• Sur commande
  • L'ombre d'une voix t.1

    Mathias

    • Komedit
    • 10 Avril 2018

    "« S'il existe un hasard qui permet à des chats de sauver un petit chien, un hasard qui conduit un chien à sauver toute une cité, c'est qu'il y a forcément une nécessité, LA NECESSITE qui appelle les hommes à s'aimer et à se sauver mutuellement. Or, voilà que la cité de Saur nous offre un bien triste tableau. Nombreuses sont les familles de Saur qui pleurent aujourd'hui, victimes de ce que nous appelons communément les intrigues des voix de l'ombre, les voix de ceux-là mêmes qui s'érigent en ""guides"" de la cité»."

    Sur commande
  • Sur commande
  • Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Désir pour désir Nouv.

    Désir pour désir

    Mathias Enard

    Venise, 1750. Dans les rues effervescentes du Carnaval, se croisent poètes, peintres, graveurs et musiciens. Au fil des pages, devenant elle-même une oeuvre d'art trop grande pour être contenue, la Sérénissime se déploie, se dévoile, cruelle, un peu sorcière, à la mesure des rencontres artistiques, des parties de cartes et des jeux de masques. Et tisse dans ses rues brumeuses une grande histoire d'amour et de chagrin.

  • En débarquant à Constantinople le 13 mai 1506, Michel-Ange sait qu'il brave la puissance et la colère de Jules II, pape guerrier et mauvais payeur, dont il a laissé en chantier l'édification du tombeau, à Rome. Mais comment ne pas répondre à l'invitation du sultan Bajazet qui lui propose, après avoir refusé les plans de Léonard de Vinci, de concevoir un pont sur la Corne d'Or ? Ainsi commence ce roman, tout en frôlements historiques, qui s'empare d'un fait exact pour déployer les mystères de ce voyage.
    Troublant comme la rencontre de l'homme de la Renaissance avec les beautés du monde ottoman, précis et ciselé comme une pièce d'orfèvrerie, ce portrait de l'artiste au travail est aussi une fascinante réflexion sur l'acte de créer et sur le symbole d'un geste inachevé vers l'autre rive de la civilisation. Car à travers la chronique de ces quelques semaines oubliées de l'Histoire, Mathias Enard esquisse une géographie politique dont les hésitations sont toujours aussi sensibles cinq siècles plus tard.

  • Boussole

    Mathias Enard

    Insomniaque, sous le choc d'un diagnostic médical alarmant, Franz Ritter, musicologue viennois, fuit sa longue nuit solitaire dans les souvenirs d'une vie de voyages, d'étude et d'émerveillements. Inventaire amoureux de l'incroyable apport de l'Orient à la culture et à l'identité occidentales, «Boussole» est un roman mélancolique et enveloppant qui fouille la mémoire de siècles de dialogues et d'influences artistiques pour panser les plaies du présent. Une magnifique déclaration d'amour à l'Orient, qui a valu à Mathias Enard le prix Goncourt 2015.

  • Pour les besoins d'une thèse sur « la vie à la campagne au XXIe siècle », un étudiant en anthropologie prend ses quartiers à La Pierre-Saint-Christophe, village fictif au bord du Marais poitevin, pour y observer les us et coutumes de ses pittoresques habitants - monsieur le Maire en tête, truculent patron de l'entreprise locale de Pompes Funèbres. Car ainsi va la grande Histoire : partout la mort saisit le vif - sauf pendant ces trois jours où elle marque une trêve, offrant un étourdissant répit à ses plus fidèles serviteurs : le banquet annuel de la Confrérie des fossoyeurs. Où l'auteur de «Boussole» (Prix Goncourt 2015) investit le terroir de douce France, explore les ressources de son Poitou natal, exhume des trésors de culture populaire, et donne libre cours à sa fibre comique.

  • Le jour de la naissance de Jack, en 1874 à Edimbourg, est si froid que son coeur en reste gelé. La sage-femme qui l'a mis au monde, mi-sorcière mi-chamane, remplace l'organe défectueux par une horloge qu'il ne faut pas oublier de remonter tous les matins. Le garçon doit aussi éviter toute émotion : pas de colère, pas d'amour. Mais il va rencontrer une chanteuse de rue au regard de braise...

  • Entre Bâmyân et Berlin, l'amour comme la plus belle des aventures.
    1939, Afghanistan. Une voyageuse européenne tombe amoureuse d'une archéologue, alors que la radio annonce le début de la Seconde Guerre mondiale.
    2016, Allemagne. Karsten, jeune homme passionné d'Orient, rencontre Nayla, une réfugiée syrienne, dont il s'éprend, malgré leurs différences.
    À travers ces deux récits entremêlés, deux histoires d'amour atypiques se tissent au fil des pages, alliant les contraires et rapprochant des êtres qui n'auraient jamais dû se croiser.

  • « Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse a commencé au moment exact où je t'ai vue apparaître telle une panthère des neiges... ».
    C'est l'histoire d'une fée qui enlève ses ailes avant d'aller se coucher et d'un apprenti poète qui fait la vaisselle. Cela ressemble à un rêve et pourtant tout est vrai. C'est l'histoire d'un coup de foudre, quand tout est surprise et métamorphose. Quand le corps redevient un parc d'attractions, quand le coeur se transforme en Rubik's Cube.

  • Rue des voleurs

    Mathias Enard

    C'est un jeune Marocain de Tanger, un garçon sans histoire, un musulman passable, juste trop avide de liberté et d'épanouissement, dans une société peu libertaire. Au lycée, il a appris quelques bribes d'espagnol, assez de français pour se gaver de Série Noire. Il attend l'âge adulte en lorgnant les seins de sa cousine Meryem. C'est avec elle qu'il va "fauter", une fois et une seule. On les surprend : les coups pleuvent, le voici à la rue, sans foi ni loi.
    Commence alors une dérive qui l'amènera à servir les textes - et les morts - de manières inattendues, à confronter ses cauchemars au réel, à tutoyer l'amour et les projets d'exil.
    Dans Rue des Voleurs, roman à vif et sur le vif, l'auteur de Zone retrouve son territoire hypersensible à l'heure du Printemps arabe et des révoltes indignées. Tandis que la Méditerranée s'embrase, l'Europe vacille. Il faut toute la jeunesse, toute la naïveté, toute l'énergie du jeune Tangérois pour traverser sans rebrousser chemin le champ de bataille. Parcours d'un combattant sans cause, Rue des Voleurs est porté par le rêve d'improbables apaisements, dans un avenir d'avance confisqué, qu'éclairent pourtant la compagnie des livres, l'amour de l'écrit et l'affirmation d'un humanisme arabe.

  • Zone

    Mathias Enard

    Par une nuit décisive, un voyageur lourd de secrets prend le train pour Rome, revisite son passé et convoque l'Histoire, dans un immense travelling qui mêle bourreaux et victimes, héros et criminels des guerres de la Méditerranée : une Iliade de notre temps.

  • Ce livre est le vaisseau spécial que j'ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles. Panne sèche de moelle osseuse. Bug biologique, risque de crash imminent. Quand la réalité dépasse la (science-) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes. Une histoire d'amour aussi. Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n'ai rien eu à inventer.
    Si ce n'est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon coeur. M.M. Carnet de board : Ce texte est un récit de voyage aux airs de rêve d'enfant et une victoire sur la maladie. Skateboard ! Moteur ! Islande !

  • Vous ne possédez ni voiture de sport ni montre de luxe ? Vous avez toujours pâli devant ces bellâtres qui jouent de la guitare sur la plage ? Soyez rassuré, rien n'est perdu, il est encore temps de redorer votre blason grâce au potager. Eh oui, aussi incongru que cela puisse paraître, rien de tel pour frimer et se démarquer que quelques légumes bien choisis. Allez, on attrape sa grelinette et on commence par une petite séance de fitness potager pour sculpter sa silhouette et dorer sa peau, tout en préparant son sol.
    "Un corps de rêve dans un jardin de rêve", voilà la devise du jardinier-frimeur. On aère, on enrichit, on paille, on bichonne cette terre qui porte tous nos espoirs. Il convient ensuite de sélectionner les bonnes plantes, de celles qui savent nous mettre en valeur : étonnantes, fascinantes, colorées, minuscules ou acrobates... Rien ne doit être laissé au hasard. Ail géant, menthe fraise, huître végétale, plante fromage, sauge cassis, carottes roses, betteraves jaunes, radis verts, piment volant, courges funambules...
    Et si le succès tenait tout simplement dans le choix et la connaissance de nos variétés légumières ? Ce beau livre de littérature jardinière aborde le potager sous un angle singulier, cocasse et jubilatoire. Un récit riche, décalé et plein d'humour, ponctué d'anecdotes érudites, bons mots et dictons farfelus, à ne surtout pas prendre au premier degré. Car s'il permet une frime de qualité, le jardin invite surtout à s'émerveiller et à rêver.

  • L'agenda du jardinier bio rend hommage au « Potager d'un curieux » !
    Ou la curiosité potagère racontée par Xavier Mathias et illustrée par Julie Terrazzoni - Une nouvelle maquette pour un incontournable du jardin bio, dédié cette année à la curiosité potagère - Cette édition 2022 de l'Agenda du jardinier est une invitation à développer notre curiosité au potager. Apprenons à cultiver 12 espèces comestibles méconnues ou peu connues et pourtant découvertes il y a plus d'un siècle (Angourie des Antilles, poire-melon, radis serpent, etc.) !
    - Un bel hommage rendu au Potager d'un curieux, ouvrage jardin de référence signé Auguste Paillieux et Désiré Bois, paru en 1885, réédité à maintes reprises et dans lequel ces 12 espèces étaient déjà décrites.
    - L'occasion de reparler de biodiversité à l'heure du changement climatique et d'apprendre à nous adapter, en élargissant notre sélection d'espèces potagères, plutôt qu'en cherchant à toujours modifier les mêmes légumes par des manipulations génétiques.
    - Les superbes planches botaniques de Julie Terrazzoni pour illustrer avec talent et élégance les textes mensuels, sans oublier les petits dessins explicatifs qui mettent en image les conseils de jardinier.
    - Un calendrier lunaire détaillé, jour après jour, prenant en compte les différents événements astronomiques.
    - Toutes les semaines, des conseils de jardinage ou un rappel des travaux de jardin à effectuer en accord avec la saison.
    - Un carnet pratique rappelant les principes de base du jardinage bio.
    - Un carnet d'adresses très complet et régulièrement mis à jour répertoriant les meilleurs semenciers, pépiniéristes, fournisseurs (plantes aquatiques, engrais, amendements, mulchs, paillages, produits de traitement, outils, matériel), éleveurs, etc.
    - Une nouvelle maquette et quelques pages de notes supplémentaires pour inscrire les objectifs de l'année, la liste des graines, plants ou arbustes à acheter, les récoltes et dresser le bilan de la saison !

  • Un petit garçon se met dans la peau de son papa et imagine leur quotidien à tous les deux... Leurs rôles et responsabilités sont inversés le temps d'une journée : quand l'un noue sa cravate avec soin, l'autre veut garder son pyjama Hulk pour l'école ; quand l'un joue aux petites voitures, l'autre peaufine la liste de courses pour la semaine. un garçon, son papa : oui, mais le petit garçon n'est pas celui qu'on croit !

  • Rationnel, le cerveau d'Homo sapiens?? Il ne manque pas de le faire savoir, quand il analyse à froid ses décisions. Mais sur le coup, quand il doit faire un choix, c'est une autre histoire?: le cerveau qui décide ne paraît pas si sage?! Il se laisse conditionner par l'habitude, envahir par les impulsions, diriger par les autres... Bref, il semble moins rationnel dans ses décisions pratiques que dans ses réflexions théoriques. À moins que ce ne soit le contraire??

    Le cerveau reste un grand incompris. Peut-être, après tout, fait-il les bons choix sans qu'on s'en rende compte. Peut-être faut-il admettre ce paradoxe étonnant?: le cerveau a ses raisons que la raison ne connaît pas?! C'est le paradoxe exploré dans ce livre, à la lumière des sciences actuelles de la décision, où se rencontrent l'économie, la psychologie et les neurosciences.

empty