Relie

  • Le grand retournement

    Annick de Souzenelle

    • Relie
    • 13 Octobre 2020

    A 97 ans, Annick de Souzenelle dit signer ici son dernier livre : elle s'y attaque à un chapitre de la Genèse qu'elle n'avait pas encore traité (V-1-10/32-VI-1/8), celui de la généalogie d'Adam, et donc des Patriarches qui ont suivi, depuis Caïn et Abel, jusqu'à Noé.
    Par sa connaissance des mystères de l'alphabet hébraïque, elle découvre qu'ils symbolisent chacun un moment du développement de l'être humain venu d'Adam. « ... mais aucune sagesse ne nous ayant arrêté nous approchons aujourd'hui du viol de l'arbre de vie » : l'humanité se trouve donc au bord du gouffre.
    Ce décryptage symbolique s'avère d'une force rare, il colle à notre actualité écologique, pandémique et sociale. Cela nous fait réfléchir en effet sur la nécessité d'un grand retournement, de même que le foetus se retourne dans le ventre de sa mère au septième mois pour se préparer à sortir dans une nouvelle vie. Pour l'auteur, nous en sommes là : nous devons nous métamorphoser intérieurement pour retrouver le sens perdu.

  • En ces temps de crise profonde, il est plus que jamais temps de retrouver nos racines fondamentales. Pour les auteurs, le manque de sens de nos sociétés actuelles est le vrai fléau qui nous conduit à la confusion générale. Il ne s'agit pas d'instituer une nouvelle religion mais de savoir comment renouer avec une dimension de l'être qui dépasse les petits jeux pervers et sclérosants de l'égo. Si les forces passionnelles prennent l'avantage, le chaos peut s'installer. Dans cet ouvrage novateur, les auteurs nous proposent des formes renouvelées d'initiation car le temps de la complaisance envers soi-même et les médiocrités auxquels notre endormissement nous attache se trouve révolu devant l'urgence de la situation globale.

    Il s'agit maintenant de parcourir cet intime de nous-mêmes pour redonner du sens à l'action humaine !

  • Dans cet ouvrage, Annick de Souzenelle pose la question fondamentale : l'homme peut-il se réconcilier avec la nature sans se réconcilier d'abord avec lui-même ?
    Pour tenter de guérir notre planète malade, ne faut-il pas considérer d'abord l'état de la « terre intérieure » de l'Homme, et suivre enfin cette loi ontologique, dramatiquement ignorée : le monde extérieur n'est que l'objectivation du monde intérieur de l'humanité, les deux pôles d'une même réalité. Eclairant mythes et symboles, l'auteur revisite les textes fondateurs, et trace les étapes d'une mutation intérieure pour un retour urgent et indispensable vers l'essentiel.
    Ce texte est précédé d'un long entretien avec Marc de Smedt sur le destin de l'humanité et les temps à venir.

  • Pour la première fois, Annick de Souzenelle analyse le mythe de Jonas dans la Bible en revenant aux racines hébraïques du texte et en se servant de la psychologie jungienne pour découvrir le sens caché des mots. Elle nous donne une fulgurante méditation sur nous-mêmes et sur notre temps, avec ses peurs, ses espoirs, ses dangers. Dans nos sociétés, l'être se trouve de plus en plus fragmenté, déchiqueté et véritablement coupé en deux face à ses aspirations spirituelles de par ses besoins, désirs et obligations existentielles.
    Dans le CD audio, l'auteur développe sa pensée au fil des questions de Marc de Smedt face à la crise que traverse l'humanité : ses réponses se révèlent passionnantes.

  • L'arc et la fleche

    Annick de Souzenelle

    • Relie
    • 1 Octobre 2001
    Sur commande
  • Annick de Souzenelle analyse pour la première fois le mythe de Jonas dans la Bible, à sa manière habituelle, en revenant aux racines hébraïques du texte pour découvrir le sens caché des mots, et en se servant de la psychologie jungienne. Ce faisant, elle nous donne une fulgurante méditation sur nous-mêmes, sur notre temps, avec ses peurs, ses espoirs et ses dangers. Dans nos sociétés modernes, l'être se trouve d( plus en plus fragmenté, déchiqueté et véritablement coupé en deux par ses besoins, ses désirs et ses obligations existentielles, face à ses aspirations spirituelles. Avec ce livre, vous trouverez un CD audio où Annick de Souzenelle développe sa pensée au fil des questions de Marc de Smedt face à la grave crise que traverse l'humanité : ses réponses se révèlent passionnantes.

    Sur commande
  • Cet ouvrage majeur se décompose en trois parties : dans la première Annick de Souzenelle explique pourquoi elle a voulu s'attaquer à ce que qu'Henry Corbin appelait une « tâche démesurée » : l'angéologie. Elle décrypte donc tous les mythes faisant état de la présence de l'ange dans la tradition judéo-chrétienne et dans la vie d'Abraham, d'Ismaël, d'Isaac, de Jacob, de Moïse jusqu'aux visions du prophète d'Ezéchiel des Quatres Vivants sans oublier celles de Daniel et de Tobie ; puis sont analysés les mondes angéliques dans le Nouveau Testament et la vie de Jésus. Cette partie se termine sur une profonde méditation consacrée à l'ange gardien. Dans la seconde partie, Pierre-Yves Albrecht nous invite à étudier avec lui les philosophes de la Grèce Antique, les néo-platoniciens ainsi que les zoroastriens de la Perse jusqu'aux mystiques de l'islam soufi : il met en valeur la forte tradition angélique de ces courants et l'explique. Enfin dans la troisième partie un dialogue réunit les deux auteurs autour de leurs expériences intimes et explicite leur intérêt pour le symbolisme de l'ange vécu dans le monde de l'imaginal, qui est comme un reflet métaphysique de notre réalité et éclaire notre aventure humaine.

    Sur commande
  • Le monde dans lequel nous vivons est devenu « une chose » que nous consommons, où la dimension subtile de notre existence est douloureusement absente. Pourtant, l'appel de l'Ange est là, comme un autre réel caché derrière le voile de notre vie.
    Par cette relecture inouïe des Écritures, par cette rencontre avec la figure de l'Ange, nous voilà conviés à notre tour sur ce même chemin initiatique. Il s'agit de s'abandonner dans la confiance et de plonger dans nos profondeurs, passant du « dehors » au « dedans », de l'inaccompli à l'accompli, du grossier au subtil, pour enfin nous élever et atteindre la plénitude de notre être.
    Annick de Souzenelle et Pierre-Yves Albrecht nous révèlent la profondeur secrète des textes sacrés et des grands courants spirituels, de la Grèce antique au judéo-christianisme en passant par les védas hindous, l'islam soufi et bien d'autres traditions. De toutes ressortent la même essence, les mêmes structures alchimiques qui appellent l'homme à se transformer vers la dimension la plus haute de son âme.
    Qu'il s'agisse d'une vision, d'une voix, d'un compagnon ou d'un adversaire, les Anges apparaissent aux prophètes et héros mythiques ainsi qu'à nous-mêmes comme des signaux, des guides qui exaltent l'âme humaine et l'incitent à déployer ses ailes vers la beauté et la sagesse, à rejoindre sa source unitaire.

  • Par cette rencontre avec la figure de l'Ange, nous voilà conviés sur le chemin initiatique. Annick de Souzenelle et Pierre-Yves Albrecht nous révèlent la profondeur secrète des textes sacrés et des grands courants spirituels, de la Grèce antique au judéo-christianisme en passant par les védas hindous, l'islam soufi et bien d'autres traditions. De toutes ressortent la même essence, les mêmes structures alchimiques qui appellent l'homme à se transformer vers la dimension la plus haute de son âme. Qu'il s'agisse d'une vision, d'une voix, d'un compagnon ou d'un adversaire, les Anges apparaissent aux prophètes et héros mythiques ainsi qu'à nous-mêmes comme des signaux, des guides qui exaltent l'âme humaine et l'incitent à déployer ses ailes vers la beauté et la sagesse, à rejoindre sa source unitaire.
    - Beau succès en grand format.
    - La figure de l'Ange continue de fasciner.
    - Un livre profond sur une dimension subtile de l'existence.

  • En ces temps de crise profonde, il est plus que jamais le moment de retrouver les racines fondamentales de nos êtres ainsi que nos énergies essentielles. Pour les auteurs, il est donc clair que le manque de sens de nos sociétés actuelles est les vrais fléaux qui nous conduit à la confusion généralisée Il ne s'agit pas d'instituer une nouvelle religion mais de se poser la question de savoir comment renouer avec cette dimension de l'être qui dépasse infiniment les petits jeux pervers et sclérosants de l'égo. Si les forces passionnelles prennent l'avantage, le chaos s'installera. C'est cet ordre de réalité que doit régler l'initiation dans des formes renouvelées que proposent Annick de Souzenelle et Pierre-Yves Albrecht dans cet ouvrage novateur. Le temps de la complaisance envers soi-même, envers tous les misérabilismes et les médiocrités auxquels notre endormissement nous attache, est révolu.
    Il s'agit maintenant de se mettre en route et de parcourir cet intime de nous-mêmes jusqu'au trésor intérieur occulté et de redonner du sens à l'action humaine ici-bas !

  • En octobre 2001, la collection Ose savoir débutait avec un ouvrage d'Annick de Souzenelle intitulé L'Arc et la flèche. Quelques mois plus tard, Mikhaïl Gorbatchev publiait son Manifeste pour la Terre.
    Lu avec intérêt et enthousiasme par Annick de Souzenelle, ce texte appela cependant de sa part la réflexion que nous publions aujourd'hui.
    Elle y pose la question fondamentale : Peut-on réconcilier l'Homme avec la nature sans le réconcilier d'abord avec lui-même ? Pour tenter de guérir la planète Terre, ne doit-on pas considérer d'abord l'état de la «Terre intérieure » de l'Homme, suivant en cela l'une des lois ontologiques dramatiquement ignorée qui veut que le monde extérieur soit en fait l'objectivation du monde intérieur de l'humanité : deux pôles d'une même réalité. Portant sur les textes sacrés ce lumineux regard qui n'appartient qu'à elle, Annick de Souzenelle trace, à travers mythes et symboles, un trajet créatif pour ramener l'Homme vers l'essentiel, ses racines qui le feront enfin croître verticalement.

  • Dans les sociétés traditionnelles, les différents âges de la vie étaient réglés par des rituels d'initiation. Les auteurs nous proposent de réfléchir à nouveau sur ce concept et ces pratiques. En ces temps de crise profonde, il est en effet précieux de savoir retrouver les racines fondamentales de nos êtres ainsi que nos énergies essentielles. Pour les auteurs, il est clair que le manque de sens qui caractérise nos sociétés actuelles est le vrai fléau qui nous conduit à la confusion généralisée. Il ne s'agit pas d'instituer de nouvelles religions mais de se poser la question : comment renouer avec cette dimension de l'être qui dépasse infiniment les petits jeux pervers et sclérosants de l'ego ? Car si les forces passionnelles prennent l'avantage, le chaos s'installera. Au fil de cet ouvrage novateur, Annick de Souzenelle et Pierre-Yves Albrecht nous invitent donc à reconsidérer les valeurs de l'initiation sous des formes renouvelées.

    Sur commande
empty