Dangles

  • Si l'on a dit des cathédrales qu'elles sont des " livres de pierres ", on peut dire que le corps humain - dont la structure s'ordonne sur le même schéma - est un " livre de chair ".
    Apprendre à le lire, c'est être attentif à son dessin, à la toponymie de sa géographie anatomique ; c'est entendre ce que nous disent les grands mythes de l'humanité de chacun des organes du corps et de leur fonction subtile ; c'est aussi découvrir l'Arbre des Qabbalistes, Arbre du " corps divin " à l'image duquel est créé le corps humain.

    Nous découvrons alors ceci :

    Notre corps est un langage et nous propose un programme à réaliser -, il est, entre les mains de l'ouvrier que nous sommes, tout à la fois matière première à partir de laquelle nous oeuvrons, ainsi qu'outil et creuset dans lequel nous opérons.


    S'il est en soi un langage, le corps aussi s'exprime : il a un langage, celui de la jouissance et, le plus souvent, de la souffrance. Décrypter celui-là, c'est entrer en communication avec nous mêmes, et proposer à nos sciences humaines et médicales une profonde remise en question ; nous n'avons plus à leur donner tout pouvoir ; elles n'ont plus à le prendre, mais nous avoue à cheminer ensemble, et dans nos rôles respectifs, pour écouter le message du corps.


    Ecouter, comprendre et obéir à ce message, c'est entrer dans la grande geste de l'Homme et du Dieu que chacun de nous est en devenir.

    Sur commande
empty