• Copropriétaire, vous souhaitez mieux comprendre le fonctionnement de votre syndic ? Vous pensez être victime de certaines dérives, sans pouvoir le prouver ? Vous constatez des abus (facturation illégale, révision des honoraires de syndic non justifiée, honoraires abusifs de suivi de travaux...) mais ne savez pas comment réagir ?

    Vous trouverez dans ce guide tous les outils pour identifier les principales dérives des syndics, les prévenir et les gérer de manière adaptée.

    52 fiches concises et pratiques, réparties en 3 grands thèmes, répertorient les abus et pratiques illégales les plus fréquentes en matière :

    - de gestion courante ;

    - de contrat de mandat ;

    - d'organisation et de tenue de l'assemblée générale.

    Chaque fiche rappelle les exigences légales ou réglementaires à connaître. Les principaux abus sont listés, suivis de préconisations sur la conduite à adopter.

    Sur commande
  • Les impératifs économiques, sociaux et écologiques nous poussent chaque jour un peu plus à changer nos habitudes en termes de consommation d'énergie: en quelques années, la consommation moyenne devra passer de 260 kwh par m2 aujourd'hui à 80 kwh bientôt! si ce geste est indispensable pour la planète, il est également profitable pour le porte-monnaie des copropriétaires, qui sont amenés à réduire leur facture énergétique de façon significative, sans pour autant sacrifier à leur confort thermique.
    Pour consommer moins et mieux l'énergie en copropriété, encore faut-il savoir: comment effectuer soi-même un diagnostic de sa situation énergétique? comment travailler avec le chauffagiste, le thermicien, le syndic, l'architecte pour bâtir un "projet"efficace? comment financer de travaux qui s'annoncent coûteux? comment se faire aider et par qui? comment mobiliser ses voisins copropriétaires? comment obtenir des" garanties de résultat"?.

  • Le phénomène du syndic bénévole prend de l'ampleur : on estime aujourd'hui que 15 % des copropriétés sont gérées par les copropriétaires eux-mêmes.

    Et ce n'est pas fini car, pour des raisons économiques et sociales, mais aussi en raison de la difficulté qu'il y a - pour les syndics professionnels - à gérer des petites copropriétés, le phénomène s'amplifie.

    Principale association de syndics bénévoles, l'ARC explique simplement dans ce guide :
    - Comment mettre en place la gestion bénévole d'une copropriété.
    - Comment reprendre les comptes de l'ancien syndic puis assurer sa propre comptabilité.
    - Comment gérer petits et gros travaux.
    - Comment négocier et suivre les contrats.
    - Comment assurer la gestion administrative de sa copropriété.

    À jour de la loi ALUR du 24 mars 2014, toutes les réponses aux questions juridiques, comptables, techniques, financières et pratiques que peuvent se poser les syndics bénévoles et tous les outils d'aide à la décision et d'organisation pour les aider à gérer au mieux la copropriété dont ils ont la charge

    Sur commande
  • Comment rénover sa copropriété

    Arc

    • Vuibert
    • 16 Octobre 2015

    Engager et mener à bien la rénovation de copropriétés qui vieillissent de plus en plus mal et nécessitent de gros travaux est indispensable, voire vital.

    Pourtant les copropriétaires rechignent à engager ces rénovations :
    - Difficultés à cerner quels travaux entreprendre et selon quel calendrier.
    - Manque de confiance dans les sous-traitants.
    - Problèmes financiers au vu des sommes à investir.
    - Refus de certains copropriétaires à voter en assemblée générale les gros travaux (bailleurs ou copropriétaires décidés à vendre leur logement dans moins de deux ans, par exemple).

    Grâce à son expérience de la copropriété, aux outils et partenariats professionnels qu'elle a initiés, l'ARC précise dans ce guide comment :
    -Mobiliser les copropriétaires.
    - Définir un programme de travaux adapté et accepté par la majorité des copropriétaires.
    - Trouver des financements.
    - Obtenir des garanties de résultat.
    - Mettre en oeuvre et accompagner les travaux, y compris après leur achèvement (suivi des consommations, par exemple).

    Sur commande
  • Au regard d'un pouvoir d'achat qui ne cesse de baisser et alors que l'on parle tant d'économies d'énergie, de consommations raisonnées et de maîtrise des coûts, la priorité doit concerner les charges de copropriété.
    Pour améliorer la gestion de votre copropriété, voici un guide incontournable à la compréhension, la réflexion et la décision. Elaborer, négocier et contrôler un budget prévisionnel. Faire baisser les charges d'eau, de chauffage, et les consommations de gaz et d'électricité. Diviser par deux les factures des petits travaux. Maîtriser et optimiser les charges de personnel. Diminuer les charges liées au syndic et à l'administratif.
    Négocier les contrats de maintenance, d'assurance...

    Sur commande
  • Le paiement des charges et des appels de fonds pour travaux est indispensable pour la survie financière et physique d'une copropriété. Si les dettes des copropriétaires sont trop importantes, le syndic ne pourra pas payer les fournisseurs, les travaux ne pourront être réalisés, la sécurité de la copropriété ne sera pas assurée, la responsabilité des copropriétaires sera mise en cause, etc. Autant dire que cela peut au final coûter très cher...
    - Organisation du syndic en matière d'impayés.
    - Vote d'un protocole de recouvrement.
    - Stratégies de recouvrement à écarter, celles à favoriser.
    - Procédures gratuites (déclaration au greffe et injonction de payer) ou externalisation du recouvrement.
    - Procédure d'alerte.
    - Ventes par adjudication, problème des successions difficiles.
    - Biens vacants sans maître.
    - Rôle du conseil syndical en cas d'impayés.
    - Frais de recouvrement : qui paye quoi ?

    Sur commande

  • pour conserver, rénover ou augmenter son confort, son usage d'habitation et/ou de local professionnel, tout immeuble nécessité que soient effectués des travaux plus ou moins conséquents.
    il s'agit donc, pour les copropriétaires, de déterminer les travaux à réaliser, puis de mieux dialoguer avec les professionnels qui seront en charge de leur réalisation. pour améliorer ce processus de décision et de réalisation des travaux en copropriété, gage de pérennité de l'immeuble, et ce pour un coût raisonnable, l'objectif de ce guide est double : aider les copropriétaires à connaître le monde du bâtiment et des travaux " privés ", c'est-à-dire ses acteurs, son fonctionnement, ses règles.
    /> guider les copropriétaires à comprendre ce qu'il faut faire et ce qu'il faut surtout éviter pour mener à bien une opération de travaux (même modeste), du début jusqu'à la fin. voici quelques-unes des questions auxquelles cet ouvrage répond : comment dialoguer avec les professionnels (bureaux d'études, architectes, entreprises. ) ? comment programmer les travaux, petits, moyens et gros ? comment est établi un cahier des charges ? comment se fait un appel d'offres correct ? comment choisir une entreprise ? comment négocier les prix ? comment financer les travaux ? comment établir des " marchés " de travaux sans futures surprises désagréables ? comment suivre un " chantier " et traiter les problèmes risquant de se poser ? comment réceptionner les travaux ? comment agir en cas de malfaçon ?.


    Sur commande
  • Pour conserver, rénover ou augmenter son confort, sa sécurité, son usage d'habitation, tout immeuble nécessite que soient effectués des travaux, plus ou moins conséquents. Il s'agit donc, pour les copropriétaires, de déterminer les travaux à réaliser, leur urgence, leur coût, de choisir aussi les prestataires en charge de leur réalisation, enfin de contrôler leur bonne exécution.
    - Quels travaux, quand les voter en assemblée générale.
    - Petits et moyens travaux : du budget au contrôle des factures.
    - Mise en concurrence, plan pluriannuel de travaux, fonds travaux.
    - Gros travaux et travaux d'urgence.
    - Cahier des charges, maître d'oeuvre, prestataires, contrat de maîtrise d'oeuvre.
    - Honoraires sur travaux du syndic.
    - Marchés de travaux, appels d'offres, assurances des entreprises.
    - Réunions de chantier, réception des travaux, malfaçons et assurance.

    Sur commande
  • La gestion du personnel de copropriété - concierge, gardien, jardinier... - s'avère parfois peu rigoureuse tant du point de vue financier que du point de vue de l'encadrement, d'autant que ce personnel a une situation particulière : son patron (le syndic) n'est pas celui qui paye son salaire (les copropriétaires), et une partie des tâches incombant légalement au syndic lui sont déléguées : relations avec les entreprises, service des interventions, suivi des problèmes de l'immeuble, etc.

    Parce qu'elle a des incidences financières mais aussi des conséquences sur la qualité du travail, la gestion du personnel de copropriété doit pouvoir répondre efficacement à ces questions :
    Les contrats sont-ils bien adaptés ?
    Les rémunérations et les charges sont-elles bien calculées ?
    Les rémunérations annexes ou complémentaires versées sont-elles dues ?
    La convention collective est-elle bien appliquée (ni trop, ni trop peu) ?
    En cas de difficultés (maladie, faute, départ du conjoint, etc.) le syndic fait-il exactement et correctement ce qu'il faut ?
    Comment faire évoluer les postes dans l'intérêt de la copropriété comme celui des salariés ? ...

    Sur commande
  • L'assemblée générale d'une copropriété, c'est : • un "avant", qui doit se préparer minutieusement et rigoureusement.
    • un "pendant" qui se conduit avec doigté et efficacité pour éviter abus et irrégularités. • un "après" qui se gère au mieux des intérêts des copropriétaires. comment échapper à une assemblée générale "caricaturale" oú un syndic tout-puissant mène le jeu comme il l'entendoe comment permettre aux copropriétaires de ne pas être seulement des spectateurs de leurs assemblées générales, mais également des acteurs ? de quelle manière éviter ou corriger les abus des uns et des autres ? qu'est-ce qui peut restituer à cette réunion, souvent uniquement annuelle, sa pleine efficacité ? pour répondre à ces questions, récurrentes de la part des copropriétaires, l'arc a décidé de mettre ses vingt ans d'expérience dans ce guide à la fois juridique, pratique et psychosociologique, et dans lequel vous découvrirez : tout ce qu'il faut savoir pour s'assurer que syndics et assemblées générales respectent la loi ; les moyens à votre disposition afin de pouvoir rétablir la situation, en cas de problème ou de non-respect de la loi et de vos droits ; les aspects relatifs à la bonne "tenue" des réunions, à la gestion des situations de conflits et des personnalités difficiles (tant du côté du syndic que celui des copropriétaires).
    Un livre qui s'adresse donc aux conseillers syndicaux, syndics et simples copropriétaires.

    Sur commande
  • Gérer soi-même son logement locatif

    Arc

    • Vuibert
    • 18 Septembre 2006


    dans les copropriétés anciennes ou récentes, de plus en plus de "bailleurs " ont profité des avantages fiscaux des lois besson, de robien et bientôt du " borloo populaire ", pour acheter un appartement dans le but de le louer.
    toutefois, du fait de l'éloignement de leur bien, par manque de temps ou parce qu'ils ne s'en sentent pas les capacités, ces petits investisseurs assurent rarement eux-mêmes la gestion de leur logement. ils préfèrent la confier à des professionnels et se désintéressent par-là même totalement de leur copropriété. cette insouciance des bailleurs a des conséquences préjudiciables : en déléguant totalement la gestion de leur bien à des " professionnels " souvent coûteux, les charges de l'appartement augmentent; les bailleurs pallient cette augmentation de charges (en grande partie récupérables sur les locataires) en la répercutant sur le loyer, qui de ce fait augmente ; certaines décisions essentielles- gros travaux ou travaux de mise aux normes, par exemple - ne peuvent être prises lors des assemblées générales à cause de majorités non atteintes dues à l'absence de ces copropriétaires non représentés ; d'autre part, le contrepoids des copropriétaires face à la gestion des syndics ne peut s'exercer correctement (maîtrise des charges, contrôle des dépenses, etc.
    ). a la demande de ses adhérents et dans la droite ligne de son action visant à permettre aux copropriétaires de se prendre en charge, l'arc a donc réalisé ce nouveau guide pratique, qui permettra à chacun (ou presque) de gérer soi-même son logement locatif dans les meilleures conditions et dans toutes les situations.

  • Interlocuteur du conseil syndical, des copropriétaires, des fournisseurs et autres prestataires, le travail du syndic est de gérer la copropriété physiquement, financièrement, légalement, comptablement... C'est dire si son rôle est important et si ses interventions, rémunérées, sont essentielles pour que la copropriété reste saine.
    - Qu'est-ce qu'un syndic ?
    - Choisir un gros, un moyen, ou un petit syndic ?
    - « Syndics » et « gestionnaires ».
    - Stratégies commerciales des syndics.
    - Principaux défauts et qualités essentielles.
    - Chambres syndicales et labels.
    - Enquête sur le cabinet et auprès des copropriétés.
    - Tout sur le contrat du syndic.
    - Tester son syndic pendant un an.


  • du moment que beaucoup ont entrepris de composer un récit, des faits accomplis parmi nous, tels que nous les ont transmis ceux qui, dès le début, les ont vus par eux-mêmes et sont devenus serviteurs de la parole, il m'a paru bon, à moi aussi, qui ai tout scruté depuis l'origine avec précision, de l'écrire en ordre pour toi, afin que tu reconnaisses la solidité des paroles que tu as reçues.
    il est, aux jours d'hérode, roi de la judée.
    commencement de l'évangile selon saint luc.

  • Quitter Paris

    Stéphanie Arc

    • Rivages
    • 8 Janvier 2020

    Avez-vous déjà pensé à quitter Paris ? C'est à cette épineuse question que la narratrice de ce roman-collage cherche à répondre avec méthode et facétie, en convoquant Aristote et le site www.paris-joggeuses.com, Steve McQueen et l'émission «Man Vs. Wild»... Quitter Paris, c'est pour cette femme le fantasme d'un retour à la nature, à la beauté des grands espaces, à une vie plus douce, loin du bruit et de la pollution. Mais on n'abandonne pas la capitale si facilement : partir, c'est laisser sa compagne derrière soi et, peut-être, se retrouver seule. Mêlant les registres avec brio, Stéphanie Arc brosse le portrait truculent d'une femme en plein questionnement et livre un premier roman percutant, moderne et représentatif de toute une génération de Parisiens.
    />

  • Texte français accompagné de notes pédagogiques sans apparat technique. Des parallèles indiqués en face de chaque paragraphe précisent le message de l'évangéliste.

    Sur commande
  • Traduction littérale de l'Evangile, révélant le style oral du texte. Des parallèles précisent, en face de chaque paragraphe, le message de l'évangéliste.

    Sur commande
  • Les manières de prier sont multiples, mais toutes mettent en oeuvre une même disposition fondamentale faite d'accueil et de silence : l'écoute. Et c'est la même disposition qui est requise quand nous allons vers nos frères. Que donc la prière de Salomon nous monte aux lèvres Donne-moi, Seigneur, un coeur qui écoute Nous trouverons alors l'attitude juste à l'église ou dans la rue, dans l'oraison personnelle ou dans l'échange, dans la souffrance ou la louange.

    Sur commande
  • Traduction de l'Evangile qui renouvelle sa lecture. A chaque paragraphe, des parallèles précisent le message de l'évangéliste.

    Sur commande
  • La traduction des Evangiles par Sr Jeanne d'Arc a d'abord été publiée dans une édition bilingue, grec et français face à face. Le texte français seul qui est repris ici reproduit la même disposition et offre ainsi de mettre à la portée du grand public le parallélisme qui caractérise le texte grec et qui est, comme le disait la bibliste dominicaine, "équilibre des mots, soutien du sens et ami de la mémoire". Le texte est accompagné de notes pédagogiques, sans apparat technique. Si chacun des quatre évangélistes a un message propre, explicité dans l'introduction, on retrouvera, dans ce livre, des parallèles, indiqués en face de chaque paragraphe, pour confronter les témoins et offrir ainsi une lecture synoptique facilitée, qui donnera une familiarité avec la totalité du message et permettra d'accéder à ses richesses cachées.

    Sur commande
empty