• Véritable globe-trotter passionné de cuisine, Samuel Albert, grand gagnant de Top Chef 2019, vous invite à le suivre pour un voyage qui ravira vos papilles !
    Fort d'un beau succès avec son premier restaurant Les Petits Prés, le chef vous propose de découvrir et de réaliser vous-même les plats incontournables de sa carte : crab-cake de San-Francisco, tartare de boeuf au wasabi, filet de volaille aux épices tandoori, tataki de thon aux deux sésames... sans oublier la pomme Magritte, le célèbre dessert en trompe-l'oeil créé par Samuel Albert en hommage au peintre belge.
    Ce sont ainsi près de 45 recettes d'amuse-bouches, d'entrées, de plats, de desserts et de cocktails que vous pourrez faire déguster à vos convives. Des recettes qui mettent à l'honneur les produits du terroir français, sublimés par des techniques et saveurs venues d'ailleurs.

  • On dit la laïcité " dépassée ", voire " anachronique ".
    En France, des événements récents ont montré qu'il n'en était rien. Plus encore, l'actualité mondiale pose d'une manière inquiétante la question des rapports entre l'Etat et les religions. La laïcité est un défi contemporain qui conditionne l'avenir. Ce qui est nouveau, c'est la multiplication des communautés religieuses, leurs revendications d'identité et d'autonomie, mais également l'éclatement des blocs religieux, la montée de l'indifférence, en même temps que de nouveaux fanatismes.
    Faut-il pour autant une " nouvelle laïcité " ? Ou, tout simplement, donner vie à ce qui en est l'essentiel : la séparation du politique et du religieux. Séparation qui seule, peut assurer la liberté de l'Etat et des citoyens, comme celle des religions. Le mot est peut-être ancien, inadapté dans certains pays. Son contenu est une réalité modrne, universelle et nécessaire. Demeurent, en effet, les valeurs qu'il incarne : liberté, tolérance, égalité, solidarité.
    Ce qui est en jeu, c'est le maintien ou l'établissement de nations fondées sur l'égalité des citoyens et non sur la juxtaposition de communautés. Ce qui est en jeu, c'est la démocratie et la paix. Aujourd'hui et pour demain. Un ouvrage avec de nombreux documents pour comprendre, débattre et constuire.

    Sur commande
  • Si, comme nous le pensons, la politique est l'affaire de tous, tous doivent pouvoir comprendre le langage politique. Aider chacun à y parvenir en situant les mots dans leur histoire et dans l'actualité, c'est le but de ce Petit vocabulaire. A travers 460 définitions, nous avons cherché à expliquer : - la théorie et la pratique de l'élection : délégation de pouvoir par les électeurs ; les différents types d'élection, les modes de scrutin, les étapes de la campagne électorale, depuis le découpage des circonscriptions jusqu'au « parachutage » d'un candidat... - les idéologies importantes, du cartiérisme au trotskysme, de l'écologie au fascisme, et du gaullisme à tous les extrémismes ; - les pouvoirs de l'Etat : politiques, à travers le Gouvernement, la justice, l'administration... ; économiques par son budget comme par les secteurs public et nationalisé... ; idéologiques grâce à l'école et aux mass-media... - l'action politique : des partis, des syndicats, des groupes de pression, des associations... Chaque mot peut ainsi être lu et compris en lui-même. Mais on peut également le relier à l'ensemble dont il fait partie et qui l'éclaire. Sans être engagé, ce vocabulaire n'est pas neutre. Sans être partisan, il essaie d'être critique face aux réalités qu'il décrit. S'il est orienté, c'est dans le sens de la démocratie sans laquelle un vocabulaire politique n'aurait pas de raison d'être.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty