• Tourner les pages de vie de journalistes peut être d'une grande utilité pour le chercheur. La présente proposition de recueil d'histoires de vie d'acteurs du journalisme de tout support, y compris numérique, est ainsi qualifiée de démarche "sociobiographique". L'approche sociobiographique se révèle féconde pour produire de la connaissance sur le journalisme. Ces travaux s'appuient sur l'histoire et les transformations des journalismes indo-océaniques.

    Sur commande
  • Cet ouvrage s'intéresse aux producteurs, journalistes, réunionnais, mauriciens, malgaches, comoriens et seychellois. Il témoigne d'une rencontre qui a permis de réunir des chercheurs de plusieurs universités et des professionnels des médias venus rendre compte de leurs analyses pour les uns et de leurs pratiques pour les autres. L'ensemble des journalistes se réfèrent à une conception normative de leur profession, dans une volonté d'ouverture démocratique de leurs aires d'exercice.

    Sur commande
  • À vocation pédagogique, ce livre retrace les différentes étapes de l'histoire de la presse réunionnaise.
    Celle de l'après-guerre reflète bien la bipolarisation de deux camps, l'un anti-colonial, l'autre anti-communiste. L'arrivée de Michel Debré dans l'île, en 1963, accentue ces tensions. L'audiovisuel d'État et les journaux sont alors sous contrôle. Avec l'ouverture de la presse et la libéralisation des ondes durant la décennie 80, les verrous sautent. Les chaînes satellitaires et l'information en ligne apparaissent fin 90, en même temps qu'à Maurice et à Madagascar.
    Chaque chapitre propose des outils de compréhension des processus de changement des médias. L'histoire récente des organes d'information réunionnais se révèle étroitement mêlée au contexte social, politique et économique de ce département d'outre-mer. Ici, l'espace public médiatique s'est forgé en à peine trente ans, alors qu'il aura fallu deux siècles à d'autres pays (d'Europe) pour le conquérir. C'est là l'une des singularités d'une île en mutation, véritable laboratoire social, si fécond pour l'observateur du temps présent.

  • Ce recueil de contributions témoigne d'une rencontre inhabituelle qui s'est déroulée à Saint-Denis de La Réunion : celle de chercheurs réunis pour un colloque intitulé " Paroles d'outre-mer - Identités linguistiques, expressions littéraires, espaces médiatiques ".
    Ces textes laissent percevoir la complexité, la diversité et bien sûr la richesse des approches épistémologiques, analytiques et méthodologiques des uns et des autres. Ils émanent de plusieurs champs disciplinaires : droit public, littératures comparées, sciences du langage, sciences de l'éducation, psychologie cognitive, sciences de l'information et de la communication. Ces paroles, issues de l'outre-mer, concernent des rivages caribéens, antillais, guyanais, néo-calédoniens, réunionnais et indo-océaniques.
    Loin des représentations et des fantasmes sur un outre-mer qui serait homogène et uni, il est question ici d'un regard quelque peu décentré sur les sociétés concernées.

    Sur commande
  • « Paul Vergès en récit[s] » est l analyse croisée d'un récit sociobiographique qui retrace son parcours : enfance érudite aux côtés de son frère Jacques Vergès et de son père Raymond Vergès, départ pour l'Europe auprès des Français libres, retour à La Réunion. L'itinéraire couvre ensuite soixante-dix années de vie politique de ce militant anticolonialiste qui a côtoyé les principaux leaders tiers-mondistes et mené mille combats politiques, de la revendication d'autonomie de son île à la lutte planétaire contre le réchauffement climatique.

    Sur commande
empty