les nouveautés : la loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour et les nouvelles mesures d'économie d'énergie concernant les copropriétés ; le décret du 20 avril 2010 modifiant le décret de 17 mars 1967 ; la nouvelle convention collective des concierges et employés d'immeubles applicable à compter du 1er février 2010 ; la recommandation relative au conseil syndical (règles générales) modifiée le 8 juillet 2010. Contenu : la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété et son décret d'application du 17 mars 1967 ; les recommandations de la Commission relative à la copropriété ; trente-huit annexes commentées abordant notamment les thèmes suivants, antennes, ascenseurs, associations syndicales, bruit, chauffage, clauses abusives, comptabilité, compteurs d'eau, concierges et employés d'immeubles, fiscalité, garages, HLM, multipropriété, ravalements, sécurité des immeubles, syndic de copropriété, etc.; un appendice reprenant le texte de la loi du 10 juillet 1965 et dit décret du 17 mars 1967 dans son intégralité (sans commentaires ni annotations).

  • Pellos est né à lyon (69) en 1900 et il est décédé à mougins (06) en 1998.
    Dessinateur de génie, dès l'adolescence, il connaît la consécration, à paris, comme caricaturiste sportif. parallèlement, il s'intéresse à la bande dessinée dont il devient un des pères fondateurs. sa passion pour la montagne, omniprésente dans son oeuvre, l'a amené à vivre, près de la moitié de sa vie à saint-gervais, au pied du mont-blanc.

  • Dans un contexte de libéralisation économique, l'Union Européenne et plusieurs Pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée se sont engagés depuis 1995 dans la signature d'accords de libre-échange (Tunisie, Maroc, Jordanie) ou d'union douanière (Turquie) ; d'autres pays sont en cours de négociation de tels accords. Mais cette libéralisation des échanges ne concerne pas encore l'agriculture, fortement protégée par tous les partenaires. Toutefois, les accords signés prévoient de rouvrir le dossier de l'échange agricole en vue d'une libéralisation ultérieure. C'est à la compréhension de cette problématique que s'attache cet ouvrage.

    Sur commande
  • Grâne, dans la Drôme, en 1944, un officier de la Wehrmacht fait brûler vifs quatre jeunes résistants. Tous les criminels de guerre nazis n'ont pas péri dans la débâcle du IIIe Reich et nombreux n'ont pas connu les sanctions de la justice. Mais où sont-ils passés ? C'est ce que cherche à savoir Stone, la fille d'un des maquisards assassinés. Tourner cette page douloureuse de son histoire familiale, c'est, aussi, se permettre, enfin, d'en écrire d'autres, plus tendres..

  • Carmes et capucins ont participé aux premières étapes de la colonisation française des Petites Antilles. Seuls deux d'entre eux nous ont laissé un témoignage de leur mission et de leurs actions : Pacifique de Provins (1588-1648) et Maurile de Saint Michel (1615-1659).

    Sur commande
  • Sur commande
  • Existe-t-il une relation privilégiée entre hommes et femmes d'Asie du Sud-Est et oiseaux ? La faune aviaire joue en effet dans cette aire un très important rôle dans la cosmogonie, les croyances, la structure sociale, les rituels funéraires et la technologie rituelle inséparable des productions économiques : agriculture, pêche, cueillette, chasse, artisanat, commerce. La figure de l'oiseau en Asie du Sud-Est est à percevoir d'abord comme élément d'un couple symbolique essentiel : le serpent et l'oiseau qui représentent d'une part la virilité, la séniorité, l'univers chthonien, les pluies et d'autre part la féminité, le ciel, la saison sèche et la juniorité, c'est-à-dire l'ensemble des dépendants.

    Au sein d'une région caractérisée par l'alternance régulière d'une saison des pluies et d'une saison sèche et souvent par une bipolarité culturelle, la plupart des sociétés y ont élaboré une conception dualiste de l'univers, parfois trialiste : deux avatars d'une même Totalité divine originelle. Une trinité composée de deux éléments principaux (l'aîné et le cadet) et d'un troisième (l'épouse), domine effectivement l'Asie du Sud-Est où l'opposition aîné/cadet est générale et concerne la plupart des systèmes de parenté, répondant à une constante de la culture. La position sociale de la femme y est, peut-être plus qu'ailleurs, privilégiée sinon primordiale. Si, bien souvent, l'oiseau est la métaphore d'une jeune fille, ses envols se confondent toujours avec ceux de l'âme des défunts, prémisses de vies nouvelles et donc toujours symboles d'espérance. L'Asie du Sud-Est va ici de l'Inde à la Chine jusqu'à l'Océanie : Birmanie, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Philippines, Thaïlande, Vietnam. Et elle englobe ses marches les plus lointaines : certaines contributions concernent l'archipel Andaman (Inde), l'île de Madagascar, la Papouasie Nouvelle-Guinée, Taiwan et le Népal.

  • Personne ne songe à réduire le nombre des décideurs de l'impôt alors qu'ils sont presque 40000. Le faire, modifierait profondément le paysage local et enrichirait l'avenir de la décentralisation. Quel que soit l'intérêt du bilan des départements, leur " évanouissement " libérerait une masse de financements, de moyens, d'énergie au profit des regroupements de communes et des régions. Il en résulterait des modifications importantes pour les communes plus que jamais cellules de base de la vie publique, et pour l'Etat.

    Sur commande
empty