• Le postier Passila accepte un poste vacant dans un village éloigné sur lequel plane une menace qui ne provient pas du volcan voisin Tipec, mais plutôt de l'accueil particulier que lui réservent les habitants de Ludovia...

  • La collection est dirigée par Yves-Charles Zarka, directeur de recherches au CNRS. Il dirige le Centre d'histoire de la philosophie moderne - Centre Thomas Hobbes. Elle a un double objectif : -- réouvrir le débat sur les questions majeures de la philosophie, celles qui ne cessent d'alimenter la pensée, en vue d'éclairer leurs enjeux par des contributions inédites dues aux meilleurs spécialistes - mettre à la disposition des étudiants, des enseignants et plus généralement de tous ceux qui s'intéressent à la philosophie, des dossiers permettant de se faire une idée claire de l'état actuel des connaissances sur un sujet.
    Rendre des travaux philosophiques de pointe, accessibles à un large public universitaire et extra-universitaire, tel est le pari de cette collection. (Autres collections : Fondements de la politique - Intervention philosophique)
    Revue Cités. Philosophie, Politique, Histoire, dirigée par Yves Charles Zarka. Publication trimestrielle

    Sur commande
  • Réunies autour des thèmes de la métaphysique, l'éthique et la politique, les arts et l'esthétique, des approches variées permettent d'examiner la modernité de la philosophie deleuzienne. Un ensemble qui contribue à rendre un peu plus perceptible l'un des philosophes les plus inactuels de notre temps.

  • Avec ses cent ans, la Revue Politique et Parlementaire entre désormais dans le « club » restreint des revues et publications nées au siècle dernier, alors que nous abordons bientôt l'an 2000. L'exploit est amplifié, dans la mesure, où cette longévité correspond au XXe siècle avec ses tragédies, ses guerres, ses évolutions ou révolutions et que le contenu de la revue est tout simplement une tranche d'histoire, de France ou du monde. La RPP a survécu à trois républiques et à deux guerres mondiales ; ses auteurs ou collaborateurs font donc partie de notre « Panthéon » politique : ainsi Jules Simon, Alexandre Ribot, Waldeck-Rousseau - qui fut l'un des premiers actionnaires - Léon Bourgeois, Raymond Poincaré, Paul Doumer, René Viviani, Paul Deschanel, etc. ont été parmi ceux qui, chefs de gouvernement ou présidents de la République, ont su apporter leur contribution à cette revue. Dans les années trente, un militaire tel le Colonel De Gaulle y a exposé ses conceptions de la guerre mécanisée, reprises à leur compte par les Allemands en 1940, ou plus tard un économiste comme Jacques Rueff, y a défendu les vertus de l'étalon-or. Tous les hommes politiques de la quatrième République, que ce soit Vincent Auriol, Guy Mollet, Edgar Faure, Edouard Bonnefous, Mendès France ou Paul Reynaud ont pu s'y exprimer, rejoignant ainsi ceux qui ont dirigé ou dirigent le pays, tels Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand, ou ceux qui sont les acteurs de notre débat politique d'aujourd'hui tels Jacques Delors, Philippe Séguin, Jacques Barrot, Lionel Jospin, Pierre Mauroy, Roland Dumas, Martine Aubry, Maurice Schumann ou Noël Mamère, etc. Les intellectuels qui réfléchissent sur notre société ont également droit de cité dans la revue, comme l'ont prouvé Raymond Aron, Bertrand de Jouvenel, Jean Rostand, Alain Touraine, Alain Finkielkraut, Dominique Wolton et Hélène Carrère d'Encausse. Ainsi, tour à tour du côté du pouvoir ou de l'opposition, la Revue Politique et Parlementaire, témoin perspicace et attentif de la scène politique, a toujours prôné les valeurs de la république, ce qu'a confirmé son refus de paraître pendant la période de l'occupation allemande. À travers le prisme de cet ouvrage, le lecteur pourra comprendre de quelle manière s'est construit le XXe siècle et comment, malgré la permanence de certains problèmes - les batailles du quinquennat et celle de la représentation proportionnelle étaient déjà d'actualité il y a près d'un siècle - pourra se façonner le XXIe siècle qui « libéré du communisme, retrouve ses pesanteurs d'avant-guerre... »

  • Le père des jumeaux Jade et Jonas Jolicoeur a disparu au cours d´une mission de paix en Orientie. Grâce à un étrange personnage tout droit sorti d´une bande dessinée et à une fée exécrable haute comme trois pois, les deux enfants tenteront l´impossible afin de retrouver leur père. C´est ainsi que s´amorce une grande traversée vers une contrée qui ne laissera personne indifférent...
    Voilà un roman d´aventures qu´Alain Beaulieu destine aux bons lecteurs de 10 ans et plus. Une odyssée fantastique dans un pays en guerre, une histoire étonnante qui parle de paix et de solidarité.
    Jade et Jonas sont jumeaux. Ils vivent seuls avec leur mère Julie depuis que leur père Jean est parti pour une mission de paix en Orientie. Ça fait déjà plusieurs mois qu´il est là-bas et ils sont toujours sans nouvelles de lui. Une lettre, pas très rassurante, puis plus rien... Est-il toujours vivant? A-t-il pu, comme le croit leur mère, les abandonner pour refaire sa vie là-bas ? Les jumeaux veulent à tout prix en avoir le coeur net et cherchent un moyen d´aller le retrouver. Mais ils ne sont que des enfants, sans moyens, sans argent... C´est sans compter sur l´aide de Jamila et Mamed, de Jack, de la Grande Lucette, des parvus, une joyeuse bande de compagnons aux pouvoirs magiques qui les accompagneront tout au long de ce périlleux voyage en Orientie.

  • Selon certains critiques, Alain Beaulieu est à la ville de Québec ce que Michel Tremblay représente pour Montréal : un écrivain de SA ville. Rares en effet sont les auteurs qui ont donné vie à la Vieille Capitale avec une telle ferveur

  • Le fils perdu

    Alain Beaulieu

    Dans ce dernier roman de sa « trilogie filiale » commencée avec "Fou-Bar" et "Le Dernier lit", il pose de bien graves questions sur la paternité, la vraie et la fictive, et sur le destin actuel des fils. Voici un impressionnant tableau

  • Dany Laferrière qui s'entretient avec Albert Camus... Anne Hébert qui se fait taquiner par Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir... et Victor-Lévy Beaulieu qui se défile devant Jack Kerouac... Voici un huis clos improbable, mais ô combien réjouissant!
    Dans une mise en scène légère et carnavalesque, c'est à une véritable fête de la parole et de l'écriture que nous convie Alain Beaulieu. Sa connaissance raffinée de l'oeuvre des auteurs qu'il célèbre donne lieu à des échanges tantôt émouvants tantôt d'une irrésistible drôlerie, et sa maîtrise de leur écriture nous offre quelques pastiches tout à fait anthologiques.
    Pour notre plus grand plaisir, Alain Beaulieu a réuni une quarantaine d'écrivains, des hommes, des femmes, des vivants et des trépassés, autant de Québécois que de Français, pour un huis clos des plus délurés. De Gaston Miron et Jean-Paul Dubois à Amélie Nothomb et Yves Beauchemin ou Réjean Ducharme, tous ils ignorent la raison de leur énigmatique et subite collégialité. La rumeur veut qu'il serait question du sort de la littérature, de son avenir, voire de sa survie. Quand donc Bernard Pivot, leur hôte, se joindra-t-il à eux ? Qu'aura-t-il de si cataclysmique à leur apprendre ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire de Cadillac blanche ? Et qui est cet énigmatique Bookie Joe qu'il semble craindre de leur présenter ? Le dénouement de ce fascinant huis clos sera à la mesure de l'événement : inattendu et méchamment intelligent.

  • Sur commande
  • Visions de manuel mendoza

    Alain Beaulieu

    • Druide
    • 29 Février 2020
  • Novembre avant la fin

    Alain Beaulieu

    • Hamac
    • 15 Septembre 2020

    Décédé récemment, un écrivain vient hanter les séances d'écriture de sa petite-fille, lui prodiguant conseils et encouragements, mais aussi tendresse et protection. Offertes avec humour, empathie et une pointe d'autodérision, les remarques de ce mentor vaporeux portent autant sur les outils de l'écrivain, liés au langage et à la structure du récit, que sur ce qui doit l'animer plus profondément dans la pratique de son art. Ouvrage de fiction et de réflexion sur la création littéraire, Novembre avant la fin ouvre des pistes et balise les sentiers sans jamais imposer de direction. Ce livre est destiné à celui ou à celle qui entreprend ou poursuit une démarche d'écriture littéraire, pour que chacun.e parvienne là où il doit aller, c'est-à-dire dans la vérité unique de sa subjectivité, mise en forme dans ce qui deviendra une oeuvre d'art.

  • Vingt ans après leur fin abrupte, et malgré le caractère encore partiel de la réception de son travail (la moitié des leçons au Collège de France demeurent non publiées), les analyses du pouvoir élaborées par Michel Foucault (1926-1984) ont une influence durable sur un nombre impressionnant de sphères de savoir et de domaines de pratique.
    Foucault détruit le modèle classique du pouvoir conçu comme la possession d'une figure souveraine ou d'une classe dominante. Il réforme les théories traditionnelles pour mieux rendre compte des techniques extra-institutionnelles de contrôle. Ces exercices de pouvoir immanents se manifestent sous des formes multiples et subtiles dans notre contexte " libéral " où la qualité des gouvernements se réduit le plus souvent à des capacités de gestion qui ouvrent sur une déresponsabilisation sociale grandissante.
    Foucault fait état de cette situation en analysant les formes variées du pouvoir qui s'exercent à travers des pratiques d'auto-gouvernance des individus et des populations. Les outils conceptuels qu'il développe (savoir/pouvoir, discipline, biopolitique, gouvernementalité...) permettent d'expliquer ces nouveaux modes de contrôle qui répondent à une logique inédite de décentralisation des pouvoirs étatiques en affectant toutes les conditions d'organisation de la vie dans nos sociétés (médicalisation, législation, criminalisation, judiciarisation, urbanisation...).
    Les contributions ici réunies rendent hommage à l'un des observateurs les plus éclairés des transformations de notre actualité. Elles ont été présentées à l'occasion d'un colloque international organisé à Montréal en mai 2004.

  • Trois personnages, un jeune boulanger malouin qui n?a d?arabe que le nom, une assistante juridique fuyant sa mère hystérique et un policier mis à la retraite malgré lui, Réunis par une histoire improbable - comme la vie nous en réserve parfois. En filigrane pointe une série de questionnements sur l?identité et la responsabilité individuelle dans un monde de plus en plus polarisé.

  • Des premiers contacts jusqu'au récent Plan Nord, la rencontre entre les Autochtones et les descendants des Européens est au coeur du développement économique, politique et culturel du territoire aujourd'hui nommé Québec. Cet héritage commun, avec ses contradictions et ses tensions, nous est parfois rappelé dans des circonstances difficiles, comme celles de la Crise d'Oka, qui est devenue un symbole des relations tendues entre Blancs et Amérindiens. Plus récemment, les images du mouvement Idle No More ont fait le tour de la planète, tel un cri du coeur rappelant la profondeur du fossé qui sépare les nations américaines.

    Écrit par des auteurs chevronnés issus de plusieurs disciplines - histoire, ethnographie, droit, science politique, linguistique, criminologie... -, cet ouvrage unique en son genre propose une série de dix-huit essais qui plongent au coeur des réalités et des enjeux historiques et contemporains des onze peuples autochtones du Québec.

    Avec les textes de : Alain Beaulieu, Édith Cloutier, Peter Cook, Lynn Drapeau, Claude Gélinas, Maxime Gohier, Mylène Jaccoud, Jonathan Lainey, Frédéric Laugrand, Jean Leclair, Carole Lévesque, Audrey Lord, Roderick A. Macdonald, Toby Morantz, Martin Papillon, Thierry Rodon, Daniel Salée, Colin Scott, Roland Tremblay et Sylvie Vincent.

  • Provides a new narrative history of the ancient world, from the beginnings of civilization in the ancient Near East and Egypt to the fall of Constantinople Written by an expert in the field, this book presents a narrative history of Babylon from the time of its First Dynasty (1880-1595) until the last centuries of the city's existence during the Hellenistic and Parthian periods (ca. 331-75 AD). Unlike other texts on Ancient Near Eastern and Mesopotamian history, it offers a unique focus on Babylon and Babylonia, while still providing readers with an awareness of the interaction with other states and peoples. Organized chronologically, it places the various socio-economic and cultural developments and institutions in their historical context. The book also gives religious and intellectual developments more respectable coverage than books that have come before it. A History of Babylon, 2200 BC - AD 75 teaches readers about the most important phase in the development of Mesopotamian culture. The book offers in-depth chapter coverage on the Sumero-Addadian Background, the rise of Babylon, the decline of the first dynasty, Kassite ascendancy, the second dynasty of Isin, Arameans and Chaldeans, the Assyrian century, the imperial heyday, and Babylon under foreign rule. Focuses on Babylon and Babylonia Written by a highly regarded Assyriologist Part of the very successful Histories of the Ancient World series An excellent resource for students, instructors, and scholars A History of Babylon, 2200 BC - AD 75 is a profound text that will be ideal for upper-level undergraduate and graduate courses on Ancient Near Eastern and Mesopotamian history and scholars of the subject.

empty